Robert Wickens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Robert Wickens
Description de cette image, également commentée ci-après
Robert Wickens à Indianapolis en 2019
Biographie
Date de naissance (30 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Ontario Toronto (Canada)
Nationalité Drapeau du Canada Canada

Carrière
Qualité Pilote automobile


Robert Wickens, né le à Toronto, est un pilote automobile canadien. Il est champion Formule Renault 3.5 Series et Vice-champion en GP3, Il a été pilote d'essais chez Marrussia Virgin Racing en 2011. En 2012, Il rejoint le DTM avec l'écurie Mücke Motorsport

En 2018, Il débute en IndyCar avec l'équipe Schmidt Peterson Motorsports, avec des début prometteur jusqu’à son terrible accident à Pocono, le 19 Août 2018. Sur les réseaux sociaux, il annonce qu'il reviendra le plus vite possible en course

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

2010 : Vice-Champion GP3[modifier | modifier le code]

2011 : pilote d'essai en Formule 1[modifier | modifier le code]

En juin 2011, il devient pilote d'essai de l'écurie de Formule 1 Virgin Racing. Il prend part aux essais libres du vendredi du Grand Prix d'Abou Dabi[1]. Ce sera sa seule apparition lors d'un week-end de Grand Prix.

2012 : Début en DTM[modifier | modifier le code]

2018 : première saison en Indycar et grave accident à Pocono[modifier | modifier le code]

Robert Wickens à Saint-Pétersbourg en 2018

Après avoir été pilote d'essai pour Schmidt Peterson Motorsports pendant la saison 2017, Wickens devient pilote titulaire pour la saison 2018. Pour son premier Grand Prix d'IndyCar, à St. Petersburg, il obtient la pôle position sur une toute nouvelle monoplace. Bien qu'il soit débutant, il est l'un des pilotes les plus en vue, terminant deuxième à Phoenix ou encore quatrième au Grand Prix d'Indianapolis. Après deux nouveaux podiums à Toronto et Lexington, Wickens est victime d'un violent accident au septième tour du Grand Prix sur le circuit de Pocono[2]. Le Canadien souffre d'une fracture à la colonne vertébrale, une lésion de la moelle épinière, une fracture du cou, des fractures du tibia et du péroné, des fractures aux deux mains, une fracture de l'avant-bras droit, une fracture du coude, quatre côtes fracturées et une contusion pulmonaire[3],[4].

Paralysé des pieds à la taille, il est opéré de la colonne vertébrale dans les jours qui suivent l'accident[5]. Il effectue une longue rééducation dans un centre de réadaptation d'Indianapolis puis à partir d'octobre 2018 dans le Colorado[4]. Il montre ses progrès sur les réseaux sociaux et est dans l'esprit de tous les pilotes au début de la saison 2019[6]. Malgré cet accident, il déclare vouloir « faire tout ce qui est possible pour revenir en course le plus vite possible »[7].

Le 14 juillet 2019, Wickens fait le tour de parade de la Honda Indy Toronto, à l'aide de commande manuelles.

Carrière automobile[modifier | modifier le code]

Résultats en DTM[modifier | modifier le code]

Année Voiture Équipe Courses disputés Victoires Pole positions Podiums Records du tour Points inscrits Classement
2012 DTM AMG Mercedes C-Coupé Mücke Motorsport 5 0 0 0 0 2

Références[modifier | modifier le code]

  1. F1: Nouvelles responsabilités pour Robert Wickens à Abu Dhabi, www.auto123.com, 5 novembre 2011.
  2. « Robert Wickens victime d'un grave accident à Long Pond », sur lequipe.fr, (consulté le 20 août 2018).
  3. Pierre Tassel, « L'IndyCar donne des nouvelles de Robert Wickens », sur autohebdo.fr, (consulté le 20 août 2018).
  4. a et b « Robert Wickens paralysé des pieds à la taille », sur rds.ca, (consulté le 9 mars 2019).
  5. AFP, « IndyCar. Robert Wickens s'est fait opérer de la colonne vertébrale suite à son accident », Ouest-France, (consulté le 9 mars 2019).
  6. (en) Jim Ayello, « Insider: As 2019 IndyCar season begins, Robert Wickens remains top of mind », Indianapolis Star, (consulté le 9 mars 2019).
  7. AFP, « Après son grave accident, Wickens pense à repiloter », sur lequipe.fr, (consulté le 9 mars 2019).