Muslim ibn al-Hajjaj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Muslim ou Abû al-Husayn Muslim ben al-Hajjaj al-Quchayri an-Nisaburi (né à Nichapur en Iran vers 821[1]; décédé le 6 mai 875[2]) (abū al-ḥusayn muslim ben al-ḥajjāj al-qušayrī an-nīšābūrī, أبو الحسين مسلم بن الحجاج القشيري النيسابوري), est l'auteur du second des deux recueils d'hadiths les plus sûrs de l'islam sunnite. Ce recueil est appelé La collection authentique de Muslim fréquemment appelé Al-Muslim.

Il voyage en Irak, dans la péninsule arabe, en Égypte et en Syrie. Au cours de ses voyages, il recueille les traditions qui lui semblent les plus valables.

Le Sahih-i Muslim[modifier | modifier le code]

L’œuvre principale de Muslim est Sahih-i Muslim. L’authenticité de ce recueil de hadiths est reconnue et conduit certains à le privilégier au Jâmi’us-Sahih d’al Bukhari. L’auteur précise qu’il a tiré son recueil d’entre 300.000 hadiths en 15 années.

Plusieurs exégèses de ce livre ont été faites dont Ikmâl Al-Mu`lim bi Fawâ’idi Muslim d'Al-Qâdî `Iyâd, Al-Minhâj fî Sharh Sahîh Muslim Ibn Al-Hajjâj d'An-Nawawî, et Ikmâl Al-`Ilm de Muhammad Ibn Khalîfah connu par Al-Ubayy.

Les études sur cet ouvrage sont nombreuses. Ce livre, avec ses 54 chapitres, est complémentaire de celui d'al-Bukhari. Il constitue un ouvrage important au sujet de l'islam originel.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • Al-Kunâ wal-Asmâ’,
  • Tabaqât At-Tabi`în,
  • Al-Munfaridât wal-Wijdân
  • Sahîh Muslim, le célèbre recueil de hadîths authentiques.
  • Awlâd As-Sahâbah (Les Fils des Compagnons) (perdu),
  • Al-Ikhwah wa Al-Akhawât (les Frères et les Sœurs) (perdu),
  • Al-Aqrân (Les Paires) (perdu),
  • Awhâm Al-Muhadithîn (les Illusions des Muhaddiths) (perdu),
  • Dhikr Awlâd Al-Husayn (Mention des Fils d’Al-Husayn) (perdu),
  • Mashâyikh Mâlik (les sheikhs de Mâlik) (perdu),
  • Mashâyikh Ath-Thawrî (les sheikhs d’Ath-Thawrî) (perdu),
  • Mashâyikh Shu`bah (les sheikhs de Shu`bah) (perdu).

Les maîtres du savant[modifier | modifier le code]

  • Abd Allah Ibn Maslamah Al-Qa`nabî.
  • Ahmad Ibn Hanbal
  • Ishâq Ibn Rahaweih, le jurisconsulte et Hafidh.
  • Yahyâ Ibn Ma`în, spécialiste des chaîne des témoins rapportant un hadith de Mahomet (isnad).
  • Ishâq Ibn Mansûr Al-Kawsaj.
  • Abû Bakr Ibn Abî Shaybah.
  • `Abd Allah Ibn Abd Ar-Rahmân Ad-Dârami.
  • Muhammad Ibn cAbd Allah Ibn Numayr.
  • `Abd Ibn Humayd.
  • Abû Zur`âh Ar-Râzî, savant du Hadîth de Ray’.
  • Bukhari.


Notes[modifier | modifier le code]

  1. 817 d'après le Dictionnaire historique de l'islam, Janine et Dominique Sourdel, Éd. PUF, 1996 (ISBN 978-2-130-54536-1)
    821 d'après (ar) مسلم بن الحجاج
  2. 25 rajab 261 A.H. d'après (ar) مسلم بن الحجاج

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notice d'autorité de Mouslim