Gare de Chaumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chaumont
Image illustrative de l'article Gare de Chaumont
Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Ville Chaumont
Adresse Place du Général-de-Gaulle
52000 Chaumont
Coordonnées géographiques 48° 06′ 34″ N 5° 08′ 04″ E / 48.109535, 5.13455148° 06′ 34″ Nord 5° 08′ 04″ Est / 48.109535, 5.134551  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Champagne-Ardenne
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Est - Mulhouse-Ville
Blesme-Haussignémont - Chaumont
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2
Altitude 315 m
Historique
Mise en service 25 avril 1857
Correspondances
Bus et cars voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Chaumont

Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne

(Voir situation sur carte : Haute-Marne)
Chaumont

La gare de Chaumont est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, située à proximité du centre-ville de Chaumont, préfecture du département de la Haute-Marne en région Champagne-Ardenne.

Elle est mise en service en 1857 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains grandes lignes Intercités, et des trains des réseaux TER Champagne-Ardenne et TER Bourgogne.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 315 m[1] d'altitude, la gare de Chaumont est située au point kilométrique (PK) 261,821[2] de la ligne de Paris-Est à Mulhouse-Ville, entre les gares ouvertes de Bar-sur-Aube et de Langres. Gare de bifurcation, elle est également située au PK 306,429[3] de la ligne de Blesme - Haussignémont à Chaumont.

voies et quais
Quais et voies.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Chaumont est mise en service par la Compagnie des chemins de fer de l'Est lorsqu'elle ouvre le 25 avril 1857 les sections de Troyes à Chaumont et de Danjeux à Chaumont[4]

Le 1er septembre 1866, la Compagnie de l'Est met en service la ligne ferroviaire entre Châtillon-sur-Seine et Chaumont. Cette ligne n'est plus ouverte au trafic voyageurs depuis plusieurs décennies. Cette ligne est cependant maintenue en service, essentiellement pour assurer la desserte de coopératives agricoles.

La relation Reims - Nice en Lunéa a cessé depuis le 14 décembre 2008. Un TER ReimsCulmont - Chalindrey est en correspondance avec le train Intercités Luxembourg - Nice en substitution de cette relation.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée, d'automates pour l'achat de titres de transport TER, d'une salle d'attente et d'un quai couvert. Une boutique de presse est installée dans la gare.

Desserte[modifier | modifier le code]

Chaumont est desservie[5] par des trains Intercités des relations : Paris-Est - Troyes - Culmont-Chalindrey - Vesoul - Belfort et Reims - Dijon. C'est également une gare régionale desservie[5] par des trains TER Champagne-Ardenne, des relations : Reims - Mourmelon-le-Petit - Châlons-en-Champagne - Vitry-le-François - Saint-Dizier - Joinville - Chaumont - Langres - Culmont-Chalindrey - Dijon et Troyes - Bar-sur-Aube - Chaumont.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules y est aménagé[5]. Elle est desservie par des cars des lignes TER Champagne-Ardenne : Ville-sous-la-Ferté - Bar-sur-Aube - Vendeuvre ; Saint-Dizier - Joinville - Chaumont ; Chaumont - Clairvaux ; et Troyes - Vendeuvre - Bar-sur-Aube - Chaumont.

Depuis 2011, en raison d'importants travaux de réaménagement opérés dans le quartier dit Centre-Gare, les possibilités de stationnement à proximité du bâtiment voyageurs sont temporairement restreints[6].

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service du fret[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Livre : Histoire du réseau ferroviaire français, aux Éditions de l'Ormet, de 1996, (ISBN 2-906575-22-4)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche IGN.
  2. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France, par Gérard Blier, tome 2, planche no 2
  3. Livre : Nouvelle géographie ferroviaire de la France, par Gérard Blier, tome 2, planche no 9
  4. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France: 1852-1857, Palau, 1998, p. 174 extrait (consulté le 2 février 2012).
  5. a, b, c et d Site SNCF TER Champagne-Ardenne, Gare de Chaumont lire (consulté le 25 août 2011)
  6. Plan de la zone de travaux
  7. Site Fret SNCF : la gare de Chaumont.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Paris-Est Troyes
ou Bar-sur-Aube
Intercités Langres
ou Vesoul
Belfort
Paris-Est Troyes Intercités Vesoul Vesoul
Paris-Est Bar-sur-Aube Intercités Langres Culmont - Chalindrey
Saint-Dizier Bologne TER Champagne-Ardenne Terminus Terminus
Troyes Bar-sur-Aube TER Champagne-Ardenne Terminus Terminus
Reims Joinville TER Champagne-Ardenne /
Bourgogne
Langres Dijon
Troyes Bar-sur-Aube TER Champagne-Ardenne /
Bourgogne
Langres Dijon-Ville