Communauté de communes du sud Arrageois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de communes
du sud Arrageois
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Pas-de-Calais
Forme d'intercommunalité Communauté de communes
Siège Croisilles
Communes 22
Président Gérard Dué (PS)
Date de création 29 décembre 1992
Date de disparition 31 décembre 2012
Code SIREN 246 200 760
Démographie
Population 8 028 hab. (2009)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Superficie 132,49 km2
Liens
Site web http://www.cc-sudarrageois.fr

La communauté de communes du sud Arrageois est une ancienne structure intercommunale française, située dans le département du Pas-de-Calais et la région Nord-Pas-de-Calais, arrondissement d'Arras.

Historique[modifier | modifier le code]

Scindée dans le cadre de la réforme des collectivités territoriales, les 8 communes de la vallée du Cojeul ont rejoint la communauté urbaine d'Arras[1], les 14 autres ont fusionné avec la communauté de communes de la région de Bapaume et la communauté de communes du canton de Bertincourt, formant ainsi la nouvelle communauté de communes du Sud Artois[2].

Fontaine-lès-Croisilles et Chérisy envisagent à terme d'intégrer la nouvelle intercommunalité Osartis - Marquion[3].

Composition[modifier | modifier le code]

Elle est composée des communes suivantes :

  1. Ayette
  2. Boiry-Becquerelle
  3. Boisleux-au-Mont
  4. Boisleux-Saint-Marc
  5. Boyelles
  6. Bullecourt
  7. Chérisy
  8. Courcelles-le-Comte
  9. Croisilles
  10. Écoust-Saint-Mein
  11. Ervillers
  12. Fontaine-lès-Croisilles
  13. Gomiécourt
  14. Guémappe
  15. Hamelincourt
  16. Hénin-sur-Cojeul
  17. Héninel
  18. Mory
  19. Moyenneville
  20. Noreuil
  21. Saint-Léger
  22. Saint-Martin-sur-Cojeul

Compétences[modifier | modifier le code]

La communauté de communes du sud Arrageois exerce différentes compétences obligatoires et optionnelles. Elle assure la collecte et le traitement des ordures ménagères, l'entretien des voiries communautaires, le service public d'assainissement non collectif (SPANC), le développement économique, les zones d'activités, l'aménagement de l'espace (PLU), la petite enfance et l'action sociale. En 2011 l'intercommunalité ajoute un volet touristique avec la création du musée Jean et Denise Letaille - Bullecourt 1917.

Présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1992 2001 Augustin Sergeant RPR Maire de Ecoust Saint Mein
2001 2002 Jean-Marie Legrand RPR Maire de Chérisy
2002 2012 Gérard Dué PS Maire de Croisilles

Festivités[modifier | modifier le code]

De 2007 à 2012, la communauté de communes s'est associée chaque été (excepté 2011) à l'organisation des Dimanches de l'Artois[4],[5],[6],[7].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]