Aéroport international Midway de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport international Midway
Aéroport international de Chicago Midway
Aéroport international de Chicago Midway
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Chicago (Illinois)
Coordonnées 41° 47′ 10″ N 87° 45′ 09″ O / 41.786161, -87.752438 ()41° 47′ 10″ Nord 87° 45′ 09″ Ouest / 41.786161, -87.752438 ()  
Altitude 189 m (620 ft)

Géolocalisation sur la carte : Illinois

(Voir situation sur carte : Illinois)
Aéroport international Midway

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Aéroport international Midway
Pistes
Direction Longueur Surface
04L/22R 1 679 m (5 509 ft) asphalte
04R/22L 1 965 m (6 447 ft) asphalte/béton
13C/31C 1 988 m (6 522 ft) béton
13L/31R 1 567 m (5 141 ft) asphalte
13R/31L 1 176 m (3 858 ft) béton
Informations aéronautiques
Code AITA MDW
Code OACI KMDW
Nom cartographique Chicago Midway Int'l Airport
Type d'aéroport Civil
Gestionnaire Chicago Airport System

L'aéroport international Midway de Chicago ou plus simplement aéroport de Midway (code AITA : MDW • code OACI : KMDW) est un aéroport situé à Chicago (Illinois, États-Unis) à une douzaine de kilomètres du quartier des affaires du Loop (Downtown Chicago). Il est le second aéroport de Chicago après celui de Chicago O'Hare. Il est principalement utilisé par des compagnies aériennes à bas prix pour des vols intérieurs. La compagnie la plus représentée à Midway est la compagnie low cost texane Southwest Airlines.

Depuis plus de 16 ans, de l'aéroport international de Chicago Midway est la principale plaque tournante pour Indianapolis Airlines, basée ATA (ATA), mais ce service a été réduit à quatre destinations en novembre 2007 et devait prendre fin d'ici au 7 juin 2008. La compagnie aérienne a déposé son bilan en avril 2008, et a immédiatement cessé tous vols.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord nommé Chicago Air Park en 1923, l'aéroport international Midway de Chicago a été construit sur une surface de 320 acres (soit 1 km ²) et se composait d'une piste unique qui a servi principalement pour les services aériens de la poste. Le site a été sélectionné après la destruction de l'Express Air Wingfoot lorsqu'il s'est écrasé dans l'Illinois Trust and Savings Building, tuant treize personnes, et la ville a décidé de fermer la bande d'atterrissage de l'aéroport de Merrill C. Meigs Field à Grant Park (Downtown Chicago). En 1926, le Conseil municipal de Chicago louait les terres au département de l'éducation du Chicago Board of Education à des fins commerciales, à raison de 1 560 dollars par an.

En 1967, la rénovation avait commencé à l'aéroport, l'ajout de trois nouveaux halls avec 28 portes et trois guichets, et en 1968, la ville a investi 10 millions de dollars de rénovation. Les fonds a financé en partie la construction de l'autoroute Stevenson, qui s'est avérée être une voie majeure pour les passagers de l'aéroport et Midway a vu le retour de grandes compagnies aériennes au cours de cette année, servant 1.663.074 passagers sur plus de 274.062 vols, aidée en partie par l'introduction de jets, tels que le McDonnell Douglas DC-9 et les Boeings 727 et Boeings 737, qui ont été capables d'utiliser des pistes plus courtes de Midway, ce que le Boeing 707 et Douglas DC-8 ne pouvaient pas faire.

En 1979, Midway Airlines a commencé ses activités, le premier à le faire après l'Airline Deregulation Act de 1978, et est ensuite devenu le transporteur phare à Midway, avant de terminer ses opérations en 1991. Midway Airlines a aidé à revitaliser l'aéroport et ouvert la voie à d'autres transporteurs, qui ont bénéficié de coûts plus faibles et la proximité du quartier des affaires de downtown Chicago, de prospérer. Southwest Airlines, qui a commencé ses activités à Midway en 1985, a été un bénéficiaire type. Trois ans plus tôt, en 1982, la ville de Chicago a achetée le Chicago Board of Education pour 16 millions de dollars.

En 1996, le maire de Chicago Richard M. Daley a annoncé un vaste programme de développement de l'aéroport qui fut lancé l'année suivante. À l'époque, il était le plus grand projet de travaux publics dans l'État de l'Illinois. Pour la première fois, un parking couvert fut construit à l'aéroport de Midway et fut ouvert en 1999. Le parking offre 3000 places de stationnement payant, et est relié à l'aérogare de Midway par un accès pratique aux guichets de billets et les aires de récupération des bagages.

L'agrandissement de l'aéroport comprend également un nouveau pont piétonnier au-dessus de Cicero Avenue, construit en 2000. Le pont relie un nouveau terminal. En 2001, l'aéroport continue de s'agrandir, avec un nouveau terminal gagnant 900.000 pieds carrés (soit 84,000 m²) et offre des comptoirs de billetterie plus larges, de spacieux espaces pour la récupération des bagages, l'information des voyageurs et une courte marche vers les portes des avions.

En 2002, Midway s'est félicité du retour de la desserte internationale directe après une absence de 40 ans et de l'ouverture d'un nouveau service fédéral d'inspection des installations dans le hall A.

Le 8 décembre 2005, un Boeing 737 de la Southwest Airlines s'abîme en bout de piste de l'aéroport de Midway. Après avoir franchi les clôtures aéroportuaires, l'appareil finit sa course à l’intersection de Central Avenue et de la 55e Avenue dans les quartiers sud-ouest de Chicago percutant alors deux véhicules et faisant 13 blessés et un mort, un enfant âgé de 6 ans et passager de l'une des deux voitures.

Depuis novembre 2008, Porter Airlines vole entre Midway et Toronto. C'est le seul trajet canadien desservant Chicago-Midway.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le terminus de la ligne orange du métro de Chicago à l'aéroport de Midway.

L'aéroport international Midway de Chicago est le deuxième plus grand aéroport de passagers dans la région métropolitaine de Chicago, et est le deuxième dans l'État de l'Illinois après l'aéroport international O'Hare de Chicago. En 2007, 19.378.885 passagers ont voyagé à travers Chicago Midway, deuxième aéroport derrière celui de O'Hare mais positionné avant l'aéroport international de Gary/Chicago et l'aéroport international de Chicago Rockford. En 2005, l'aéroport est le 30e aéroport aux États-Unis en termes de trafic passagers. Dans ses 80 années d'histoire du trafic de passagers, l'aéroport de Midway a eu 21 incidents et accidents, dont l'accident du Vol 1248 Southwest Airlines de 2005.

L'aéroport international Midway de Chicago occupe le troisième rang parmi les grands aéroports du pays pour « Le meilleur temps d'arrivée » en juin 2007, avec 75,4 % de tous les vols (8087) arrivant à temps, une augmentation de 3,8 % sur l'année précédente. L'aéroport international de Chicago Midway a le rang plus élevé en termes de satisfaction de sa clientèle entre les moyennes des autres aéroports (10 millions à 30 millions de passagers par an). Actuellement, la ligne aérienne offre 227 départs quotidiens vers 47 destinations. AirTran est le deuxième plus grand porteur, occupant 5 des 43 portes sur l'allée centrale, et offrant plus de 15 vols quotidiens directs vers 5 destinations dont 3 sont servis durant toute l'année.

L'aéroport international de Chicago Midway occupe le troisième rang parmi les grands aéroports du pays pour les « meilleures temps d'arrivées en période active » en juin 2007, avec 75,4 % sur tous les vols (soit 8.087) arrivant à l'heure, une augmentation de 3,8 % par rapport à l'année précédente.

Lignes, Destinations et Terminaux[modifier | modifier le code]

Compagnie aérienne Destinations Concourse
AirTran Airways operated by Southwest Airlines Atlanta, Cancún, Fort Lauderdale, Fort Myers, Montego Bay, Oklahoma City, Orlando, Punta Cana, Tampa A
Delta Air Lines Atlanta, Minneapolis/St. Paul A
Delta Connection operated by Compass Airlines Minneapolis/St. Paul A
Delta Connection operated by Endeavor Air Détroit, Minneapolis/St. Paul A
Delta Connection operated by SkyWest Airlines Minneapolis/St. Paul A
Frontier Airlines Denver, Trenton (NJ), Wilmington/Philadelphie[1] C
Porter Airlines Toronto–Billy Bishop A
Southwest Airlines Albany (NY), Albuquerque, Atlanta, Austin-Bergstrom, Baltimore, Birmingham (AL), Boston, Branson (ends June 7, 2014)[2], Buffalo, Charleston (SC), Charlotte, Cleveland, Columbus (OH), Denver, Des Moines, Détroit, Fort Lauderdale, Fort Myers, Greenville/Spartanburg, Hartford/Springfield, Houston–Hobby, Jackson (ends June 7, 2014)[2], Jacksonville (FL), Kansas City, La Nouvelle-Orléans, Las Vegas, Little Rock, Los Angeles, Louisville, Manchester (NH), Memphis, Minneapolis/St. Paul, Nashville, New York–LaGuardia, Newark, Norfolk, Oakland, Omaha, Ontario, Orlando, Philadelphie, Phoenix, Pittsburgh, Portland (OR), Providence, Raleigh/Durham, Reno/Tahoe, Rochester (NY), Sacramento, St. Louis, Salt Lake City, San Antonio, San Diego, San Francisco, San Jose (CA), Seattle/Tacoma, Tampa, Tucson, Tulsa, Washington–Dulles, Wichita
Saisonnier: Spokane, West Palm Beach
A & B
Sun Country Airlines Minneapolis/St. Paul C
Volaris Guadalajara, León/Del Bajío, Mexico City, Morelia, Zacatecas A

Privatisation[modifier | modifier le code]

Le 20 avril 2009, un contrat de 2,5 milliards de dollars visant à privatiser l'aéroport par un bail de 99 ans a tourné court quand le consortium n'a pas pu rassembler le financement. La Ville a conservé 125 millions de dollars de fonds. Le consortium opérant sous le nom de Midway Investment and Development Company LLC composait les services de l'aéroport de Vancouver, du Citi Infrastructure Investors et du Boston John Hancock Life Insurance.

Le marché lui a été attribué en octobre 2008 par le conseil municipal qui l'a approuvé par un vote de 49 contre 1. Le consortium aurait exploité l'aéroport et les parkings. Toutefois Chicago aurait continué de fournir des services d'incendie et de police.

Desserte en transports en commun[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Midway est accessible en métro grâce à la ligne orange du métro de Chicago à la station Midway. Un trajet dure environ 25 minutes jusqu'au centre-ville de Chicago et la ligne est très prisée par les hommes d'affaires du Loop. Des bus du Chicago Transit Authority desservent également l'aéroport.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]