André Maire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maire (homonymie).

André Maire est un artiste-peintre français. Il est né le 28 septembre 1898 à Paris et est décédé dans cette même ville le 4 octobre 1984, âgé de 86 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père Jules Maire met très vite son fils André à l'école de dessins de la place des Vosges, où il fut présenté à Émile Bernard par le poète Rodet. Émile Bernard devint le mentor du jeune peintre. Il entre à l'atelier de André Devambez, et à l'École nationale supérieure des beaux-arts, puis à la Grande-Chaumière, où il rencontra notamment le graveur Albert Decaris, le sculpteur Prost et le peintre Roger Nivelt.

En 1916, André Maire fit un premier séjour à Tonnerre chez le maître, mobilisé au front fin 1917 il finira la guerre dans l'infanterie coloniale sur le conseil de Bernard, ce qui confortera son penchant pour les horizons lointains. À chacun de ses voyages, Maire ramènera la documentation qui lui servira à travailler dans son atelier.

Il séjourne en Indochine pour son premier voyage en 1918-1919, Il deviendra professeur de dessin à Saïgon, avant de revenir en France et d'épouser en octobre 1922 à Venise, Irène, la fille d'Émile Bernard. En octobre 1921 en Italie, où il séjournera à Venise et tiendra sa propre galerie, en Espagne, Inde, Afrique, André Maire arpente le monde armé de papier, crayons et pinceaux.

Mobilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, Maire échappe aux camps de prisonniers et rejoint la Bourgogne. Il est honoré en 1946 par le Grand prix de l'AOF qui lui permet de rejoindre le Mali, la Côte d'Ivoire, le Dahomey et le Sénégal. Après dix ans passé en Asie (Cambodge, Laos, Vietnam), où il fut nommé professeur de dessin et de modelage à l'Ecole supérieure d'Architecture de Hanoï, il quitte définitivement l'Indochine en 1958. La même année, il obtint la bourse de Madagascar qu'il rejoindra en janvier 1959.

Après un dernier voyage à Madagascar, et en Martinique (il obtient en 1968 la bourse de La Martinique fondée en 1940), André Maire termine sa vie à peindre des paysages, des femmes, entre Paris et Semur-en-Auxois où il réside. Son œuvre de France est aussi très importante pour avoir notamment peint et dessiné Paris, Marseille, Avignon, la Normandie, et bien sur la Bourgogne avec l'Auxois (Prix Bastien Lepage de l'Académie des Beaux-arts, en 1961, pour une œuvre de France).

Œuvre[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Dessins, aquarelles[modifier | modifier le code]

Peintures[modifier | modifier le code]

  • 1930 ca - Nature morte aux fruits et au verre; HSIsorel; Sbg; Dim; H:44cm × L:36 cm (vente Delorme & Collin du Bocage, le 23 novembre 2011, lot n°291)
  • 1972 - La Vénus au chat noir ; HSIsorel; SDhg; au dos avec envoi à sa fille Loridana, située et datée Paris 1973; Dim; H:65cm × L:91cm ( vente Delorme et Collin du Bocage le 23 novembre 2011, lot n°292)

Gravures, lithographies[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

Expositions, galeries[modifier | modifier le code]

  • 1916, Paris, galerie Charpentier
  • 1921, Saigon (Ho Chi Minh Ville),Hotel Continetal
  • 1922, Venise, galerie Géri Bora
  • 1924, Paris, galerie Devambez et 1925 et 1926
  • 1927, Paris, Galerie Charpentier
  • 1930, Bruxelles, galerie Isy Brachot
  • 1934, Strasbourg, galerie Aktuaryus, et, Paris Galerie Georges Petit
  • 1938, Le Caire, galerie Petit-Deshayes
  • 1945, et 1947, Paris, Galerie Royale
  • 1948, Paris, Cercle de la France d'outre-mer, et, Agence des Colonies
  • 1953, et 1957, Saigon, Alliance française
  • 1958, Dijon, galerie Vauban
  • 1959, Aix-en-Provence, galerie Source
  • 1961, Lyon, galerie Bellecour
  • 1984, et 1985, Paris, galerie Jean Chalon
  • 1987, Paris, galerie Anne Minet
  • 1989, Paris Galerie Heim et Galerie Bailly
  • 1993, Troyes, Musée d'Art moderne
  • 1997, Paris, Galerie Heim et galerie Beurdeley, Dinan, Bibliothèque
  • 1998, Paris, Hotel de Ville, Les Sables d'Olonnes Musée de l'abbaye Saint-Croix
  • 1998, Auxerre, Musée municipale
  • 1998, Semur-en-Auxois, Musée
  • 1998, Troyes, Rétrospective musée d'Art moderne
  • 2000, Lorient, Musée de la Compagnie des Indes
  • 2001, Boulogne Billancourt, musée des Années Trente
  • 2002, Amiens Musée de Picardie, et Saint-Malo festivale "Etonnants Voyageurs".
  • 2003, Paris, galerie Raymonde Duval
  • 2004, Semur-en-Auxois, Musée
  • 2005, et 2007, Paris, galerie Philippe Heim
  • 2006, Fort de France, Martinique, Musée régional d'histoire et d'ethnographie
  • 2009, Roubaix, Musée la Piscine[1], Beauvais Musée départemental des Beaux Arts
  • 2012, Troyes, Galerie Saint Martin
  • 2012 - 2013, Musée Cernuschi, Paris 8ème
  • 2013, Antony, Maison des Arts

Ses oeuvres sont maintenant au musée Guimet et au quai Branly

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

Musées, monuments[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Pisivin, "André Maire 1898-1984" la séduction exotique, ABC décor, no 263 septembre-octobre 1987
  • Cécile Ritzenthaler, "Les Animaliers", Éditions Van Wilder 1989
  • L'Indochine, lieu d'échange culturel? : les peintres Français et Indochinois (fin XIxeme et XXe siècle), par Nadine André-Pallois, Paris 1997, Ecole française d'Extreme-Orient.
  • Les Peintres voyageurs en Indochine, 1920-1945, Les Sables d'Olonnes, Cahiers de l'Abbaye Sainte-Croix, 1998
  • André Maire Peintre Voyageur, collectif, Éditions Somogy 2000, ISBN 978-2-85056-373-7
  • André Maire, "Dessins d'Afrique et d'Asie", par Michèle Lefrançois, Éditions Somogy 2001, ISBN 978-2-85056-473-4
  • Dictionnaire des Petits Maitres de la Peinture, Pierre Cabanne et Gérald Schurr, Éditions de l'Amateur, 2003, ISBN 2-85917-378-1
  • La peinture vietnamienne, une aventure entre tradition et modernité, Corinne de Ménonville, Paris Éditions d'Art et d'Histoire, ARHIS, 2003
  • Angkor: le Cambodge d'André Maire, Solange Thierry, Éditions Somogy, 2005, ISBN 978-2-85056-791-9
  • André Maire 1898-1984, L'Itinéraire décoratif d'un peintre voyageur, par sa fille Lorédana Harscoët-Maire, 2008 Éditions Gallimard, ISBN 978-2-07-012308-7

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musée La Piscine