Bernard Tschumi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bernard Tschumi
Image illustrative de l'article Bernard Tschumi
Présentation
Naissance
Lausanne
Nationalité Drapeau de la France France Drapeau de la Suisse Suisse
Mouvement(s) Déconstructivisme
Activité(s) Architecte, enseignant, théoricien
Formation École polytechnique fédérale de Zurich
Œuvre
Agence Bernard Tschumi Architects
Réalisations Parc de la Villette
Entourage familial
Père Jean Tschumi

Bernard Tschumi, né à Lausanne le 25 janvier 1944[réf. nécessaire], de nationalités française et suisse, est architecte et professeur à la Graduate School of Architecture, Planning and Preservation de l'Université Columbia, à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jean Tschumi, architecte, Bernard Tschumi, après des études d’architecture à l’école polytechnique fédérale de Zurich (jusqu’en 1969), enseigne à l’Architectural Association de Londres (1970 à 1980), puis à l’Université de Princeton (1980-1981), ainsi qu’à la Cooper Union (1980-1983) et enfin à l’Université Columbia à New York dont il est le doyen de la Faculté d'Architecture, Planning and Preservation entre 1988 et 2003.

Quinze ans de recherches théoriques précèdent l’entrée en architecture de Bernard Tschumi. Lauréat du concours international, celui portant sur le Parc de La Villette à Paris, Bernard Tschumi est devenu depuis un constructeur réputé qui compte à son actif une grande variété de réalisations, allant de l’école d’art du Fresnoy jusqu’au nouveau musée de l'Acropole à Athènes, en passant par le siège de Vacheron-Constantin à Genève, le Learner Hall de l'université Columbia à New York, le Zénith de Rouen, l’école d’architecture de l’Université de Floride à Miami, le condominium Blue à New York ou encore le Zénith de Limoges. Il est également auteur avec Luca Merlini du projet "Interface Flon" à Lausanne.

Le Grand Prix national d’architecture décerné à Bernard Tschumi, en 1996, récompense une œuvre exigeante et singulière, ainsi que la pensée, les théories, les recherches et l’enseignement (notamment à l'université Columbia de New York) de cet architecte. Éditée ou édifiée, l’œuvre de Tschumi se fonde sur une trilogie lumineuse, mouvement/action/espace, laquelle mêle, en toutes circonstances, conscience intellectuelle et expérience physique. En mai 2011, la passerelle de la gare de La Roche-sur-Yon réalisée par Bernard Tschumi reçoit le « Condé Nast traveller’s innovation and design award » dans la catégorie infrastructure [1].

Liste des projets[modifier | modifier le code]

Cette liste regroupe les projets, les commandes, les concours, les études bâtit ou non de Bernard Tschumi.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Le second prix du concours pour l'aéroport international de Kansai (1988)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • archINFORM - Internationale Architektur-Datenbank
  • Structurae [fr: Bernard Tschumi (1944-)]
  • L'Hebdo, 2009/06/18, n° 25, p. 38-39 & 2008/09/25, n°39, p. 38-39 & 2001/10/11, n°41, p. 40
  • article à l'occasion d'une conférence Manières de penser tenue le 29 nov. 2002 à l'École d'architecture à Ecublens in 24 Heures, 2002/11/26, p. 27 avec photo de l'architecte & 2002/02/20, p. 33 & 2002/03/11, p. 31
  • Bernard Tschumi : architecture in/of motion / with an introd. by Jos Bosman, Rotterdam : Netherlands Architecture Institute, cop. 1997

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :