Samuel Jouy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Samuel Jouy
Naissance (51 ans)
Bernay
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables Un Français
Gauguin : Voyage de Tahiti
Séries notables Ainsi soient-ils

Samuel Jouy est un acteur et réalisateur français, né le [1] (ou en 1975[2],[3]) à Bernay dans l'Eure[4], également connu en début de carrière sous le nom de Samuel Hamelet[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Samuel Jouy grandit à Beaumont-le-Roger et fréquente le lycée Fresnel de Bernay[4]. Il sort en 1995 du Cours Florent où il a comme professeurs Denis Podalydès, Éric Ruf et Jean-Pierre Garnier[6].

Dans Du bleu jusqu'en Amérique de Sarah Lévy, il joue un jeune homme accidenté qui se retrouve en fauteuil roulant dans un hôpital étrange et qui reprend goût à la vie grâce à l’amitié d’autres jeunes accidentés et à l’amour d’une jolie pensionnaire. Dans Vivante de Sandrine Ray, il est le frère attentionné d’une jeune fille victime d’un viol qu’il aide à remonter la pente après une tentative de suicide.

Ayant joué à plusieurs reprises un fils d'ouvrier dans la Lorraine sinistrée de la sidérurgie et des mines (Marie, Nonna, la Vierge et moi de Francis Renaud, Le Cri d'Hervé Baslé et L'École du pouvoir de Raoul Peck), il aborde le thème de la culpabilité et du pardon dans Un homme debout de Foued Mansour, qui lui vaut un Prix du public d'interprétation masculine, puis dans la série télévisée Ainsi soient-ils, où il est remarqué dans le rôle du séminariste et ancien prisonnier José Del Sarte[7], également en fauteuil roulant dans les saisons 2 et 3.

Il est aussi réalisateur, scénariste et producteur du court métrage Mortels. Son premier long métrage, Sparring, est projeté le au Festival international du film de Locarno et sort le en salles en France.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Réalisateur, scénariste et producteur[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Théâtre[6][modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Samuel Jouy », sur allocine.fr (consulté le )
  2. « « Ainsi sont ceux d’“Ainsi soient-ils” », article de Télérama » (consulté le )
  3. « Année de naissance donnée dans starok.com » (consulté le )
  4. a et b « Interview dans L'Éveil normand » (consulté le )
  5. « Interview de Benoît Solès mentionnant l'identité entre Samuel Hamelet et Samuel Jouy » (consulté le )
  6. a et b « CV de Samuel Jouy » (consulté le )
  7. « Interview de Samuel Jouy sur le personnage de José » (consulté le )
  8. « Extrait vidéo Sam et les commérages de L'École des Passions mettant en scène Samuel Hamelet (Jouy) » (consulté le )
  9. « Extrait vidéo Agathe de Studio des artistes mettant en scène Samuel Hamelet (Jouy) » (consulté le )
  10. « Page sur le FIPA mentionnant le titre définitif Shanghai blues, nouveau monde (titre de travail Destination Chine) » (consulté le )
  11. « Mention d'Un homme debout sur la page Unifrance de Samuel Jouy » (consulté le )
  12. Également à la source du film Indiscrétions de George Cukor et son remake musical Haute Société de Charles Walters

Liens externes[modifier | modifier le code]