Lycée Berthollet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lycée Berthollet
logo
Localisation
Localisation Annecy, France
Coordonnées
géographiques
45° 54′ 22″ nord, 6° 07′ 37″ est
Informations
Fondation 1888
Type Public
Particularités Classes Préparatoires aux grandes écoles
Niveau Établissement secondaire : Lycée
Site web Lycée Berthollet

Géolocalisation sur la carte : Annecy

(Voir situation sur carte : Annecy)
Lycée Berthollet

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lycée Berthollet

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Lycée Berthollet

Le Lycée Berthollet est un lycée d'Annecy construit entre 1886 et 1888 sur les plans de l'architecte Auguste Mangé, nommé ainsi en hommage au chimiste Claude Louis Berthollet, inventeur de l'eau de Javel. Cet établissement compte plus de 1700 élèves, dont plusieurs centaines en classes préparatoires aux grandes écoles.

Historique[modifier | modifier le code]

L'entrée historique du lycée.
Plan du lycée Berthollet en 1970.

Le lycée Berthollet est l'héritier du collège chappuisien, fondé en 1549 par le chanoine Eustace Chapuys, ambassadeur savoyard de Charles Quint[1],[2].

Le conseil municipal d'Annecy émet le vœu en 1878 de faire évoluer son collège en lycée. La décision est validée au niveau national en 1885 par arrêté[3].

Nécessitant de nouveaux locaux, les travaux débutent en 1887, suivant les plans de l'architecte de la ville, Auguste Mangé[3]. Le 9 octobre 1888 le lycée est inauguré par le président de la République Sadi Carnot, ancien ingénieur des Ponts et Chaussées à Annecy[3],[2]. La première année, il accueille 200 élèves[3].

Pendant la Première Guerre mondiale, le lycée est transformé en hôpital militaire[3].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le lycée accueille les troupes du 67e BCA, premier bataillon, réserve du 27e[4]. Les cours sont transférés au lycée de jeunes filles. En 1943, il est recquisitionné par les Allemands pour accueillir des blessés de guerre[5].

Jusqu'en 1970, le lycée est un établissement accueillant exclusivement des garçons, de la classe de sixième aux classes préparatoires. Il disposait aussi de dortoirs pour les élèves internes. Les jeunes filles étant accueillies dans le lycée de jeunes filles (actuel collège Raoul Blanchard) tout proche. À la rentrée scolaire de septembre 1970, il devient un lycée mixte pour les classes à partir de la seconde. Le lycée Raoul Blanchard devenant alors un collège mixte pour les classes de la sixième à la troisième.

De 2001 à 2005, le lycée a connu de gros travaux de restructuration et la construction d'un nouveau gymnase avec un centre médico-sportif et un grand mur d'escalade permettant d'accueillir des compétitions internationales, des Association Sportive (EPLE) et les élèves du lycée.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Classes du second cycle (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Cour d'Honneur du Lycée Berthollet

En 2015, le lycée se classe 3e sur 26 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 198e au niveau national[6]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[7].

Classes préparatoires[modifier | modifier le code]

Le lycée propose un enseignement en classes préparatoires depuis 1964[8].

Le lycée abrite des CPGE littéraires (Khâgnes LSH), économiques et commerciales (ECS), scientifiques (MPSI, MP, PC, PSI). En 2015, L'Étudiant donnait le classement suivant pour les concours de 2014 :

Filière Élèves admis dans
une grande école*
Taux
d'admission*
Taux moyen
sur 5 ans
Classement
national
Évolution
sur un an
ECE [9] 0 / 35 élèves 0 % 2 % 105eex-æquo
sur 105
=
ECS [10] 2 / 39 élèves 5 % 4 % 34eex-æquo
sur 95
en diminution 3
Khâgne LSH [11] 0 / 32 élèves 0 % 1 % 73eex-æquo
sur 73
en diminution 49
MP / MP* [12] 5 / 64 élèves 8 % 6 % 36eex-æquo
sur 114
en augmentation 78
PC / PC* [13] 3 / 65 élèves 5 % 4 % 40e
sur 110
en diminution 3
PSI / PSI* [14] 2 / 23 élèves 9 % 17 % 46e
sur 120
en diminution 17
Source : Classement 2015 des prépas - L'Étudiant (Concours de 2014).
* le taux d'admission dépend des grandes écoles retenues par l'étude. En filières ECE et ECS,
ce sont HEC, ESSEC, et l'ESCP. Pour les khâgnes, ce sont l'ENSAE, l'ENC, les 3 ENS, et 5 écoles
de commerce (HEC, ESSEC, ESCP, EM Lyon et EDHEC). En filières scientifiques, ce sont un panier
de 11 à 17 écoles d'ingénieurs qui ont été retenus selon la filière (MP, PC, PSI, PT ou BCPST).

Infrastructures du lycée[modifier | modifier le code]

Gymnase[modifier | modifier le code]

Le gymnase du lycée contient la plus grande structure publique d'escalade de France[15].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Commémorations :

  • Les élèves-maîtres (instituteurs) Charly Vallin, Max Robert et Georges Duffaud ont été décorés de la médaille de la Résistance à titre posthume le lors d'une cérémonie qui s'est déroulée au lycée. Ces derniers, avec deux autres, étaient entrés dans la Résistance et ont été tués ou furent exécutés en août 1944 lors de la bataille du Poursollet dans le maquis de l’Oisans[16],[17].

Enseignants :

  • Jean Nicolas (1928), Professeur agrégé d'histoire (1952-1962).

Élèves :

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Anecdote[modifier | modifier le code]

C'est au lycée Berthollet que deux élèves fictifs, Harold Ballesteros et Michel Pape, personnages de Harry, un ami qui vous veut du bien, film de Dominik Moll (2000), sont censés s'être rencontré.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Comité du centenaire du Lycée Berthollet, Le Centenaire du Lycée Berthollet, Annecy, 1888-1988, Comité du centenaire du Lycée Berthollet, , 146 p. (ISBN 978-2-95028-421-1).
  • Dandel Elisabeth, « Collège dit Collège Chappuisien - Dossier IA74002207 », Site de la Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel en lien avec l'Assemblée des Pays de Savoie - patrimoine.rhonealpes.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Serge Tomamichel, Le collège chappuisien d'Annecy : du projet à sa réalisation (1549-1614) : Thèse de doctorat : Sciences de l'éducation, , 1318 p..
  2. a et b Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd'hui, La Fontaine de Siloé, , 399 p. (ISBN 978-2-8420-6374-0), p. 134.
  3. a, b, c, d et e « Inventaire complémentaire des archives modernes du lycée Berthollet », sur Archives départementales de la Haute-Savoie.
  4. Michel Germain, Chronique de la Haute-Savoie au temps de l'occupation allemande, septembre 1943-26 mars 1944 : La vie quotidienne à Annecy sous l'Occupation, La Fontaine de Siloé, , 258 p. (ISBN 978-2-84206-298-9), p. 8.
  5. Michel Germain, Chronique de la Haute-Savoie au temps de l'occupation allemande, septembre 1943-26 mars 1944 : Le Sang de la barbarie, La Fontaine de Siloé, , 336 p. (ISBN 978-2-90869-727-8), p. 57.
  6. Classement Départemental et National des lycées français
  7. Méthodologie du classement national des lycées français
  8. « Prépas − Lycée Berthollet - Annecy », sur www.ac-grenoble.fr (consulté le 27 septembre 2016)
  9. Classement 2015 des prépas ECE
  10. Classement 2015 des prépas ECS
  11. Classement 2015 des prépas LSH
  12. Classement 2015 des prépas MP
  13. Classement 2015 des prépas PC
  14. Classement 2015 des prépas PSI
  15. Présentation du mur sur un site d'un club d'escalade
  16. « Ils rêvaient d’être instituteurs », Le Dauphiné libéré,‎ et « Trois lycéens honorés… 69 ans après », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  17. Académie florimontane, Revue savoisienne (Volume 141), Annecy, 2001, p. 176.
  18. René Berger, « La parole est à… René Berger », Bulletin Interactif du Centre International de Recherches et Études transdisciplinaires, no 6,‎ (lire en ligne).
  19. Marie-Laure Delorme, Allées du pouvoir, Éditions du Seuil, 286 p. (ISBN 978-2-02105-735-5).