Massacres arméno-tatars (1905-1907)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guerre arméno-tatare
Une patrouille de Cosaques près des champs de pétrole de Bakou, vers 1905.
Une patrouille de Cosaques près des champs de pétrole de Bakou, vers 1905.
Informations générales
Date 1905-1907
Lieu Bakou, Nakhitchevan, Chouchi, Gandja (Empire russe)
Issue Violences réprimées par des régiments cosaques

Les massacres arméno-tatars ou la guerre arméno-tatare sont des confrontations interethniques entre Arméniens et Tatars caucasiens survenues à travers le Caucase de 1905 à 1907[1].

Les massacres commencent pendant la Révolution russe de 1905 et font des centaines de morts. Les affrontements les plus violents ont lieu en 1905 : en février à Bakou, en mai à Nakhitchevan, en août à Chouchi et en novembre à Gandja, endommageant de manière importante ces villes et les champs pétrolifères de Bakou.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Willem van Schendel et Erik Jan Zürcher, Identity Politics in Central Asia and the Muslim World: Nationalism, Ethnicity and Labour in the Twentieth Century, I.B.Tauris, 2001 (ISBN 9781860642616), p. 43.