Académie salésienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Académie salésienne
Image illustrative de l'article Académie salésienne
François de Sales
Fondation 1878
Discipline histoire, archéologie, théologie
Objectifs études historiques et archéologiques concernant la Savoie (spécialement l'ancien diocèse de Genève) et tout ce qui a rapport avec François de Sales
Pays France
Ville Annecy
Langue Français
Fondateur Mgr Claude-Marie Magnin
Président Laurent Perrillat
Affiliation Union des sociétés savantes de Savoie et Comité des travaux historiques et scientifiques
Site web Academie.salesienne.free.fr

L'Académie salésienne est une société savante fondée le à Annecy[1] par un groupe d'ecclésiastiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Académie salésienne est fondée en 1878 par un groupe d'ecclésiastiques[2], parmi lesquels Monseigneur Claude-Marie Magnin, évêque d'Annecy, et soutenue par son successeur, Monseigneur Louis-Ernest-Romain Isoard. Afin de se démarquer de l'autre société savante annécienne, l'Académie florimontane, la Salésienne oriente ses travaux vers les textes théologiques et la vie de saint François de Sales[1].

À l'origine réservée aux ecclésiastiques[2], les statuts enregistrés en 1897 indiquent que ne seraient admis « ni étrangers à l'association, ni femmes, ni mineurs ». Cependant, l'organisme évolue et en 1982, une femme, Marie-Thérèse Hermann, obtient la présidence[1].

Aujourd'hui, l'Académie, d'après l'article 1er de ses statuts, "a pour objet les études historiques et archéologiques concernant la Savoie (spécialement l'ancien diocèse de Genève) et tout ce qui a rapport avec saint François de Sales"[3].

La Salésienne est membre de l'Union des sociétés savantes de Savoie.

Localisation[modifier | modifier le code]

grand séminaire d'Annecy, bâtiments des XVIIe et XVIIIe siècles, de style néoclassique sarde inscrit dans le site protégé du château d'Annecy. Acquis par le département de la Haute-Savoie en 1973.

L'Académie de la salésienne siège au Conservatoire d'Art et d'Histoire d'Annecy, situé dans l'ancien grand séminaire d'Annecy, construit entre 1684 et 1688 par Monseigneur Jean d'Arenthon d'Alex, évêque de Genève et d'Annecy.

Publication[modifier | modifier le code]

Publication de mémoires et de documents, dont une partie[Note 1] est disponible sur Gallica[4].

Membres de l'Académie[modifier | modifier le code]

L'association compte environ 200 membres.

Présidents[modifier | modifier le code]

Les présidents qui se succèdent à la tête de l'Académie depuis 1878 sont[5] :

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires & documents publiés par l'Académie salésienne,1879 à 1968 (83 numéros) [lire en ligne]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd'hui, La Fontaine de Siloé, , 399 p. (ISBN 978-2-8420-6374-0), p. 131.
  2. a et b Christian Sorrel (sous la direction de), Haute-Savoie en images : 1000 ans d'histoire, 1000 images, Les Marches, La Fontaine de Siloé, coll. « Histoire de la Savoie en images : images, récits », , 461 p. (ISBN 978-2-84206-347-4, lire en ligne), p. 380-381.
  3. Statuts sur le site academie.salesienne.free.
  4. Bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France [lire en ligne]
  5. Bulletins, en tête des Mémoires et documents, et registre du secrétariat de l'Académie, Laurent Perrillat, « Liste des présidents de l'Académie salésienne depuis sa fondation », sur academie.salesienne.free.fr.
  6. Notice sur data.bnf.fr
  7. Notice sur data.bnf.fr
  8. Notice sur data.bnf.fr
  9. Notice sur data.bnf.fr
  10. Notice sur data.bnf.fr
  11. Notice sur data.bnf.fr
  12. Notice sur data.bnf.fr
  13. a et b Notice sur data.bnf.fr
  14. Notice sur data.bnf.fr
  15. Notice sur data.bnf.fr
  16. a et b Notice sur data.bnf.fr
  17. Notice sur data.bnf.fr
  18. Notice sur data.bnf.fr
  19. La Rédaction, « Christian Regat, un vrai « marchand de bonheur » », L'Essor savoyard,‎ (lire en ligne).
  20. a et b [PDF]« L'Académie aujourd'hui - Liste des membres », sur le site de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie (consulté le 22 juillet 2017).
  21. Notice sur data.bnf.fr