Communauté de l'agglomération d'Annecy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté de l’agglomération d’Annecy
Communauté de l'agglomération d'Annecy
Les rectangles verts représentent les treize communes qui formaient la C2A jusqu'au 31 décembre 2015, et le symbole bleu en bas à droite représente le lac d'Annecy.
Les rectangles verts représentent les treize communes qui formaient la C2A jusqu'au , et le symbole bleu en bas à droite représente le lac d'Annecy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Forme Communauté d'agglomération
Siège Annecy
Communes 12
Date de création 2001
Date de disparition
Code SIREN 247400427
Démographie
Population 142 967 hab. (2013)
Densité 1 169 hab./km2
Géographie
Superficie 122,35 km2
Localisation
Localisation en Haute-Savoie.
Localisation en Haute-Savoie.
Liens
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de l'agglomération d'Annecy (ou C2A) est une ancienne structure intercommunale française qui associait les communes de l'agglomération d'Annecy, dans le département de Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Le , elle est intégrée dans la communauté d'agglomération du Grand Annecy.

La communauté gérait, pour ses 12 communes membres et leurs 145 579 habitants[1], des projets concernant l'aménagement du territoire et l'habitat, la culture et le patrimoine, le développement économique et le tourisme, la gestion des déchets, les services aux personnes âgées, la gestion de l'eau (distribution et assainissement), les sports, les transports et les déplacements urbains, l'environnement.

Géographie[modifier | modifier le code]

La C2A se situait dans l'ouest du département de la Haute-Savoie, au nord-est du lac d'Annecy. Son altitude variait entre 373 mètres à Chavanod et 1 533 mètres sur la commune de Quintal.

Histoire de l'agglomération[modifier | modifier le code]

Le , le district de l'agglomération annécienne est créé sous l'impulsion de Bernard Bosson, maire d'Annecy[2]. Composé de dix communes, il a pour compétences le développement économique, l'urbanisme, l'aménagement du territoire et les déplacements urbains.

Le , il est transformé en communauté d'agglomération, la communauté de l'agglomération annécienne, qui est dotée de nouvelles compétences : habitat, eau, équipements sportifs et services aux personnes âgées.

Le , l'agglo passe de dix à treize communes avec l'intégration de Chavanod, Quintal et Montagny-les-Lanches et se dote de nouvelles compétences comme la gestion des déchets, le tourisme et les équipements culturels.

L'année 2014 voit l'agglomération se doter d'une nouvelle gouvernance et pour la première fois les élus communautaires sont élus au suffrage universel direct.

Les communes de l'agglomération d'Annecy sont l'objet d'un projet de fusion en une seule commune au [3], finalement abandonné et remplacé par un projet regroupant les six communes d'Annecy, Annecy-le-Vieux, Cran-Gevrier, Meythet, Pringy et Seynod, qui entre en vigueur le [4],[5]. De leur côté, les communes d'Épagny et Metz-Tessy fusionne le , ce qui réduit le nombre de communes membres à 12.

Le , l'agglomération fusionne avec les communautés de communes du pays d'Alby-sur-Chéran, du pays de la Fillière, de la rive gauche du lac d'Annecy et de la Tournette[6] pour former une nouvelle structure appelée Grand Annecy, Toutefois, le Conseil constitutionnel annule le le rattachement de Talloires-Montmin à cette nouvelle intercommunalité[7].

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération comprenait les communes suivantes :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Annecy
(siège)
74010 Annéciens 66,94 124 401 (2014) 1 858
Annecy-le-Vieux 74011 Anciléviens 17,01 20 469 (2014) 1 203
Argonay 74019 Argonautes 5,16 2 639 (2014) 511
Chavanod 74067 Chavanodins 13,36 2 501 (2014) 187
Cran-Gevrier 74093 Gévriens 4,80 17 257 (2014) 3 595
Épagny-Metz-Tessy 74112 Épatesserans 12,06 7 363 (2014) 611
Meythet 74182 Meythésans 3,24 8 325 (2014) 2 569
Montagny-les-Lanches 74186 Montagnolans 4,38 697 (2014) 159
Poisy 74213 Poisilliens 11,33 7 368 (2014) 650
Pringy 74217 Priniaciens 9,06 4 085 (2014) 451
Quintal 74219 Quintalis 9,13 1 210 (2014) 133
Seynod 74268 Seynodiens 19,17 20 955 (2014) 1 093

Démographie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012
82 862 103 236 109 397 119 372 128 087 135 423 140 255
(Sources : Insee[8])
Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges de la communauté d’agglomération d'Annecy en 2010 en pourcentage[9].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90 ans ou +
1,2 
6,5 
75 à 89 ans
9,9 
13,3 
60 à 74 ans
15,2 
18,7 
45 à 59 ans
20,1 
21,1 
30 à 44 ans
19,6 
22,6 
15 à 29 ans
18,4 
17,3 
0 à 14 ans
15,6 
Pyramide des âges en Haute-Savoie en 2010 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,9 
5,5 
75 à 89 ans
7,7 
12,6 
60 à 74 ans
13,3 
20,3 
45 à 59 ans
20,4 
22,8 
30 à 44 ans
22,2 
18,7 
15 à 29 ans
16,8 
20,2 
0 à 14 ans
18,7 

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Statut[modifier | modifier le code]

L’intercommunalité était enregistrée au répertoire des entreprises sous le code SIREN 247 400 427. Son activité était enregistrée sous le code APE 8411Z.

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Commune Maire Nuance politique
Annecy Jean-Luc Rigaut UDI
Annecy-le-Vieux Bernard Accoyer LR
Argonay Gilles François DVD
Chavanod René Désille DVD
Cran-Gevrier Nora Segaud-Labidi PS
Épagny Metz-Tessy Roland Daviet DVD
Meythet Christiane Laydevant DVG
Montagny-les-Lanches Monique Pimonow SE
Poisy Pierre Bruyère DVD
Pringy Jean-François Piccone DVD
Quintal Patrick Bosson LR
Seynod Françoise Camusso LR

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs[11]
Période Identité Étiquette Qualité
1991 2008 Bernard Bosson UDF Député-Maire d'Annecy (1983-2007), ancien ministre
Jean-Luc Rigaut UDI Maire d'Annecy depuis 2007

Conseil communautaire[modifier | modifier le code]

À la suite de la réforme des collectivités territoriales de 2013, les conseillers communautaires dans les communes de plus de 1 000 habitants sont élus au suffrage universel direct en même temps que les conseillers municipaux. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les conseillers communautaires sont désignés parmi le conseil municipal élu dans l'ordre du tableau des conseillers municipaux en commençant par le maire puis les adjoints et enfin les conseillers municipaux. Les règles de composition des conseils communautaires ayant changé, celui-ci compte à partir d'avril 2014 cinquante-six conseillers communautaires qui sont répartis selon la démographie :

Nombre de délégués Communes
18 Annecy
7 Annecy-le-Vieux et Seynod
6 Cran-Gevrier
4 Épagny Metz-Tessy
3 Meythet et Poisy
2 Argonay, Chavanod et Pringy
1 Montagny-les-Lanches et Quintal

Bureau[modifier | modifier le code]

Le conseil communautaire élisait un président et 13 vice-présidents. Ces derniers, avec d'autres membres du conseil communautaire, constituaient le bureau.

Composition du Bureau
Nom Fonction Qualité
Jean-Luc Rigaut Président Maire d'Annecy
Bernard Accoyer 1er Vice-président Maire d'Annecy-le-Vieux
Patrick Bosson 2e Vice-président Maire de Quintal
Pierre Bruyère 3e Vice-président Maire de Poisy
Françoise Camusso 4e Vice-présidente Maire de Seynod
Roland Daviet 5e Vice-président Maire d'Épagny Metz-Tessy
René Désille 6e Vice-président Maire de Chavanod
Gilles François 7e Vice-président Maire d'Argonay
Ségolène Guichard 8e Vice-présidente Adjointe au maire d'Épagny Metz-Tessy
Christiane Laydevant 9e Vice-présidente Maire de Meythet
Jean-François Piccone 10e Vice-président Maire de Pringy
Monique Pimonow 11e Vice-présidente Maire de Montagny-les-Lanches
Dominique Puthod 12e Vice-président Adjoint au maire d'Annecy
Nora Segaud-Labidi 13e Vice-présidente Maire de Cran-Gevrier

Compétences[modifier | modifier le code]

Le district avait déjà des compétences dans la gestion commune de l'agglomération, la transformation en C2A en a modifié la structure : l'agglomération a repris le développement économique, l'aménagement de l'espace communautaire (transports urbains, environnement, gestion des équipements d'intérêt commun, voirie), la politique de la ville et le logement social. Mais elle a aussi entraîné un renforcement et un accroissement de ces compétences en intégrant dans son champ d'action : la culture, l'environnement, les services aux personnes âgées, le sport, le développement des technologies de l'information et de la communication, le développement universitaire, mais aussi l'eau (voir Syndicat mixte du lac d'Annecy), les ordures ménagères et la constitution de réserves foncières.

Ces services, autrefois de la compétence des communes sont donc passés dans les mains de l'agglomération, en ouvrant dans certains cas d'importantes luttes d'intérêts politiques et d'influences, notamment pour l'eau, les ordures ménagères, les services aux personnes âgées et le logement social.

Équipements[modifier | modifier le code]

Salles de spectacles de l'agglomération[modifier | modifier le code]

  • Annecy : Le Brise Glace, Bonlieu Scène Nationale, Conservatoire à Rayonnement Régional, Musée-Château et Palais de l'Île
  • Cran-Gevrier : Théâtre Renoir, La Turbine Sciences
  • Meythet : Théâtre Le Rabelais
  • Seynod : Auditorium

Aéroport d'Annecy-Meythet[modifier | modifier le code]

Officiellement appelé « Aéroport d'Annecy Haute-Savoie Mont-Blanc », il est géré depuis janvier 2007 par le conseil départemental de la Haute-Savoie. La C2A participe au financement de la structure à hauteur de 120 000 € en 2006.

Annecy étant à plus de trois heures de train de Paris, cet aéroport est viable dans les conditions actuelles, au moins pour les cinq prochaines années. Plus de la moitié des passagers sont des cadres d'entreprises. En 2006, 63 343 passagers ont utilisé les services de cet aéroport, dont la principale ligne est une desserte depuis et vers l'aéroport d'Orly.

L'aéroport d'Annecy-Meythet dans les conditions techniques actuelles ne peut accueillir les biréacteurs supérieurs à 100 passagers et aucun allongement de la piste n'est réalisable.

L'aéroport est en concurrence avec d'autres modes de transports qui ont subi des extensions ces dernières années :

Dans l'avenir, la nouvelle ligne Lyon-Turin (en projet avancé), accessible à la gare de Chambéry (50 km) réduira le temps de parcours vers Lyon et Paris.

Centre hospitalier de la région d'Annecy[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Centre hospitalier Annecy Genevois.

Le nouvel hôpital de l'agglomération, a été ouvert au printemps 2008 et est intégré en janvier 2014 au sein d'une structure commune avec celui de Saint-Julien-en-Genevois. Il est implanté au nord d'Annecy sur le territoire de la commune d'Épagny Metz-Tessy. Conçu dans l'esprit d'une cité jardin hospitalière, il comporte 372 chambres individuelles et 143 chambres à deux lits. À l'intérieur, une rue centrale de 240 mètres par 130 mètres, comportant quatre autres rues superposées, constitue la desserte principale à partir du hall général d'accueil. Elle est ouverte à l'ouest sur un jardin et alterne patios et carrefours de liaison verticaux (ascenseurs et escaliers ouverts).

1 251 places de stationnement sont disponibles dont un parking de 374 payantes.

Événements[modifier | modifier le code]

Divers événements ont lieu dans l'agglomération. Parmi lesquels on peut citer les plus notables :

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logotype de la C2A.

La Communauté de l'agglomération d'Annecy s’est dotée d’un logotype.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le recensement de la population légale de 2012, la population de l'agglomération du bassin annécien est de 145 579 habitants sur le site de L'Agglo d'Annecy et de 140 255 sur le site de l'INSEE (Évolution de la population 2007-2012 de Rhône-Alpes, par département et communauté d'agglomération).
  2. Faure, Brotel, 2008, p. 11.
  3. communenouvelleaggloannecy.fr, consulté le 20 août 2015.
  4. Ludovic Favre, « Fusion de six communes pour faire d’Annecy une grande ville », Le Dauphiné libéré, 21 juin 2016
  5. « La fusion des communes à 6 », sur http://www.ville-crangevrier.fr (consulté le 12 juin 2016).
  6. [PDF]« Nouvelle carte des EPCI à fiscalité propre de la Haute-Savoie, proposée par le projet de SDCI », sur http://www.haute-savoie.gouv.fr (consulté le 27 février 2016).
  7. Céline Serrano, « Le Conseil Constitutionnel annule le rattachement de Talloires-Montmin au Grand-Annecy », sur http://france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 17 novembre 2016).
  8. Données démographiques sur le site de l'Insee. Consulté le 18/06/2014.
  9. Pyramide des âges de la communauté d'agglomération d'Annecy en 2010 sur le site de l'Insee. Consulté le 18/06/2014.
  10. Pyramide des âges de la Haute-Savoie en 2010 sur le site de l'Insee. Consulté le 18/06/2014.
  11. Journal de Chambéry métropole no 18, décembre 2007, p. 9

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Faure, Candice Brotel, « L’agglomération annécienne, une ville en pointe culturelle et en panne de récit communautaire », dans Emmanuel Négrier, Philippe Teillet, Julien Préau, Intercommunalités : le temps de la culture, Grenoble, Éditions de L’OPC, , 277 p. (ISBN 978-2-9180-2100-1, lire en ligne). 

Articles connexes[modifier | modifier le code]