Chazey-Bons

From Wikipédia
Jump to navigation Jump to search

Chazey-Bons
Chazey-Bons
Mairie de Chazey-Bons.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Arrondissement Belley
Intercommunalité Communauté de communes Bugey Sud
Maire
Mandat
Didier Bonnard
2014-2020
Code postal 01300
Code commune 01098
Démographie
Gentilé Bondolans
Population
municipale
1 112 hab. (2017)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 48′ 12″ nord, 5° 40′ 56″ est
Altitude Min. 223 m
Max. 423 m
Superficie 10,59 km2
Élections
Départementales Canton de Belley
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Chazey-Bons
Géolocalisation sur la carte : Ain
Voir sur la carte topographique de l'Ain
City locator 14.svg
Chazey-Bons
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chazey-Bons
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chazey-Bons
Liens
Site web chazey-bons.fr

Chazey-Bons est une commune française, située dans le département de l'Ain en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle devient une commune nouvelle suite à la fusion entre la commune déléguée de Chazey-Bons et Pugieu.

Géographie[edit | edit source]

Située à 7 km au nord de Belley, la commune se trouve dans la zone délimitée de production AOC des vins du Bugey.

Communes limitrophes[edit | edit source]

Rose des vents Virieu-le-Grand
Cheignieu-la-Balme
(Pugieu)        Cuzieu, Ceyzérieu Marignieu Rose des vents
Contrevoz
Andert-et-Condon
N Magnieu
O    Chazey-Bons    E
S
Belley
La commune depuis 2017.

Histoire[edit | edit source]

En 1155 fut créée l'abbaye de Bons, fille de celle du Betton, dans la lignée de Notre-Dame de Tamié [1]

Le , la commune absorbe celle de Pugieu qui devient commune déléguée[2].

Politique et administration[edit | edit source]

Découpage territorial[edit | edit source]

La commune de Chazey-Bons est membre de la communauté de communes Bugey Sud, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Belley. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[3].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Belley, au département de l'Ain et à la région Auvergne-Rhône-Alpes[4]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Belley pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[4], et de la troisième circonscription de l'Ain pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[5].

Administration municipale[edit | edit source]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Lucien Verard    
2008 En cours Didier Bonnard SE Ingénieur - Réélu en 2014
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[edit | edit source]

Évolution démographique jusqu'en 2015[edit | edit source]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 850 habitants, en augmentation de 16,44 % par rapport à 2009 (Ain : 5,95 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
590460560658671660645731788
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
733667692663667749728681673
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
654651636582574600589511501
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
502590681728684664715831850
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Évolution démographique à partir de 2015[edit | edit source]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2017, la commune comptait 1 112 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017
1 0531 0791 112
(Sources : Insee à partir de 2015[10].)

Lieux et monuments[edit | edit source]

Le donjon du Temple fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [11].

La maison Brillat fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [12].

L'église de Bons, l'église de Chazey, la chapelle de Pugieu et la chapelle de Cressieu[13].

L'abbaye de Bons était située sur le territoire de l'actuelle commune.

Voir aussi[edit | edit source]

Bibliographie[edit | edit source]

Articles connexes[edit | edit source]

Liens externes[edit | edit source]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[edit | edit source]

Notes[edit | edit source]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[edit | edit source]