Al-Nawawi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.


L'imam An-Nawawi[1] (1233-1277 (631-676 A.H.))[2] (arabe : النووي) est considéré parmi les grands commentateurs du hadith. Il reçut le nom du Cheikh al-Islam (le cheikh de l’islam)[réf. nécessaire]. Il est en outre un des piliers de l’école juridique chaféiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né dans le village de Nawa près de Damas en Syrie[3]. Il apprit le Coran dès l'enfance et se forma dans diverses sciences islamiques comme le hadith, la langue arabe et la jurisprudence islamique. Il était doté d’une excellente mémoire et se dépensait dans l’apprentissage des sciences religieuses et assistait quotidiennement à près de douze cours traitant de diverses branches des sciences islamiques[réf. nécessaire]. Il ne se maria pas et n’eut aucune descendance.

Ses maîtres[modifier | modifier le code]

On cite parmi ses maîtres:

  • Abu Ibrahim Ishaq ibn Ahmad ibn Othman Al-Maghribi Al-Maqdisi (le juriste chaféiste).
  • Abu Muhammad Abd Ar-Rahman ibn Nuh ibn Muhammad ibn Ibrahim ibn Musa Al-Maqdisi Ad-Dimashqi (le mufti de Damas de l’époque)
  • Abu Hafs Omar ibn Asad ibn Ghalib Al-Irbili.
  • Abu Ishaq Ibrahim ibn Isa Al-Muradi Al-Andalusi Ash-Shafii.
  • Le juge Imad Ad-Din Abu Al-Fadail Abd Al-Karim ibn Abd As-Samad ibn Al-Horastani.
  • Al-Fakhr Al-Maliki.
  • Abu Al-Fath Omar ibn Bundar ibn Omar ibn Ali At-Taflisi (juriste chaféiste).

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les quarante hadiths appelés Al-Arbain An-Nawawiyyah (Les 40 Nawawi) qu’il acheva en 668 A.H.. Les traditions du Prophète (arabe : الأربعين النووية), traduit par Mohammed Tahar, Édition Les Deux Océans, 1992,(ISBN 978-2-86681-039-9), 9782866810399.
  • Riyadh as-Salihin (Les jardins des vertueux) (arabe : رياض الصالحين). Universel Sarl, septembre 2005, (ISBN 978-2-911546-49-5).
  • Al-Minhaj fi Shârh Mûslim Ibn Hajjâj (arabe : المنهاج لشرح صحيح مسلم بن الحجاج), en arabe, une référence dans le domaine du commentaire du hadith.
  • Minhâdj at-tâlibîn, le guide des zélés croyants. Manuel de jurisprudence musulmane selon le rite de Chafii. Texte arabe, avec tr. et annotations par L.W.C. Van Den Berg, Abû Zakarîyâ Yahyà b. Sharaf Nawawî, Rédacteur Lodewijk Willem C. Van Den Berg, Publié 1882 .
  • Il composa un commentaire de Sahîh Muslim. Il commenta également une partie de Sahih Al-Bukhari ; il s’arrêta à Kitâb Al-`Ilm (Le Livre du Savoir), et intitula son commentaire At-Talkhîs. Il commença aussi un commentaire de Sunan Abî Dâwûd. L’imam As-Sakhawi dit : « Il arriva à la partie traitant des ablutions et intitula son commentaire Al-Ijaz. J’ai entendu dire que l’ascète de son temps, Ash-Shihab ibn Raslan, a repris intégralement cet écrit de l’imam An-Nawawi au début de son propre commentaire de Sunan Abi Dawud, et ce en guise de tabarruk. ».
  • Al-Adhkâr
  • At-Tibyân fî Âdâb Hamalat Al-Qur’ân.
  • At-Tarkhîs fil-Ikrâm wal-Qiyâm.
  • Bustân Al-`Ârifîn (Le Jardin des Gnostiques).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom complet : Muhyiddin Abu Zakariyya Yahya ibn Sharaf ibn Marri ibn Hasan ibn Husayn ibn Hizam ibn Muhammad ibn Jumuah An-Nawawi (الحافظ محيي الدين أبو زكريا يحيى بن شرف بن مر بن جمعة بن حزام النووي المحدث الفقيه الشافعي الشهير بالنووي)
  2. Une herméneutique de la tradition islamique : le commentaire des Arbaʻun al-Nawawiya de Muhyi al-Din Yahya al-Nawawi (m. 676/1277), Volume 13 de Recherches, Nouvelle série, Volume 13 de Recherches (Université Saint-Joseph (Beyrouth, Liban) Faculté des lettres et des sciences humaines), Auteurs Nawawĭ, Louis Pouzet, Éditeur Dar el-Machreq, 1982
  3. Haddiyat al Arifine, al-Babani, en arabe