Arménie russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Histoire de l'Arménie
Image illustrative de l'article Arménie russe
Origines
Hayasa-Azzi • Nairi
Urartu
Armens
Royaume d'Arménie
Rois d'Arménie :
Orontides • Artaxiades • Arsacides
Histoire médiévale
Marzpanat
Arménie byzantine
Dynastie bagratide
Royaume de Vaspourakan
Arménie zakaride
Royaume arménien de Cilicie
Princes et rois arméniens de Cilicie
Domination étrangère
Domination ottomane
Domination perse
Domination russe
Génocide arménien
Chronologie du génocide arménien
Nombre de victimes du génocide arménien
Histoire moderne
Première république
Arménie soviétique
Séisme de 1988 en Arménie
Guerre du Haut-Karabagh
République d'Arménie
Autres
Chronologie de l'histoire de l'Arménie
Histoire militaire de l'Arménie
Histoire cartographique de l'Arménie

L'Arménie russe (en arménien Ռուսական Հայաստան) est la partie du territoire arménien pendant la période de l'histoire de l'Arménie sous occupation russe. Elle s'étale de 1813 à 1918, date de la proclamation de la République arménienne. Cette Arménie russe correspond à l'Arménie orientale.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Russie fait son apparition sur les terres de l'Arménie historique à la fin du XVIIIe siècle. Les terres perses peuplées en partie d'Arméniens sont graduellement intégrées à l'empire : le khanat du Karabagh à l'issue de la guerre russo-persane de 1804-1813 (traité de Golestan)[1], ceux d'Erevan et de Nakhitchevan à l'issue de celle de 1826-1828 (traité de Turkmanchai)[2].

Le premier devient un oblast en 1822, avant d'être incorporé au gouvernement de Shemakha en 1846, puis à celui d'Elizavetpol en 1868. Les deux derniers forment l'oblast arménien jusqu'en 1840, date de son abolition[3]. En 1849 est créé le gouvernement d'Erevan, qui correspond globalement à l'ancien oblast arménien[3]. À ces gouvernements est ajouté en 1878 l'oblast de Kars, constitué de territoires conquis par l'Empire russe sur l'Empire ottoman et annexés en vertu du traité de San Stefano.

Les deux gouvernements et l'oblast subsistent jusqu'en 1918 et l'indépendance de la Transcaucasie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dédéyan 2007, p. 482.
  2. Dédéyan 2007, p. 483.
  3. a et b Dédéyan 2007, p. 486.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]