Zucchero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zucchero

Description de cette image, également commentée ci-après

Zucchero en 2007 au Danemark

Informations générales
Surnom Zucchero, Sugar
Nom de naissance Adelmo Fornaciari
Naissance 25 septembre 1955 (58 ans)
Roncocesi, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Musicien, chanteur
Genre musical Rock italien, funk, pop-rock, blues, rythm & soul
Années actives Depuis 1970
Site officiel zucchero.it

Adelmo Fornaciari, dit Zucchero (né le 25 septembre 1955 à Roncocesi, frazione de Reggio d'Émilie, en Émilie-Romagne, Italie) est un chanteur de rock italien. Il a gagné le surnom de Zucchero (sucre) dès sa plus tendre enfance, car sa maîtresse d'école l'appelait par ce surnom tendre (en effet, sucre se dit de quelqu'un d'adorable, doux). Il a fait des études pour devenir vétérinaire, mais c'est un ami qui l'incite à se diriger vers la musique. Il a un frère prénommé Lauro.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière musicale en 1970. C'est en Toscane qu'il intègre d'abord des petits groupes de R'n'B (Le Nuove Luci, Sugar & Daniels en 1973, Sugar & Candies en 1978 et I Taxi)[1]. Il a enregistré son premier album en 1976, puis il ira voler de ses propres ailes en 1983, date de son premier album solo intitulé "Un po' di Zucchero". Il rencontre ensuite Randy Jackson avec qui il fonde un nouveau groupe, Zucchero & the Randy Jackson Band. Il émigre en Californie. Il chante en anglais et italien. Sa musique est largement inspirée du gospel, et alterne ballades et morceaux beaucoup plus rythmés, proches du boogie. Son inspiration est très blues et rythm & soul. À l’instar de B.B. King, son père spiritual en matière de blues, la superstar italienne a effectué ses débuts à l’église. Cette initiation vocale n’a fait que renforcer son amour des musiques noir-américaines, découvertes à l’université par le biais d’un ami américain[2].

Sa véritable ascension débute avec l’album solo Blue's (1987). Il se vend à quasiment un million et demi d’exemplaires de l’autre côté des Alpes. Le disque reste en tête des ventes durant un an et l'Italien rejoint l’un de ses maîtres sur scène, Joe Cocker. Zucchero se révèle à l’Europe entière en 1989 avec le titre Diavolo In Me, justement inspiré d’un morceau du chanteur britannique. Il poursuit sur sa lancée deux ans plus tard avec le méga hit Senza Una Donna. Une chanson qu’il interprétait seul à l’origine - elle figure déjà sur l’album Blue's - et qui devient un gros tube en association avec Paul Young. Après l’album Oro Incenso & Birra (1989), (qui signifie littéralement « Or, Encens et bière  ») Zucchero publie Miserere (1992). Celui-ci est sextuple disque de platine. La chanson titre est un duo avec Luciano Pavarotti. À cette occasion, ils initient tous deux le projet « Pavarotti & Friends », réunion annuelle de chanteurs à des fins humanitaires.

Passionné de blues américain, Zucchero file à Los Angeles en 1995 pour enregistrer Spirito Divino. Il s’en vend deux millions d’exemplaires dans le monde, ce qui est un record pour un artiste italien. Quelques mois s’écoulent avant l’arrivée d’un best of qui est, lui aussi, couronné de succès. Les ventes sont par contre plus mitigées pour ses deux albums suivants, Blue Sugar (1998) et Overdose d’Amore (1999). Le chanteur retrouve cependant le bonheur en 2002 avec le disque Shake. Un disque encore une fois réalisé en grande partie aux États-Unis, avec le manager d’Eric Clapton. Cet album contient un véritable trésor : il s’agit d’un duo avec John Lee Hooker, Ali D’Oro, le tout dernier enregistrement du bluesman américain avant sa mort. Comme à son habitude, Zucchero alterne sur cet album titres en anglais et en italien. C’est aussi le cas sur son disque suivant : Zucchero & Co (2004). Il s’agit d’une compilation de ses plus belles chansons, en duo. Et la liste des invités est impressionnante: de Sheryl Crow à Sting en passant par B.B. King et Johnny Hallyday. L’Italien y délivre un parfait condensé de sa brillante carrière en un peu plus d’une heure. Des enregistrements qui trouvent un prolongement scénique en 2004 lors d’un concert enregistré au Royal Albert Hall de Londres.

Quatre ans après son dernier album Fly (2006), il est de retour avec un nouvel opus intitulé Chocabeck. La production de l'album a été confiée à Don Was, (producteur bien connu pour son travail sur les albums de Bob Dylan, Paula Abdul ou encore les Rolling Stones) et Brendan O'Brien. Zucchero a aussi demandé à des amis de participer sur cet album. Parmi ceux-ci, on retrouve Bono. Le chanteur de U2 est l'auteur du single Someone Else's Tears. "Chocabeck" en dialecte régional (celui parlé dans la région d'Emilie, d'où est originaire Zucchero) peut se traduire de la façon suivante : « choca » signifie « faire un bruit » et « beck » le bec (d'un oiseau). Pour le chanteur, c'est aussi une occasion de rendre hommage à son père, qui utilisait cette expression dans le passé quand il n'y avait pas à manger. Cet album est considéré comme un des meilleurs du chanteur[3], celui-ci mettant en avant sa voix plus qu'auparavant. S'en suivra une tournée mondiale : « Chocabeck World Tour 2011 ».

Cette même année 2011, il enregistre une chanson en français avec Patrick Fiori, adaptée par Jean-Jacques Goldman ; celle-ci s'intitule «  L'écho des Dimanches  ». Une première pour l'artiste italien, qui n'avait encore jamais chanté en français[4].

De nombreuses stars ont signé des chansons avec lui (Elvis Costello, Ennio Morricone, ou ont participé musicalement Miles Davis, Eric Clapton, Stevie Ray Vaughan, David Sancious le clavier de Peter Gabriel,..) et d'autres ont signé des duos : Paul Young, Sting, Bono, Luciano Pavarotti, John Lee Hooker, Cheb Mami, Jovanotti, Johnny Hallyday, et même l'étonnant Gérard Depardieu.

Il a lancé la carrière de quelques artistes italiens Giorgia, Andrea Bocelli. Tout récemment, il a lancé la carrière de sa fille Irene Fornaciari qui lui avait déjà écrit une chanson "Karma stai kalma" avec son autre fille sur un précédent album Bluesugar. Il remporte le Festivalbar en 2004.

Une des particularités de Zucchero est qu'il écrit ses albums en différentes langues. Ainsi il est possible de trouver un album en anglais, italien et espagnol.

On le voit rarement en France, néanmoins, il est venu chanter en France le 31 janvier 2013 sur le plateau de Star Academy (saison 9) diffusé sur NRJ 12.

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Après son premier mariage avec Angela Figlie avec qui il a eu 2 enfants, Alice en 1981 et Irène en 1984, Zucchero vit à partir de 1992 avec Francesca Mozer avec qui il a eu de nouveau un enfant, Adelmo Blue. Sa fille Irène à débuté une carrière de chanteuse.

Top Singles[modifier | modifier le code]

  • Son plus grand succès international restera Senza una Donna(n°2 en Allemagne, aux Pays-Bas et en France en 1991 au Top 50, n°2 en Irlande en avril 1991, n°4 en Grande-Bretagne en 1991, n°8 en Autriche en 1991, et n°14 en Italie en 1987) existant en version soliloque (de 1987) et en version duo avec Paul Young (1991), sous-titré Without a Woman.
  • En France et en Italie, son plus gros hit sera Baila (Sexy Thing)/ Baila Morena(n°1 en Italie en été 2001, n°1 en France le 25/02/2006 pour 4 semaines au Top Singles, n°3 en Suisse en septembre 2001, n°90 aux Pays-Bas et n°97 en Allemagne en 2001).
Singles Année Drapeau de l'Italie Italie Drapeau de la France France Drapeau de la Suisse Suisse
Donne 1984 22 - -
Senza una Donna 1987 1 1 2
Con le Mani 1987 18 - -
Diamante 1990 2 - 11
Wonderful World (Avec Eric Clapton) 1991 - - 17
Miserere (Avec Luciano Pavarotti) 1992 2 - 22
Il Volo 1995 1 2 20
Pane E Sale 1995 - 7 -
Per Colpa di Chi 1995 1 - -
Va, Pensiero 1997 6 - 19
Blu 1998 3 70 35
Baila (Sexy Thing) / Baila Morena (Avec Maná) 2001 1 1 3
Ahum 2001 16 - 72
Dindondio 2002 31 - -
World (Avec Anggun) 2003 - - 37
Everybody's got to learn sometime (Avec Vanessa Carlton) 2004 - 8 -
Il Grande Baboomba (Avec Mousse T.) 2004 8 - 16
Bacco Perbacco 2006 2 - 32
Occhi 2006 5 93 56
Wonderful Life 2007 9 - -
Tutti i colori della mia vita 2008 7 - -
Una Carezza 2008 4 - -
È un Peccato Morir 2010 3 - -

Discographie principale[modifier | modifier le code]

(a publié de nombreuses ré-éditions, avec variantes)

  • 1983 : Un po' di zucchero
  • 1985 : Zucchero and the Randy Jackson Band
  • 1986 : Rispetto
  • 1987 : Blue's
  • 1988 : Snack bar budapest original movie soundtrack
  • 1989 : Oro incenso & birra
  • 1990 : Zucchero sings his hits in english
  • 1991 : Zucchero
  • 1991 : Zucchero Live at the Kremlin
  • 1992 : Miserere
  • 1994 : Diamante (succès versions espagnoles)
  • 1995 : Spirito divino
  • 1996 : The best of Zucchero Sugar Fornaciari's greatest hits
  • 1997 : The Best of: Greatest Hits
  • 1999 : Bluesugar
  • 1999 : Overdose d'amore the ballads
  • 1999 : Bluesugar & Whitechristmas
  • 2001 : Shake
  • 2004 : Zu&Co
  • 2006 : Fly
  • 2007 : All The Best
  • 2008 : Live in Italy
  • 2010 : Chocabeck
  • 2012 : La Sesión Cubana

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Plusieurs petites anecdotes concernant Zucchero[5] :

  • « Pourquoi je porte les lunettes ? Quand je chante parfois je dors » (Mtv storytellers, mars 2007)
  • Zucchero a plus de 50 millions de disques vendus.
  • Zucchero avait un chien nommé Tobia auquel il a dédié une chanson dans l'album Shake justement intitulée "Tobia".
  • Il a chanté une chanson dans le film d'animation «Spirit : L'étalon des plaines » (version italienne).
  • Le rockeur italien est le parrain d'un des enfants de Sting : Coco Sumner.
  • Zucchero a une grande collection de chapeaux et il se présente rarement en public sans en exhiber un. En Angleterre, dans un programme télévisé, ils le surnomment « the Italian mad hatman » alias « le chapelier fou italien », surnom avec lequel il sera souvent présenté dans le monde.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]