Lola B09/60-Aston Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lola B09/60-Aston Martin
Lola B09/60-Aston Martin

Une Lola-Aston Martin B09/60 au Goodwood Festival of Speed 2009.

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing
Drapeau : États-Unis Muscle Milk Pickett Racing
Drapeau : France Signature
Drapeau : Belgique Kronos Racing / Marc VDS Racing Team
Constructeur Lola Cars
Prodrive
Année du modèle 2009
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite en fibre de carbone
Suspension avant Double triangle, amortisseurs réglables Koni
Suspension arrière Double triangle, amortisseurs réglables Koni
Cylindrée 6.0 L, alésage x course : 89 mm x 79,5 mm
Configuration V12 atmosphérique ouvert à 60°, 4 soupapes par cylindre, bloc et culasses en aluminium
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses séquentielle
Nombre de rapports 6
Système de freinage Disques en fibre de carbone/céramique ventilés
Cockpit Fermé
Poids 900 kg
Dimensions 4634 mm x 1990 mm, empattement : 2890 mm
Carburant Essence
Pneumatiques Michelin
Histoire en compétition
Début 1000 kilomètres de Catalogne 2009
Courses Victoires Pole Meilleur tour
27 8 4 5
Championnat constructeur 0
Championnat pilote 1 (Le Mans Series 2009)

Chronologie des modèles (2009-2010)

La Signature Plus de 2010
La Muscle Milk Team Cytosport de 2011

La Lola B09/60-Aston Martin, ou Aston Martin DBR1-2 est une voiture de course prototype de catégorie LMP1 construite par le constructeur britannique Lola Cars et codéveloppée puis exploitée par Prodrive pour représenter officiellement Aston Martin Racing sur les circuits.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est le premier prototype à porter le nom Aston Martin depuis l'AMR1 de 1989. En interne, le nom du véhicule est DBR1-2, en référence au châssis DBR1 qui remporta six courses en 1959.

La B09/60 est une évolution de la Lola B08/60 LMP1 utilisé en 2008. Le moteur V12 est celui employé par l'Aston Martin DBR9 GT1. La période d'activité au sein de l'écurie principale Aston Martin Racing se concentre sur les deux saisons 2009 et 2010. Des écuries clientes ont aussi utilisé la voiture tout d'abord Signature qui engage en 2010 une voiture appartenant à Orbello Racing dans les Le Mans Series 2010 et les 24 Heures du Mans 2010 puis Kronos Racing qui se voit confier cette voiture en 2011aux 24 Heures du Mans[1]. C'est aussi en 2011 que Muscle Milk Team Cytosport engage une voiture plusieurs fois victorieuse en American Le Mans Series.

Devant les difficultés de mise au point de l'AMR-One, la voiture est de nouveau alignée par Aston Martin Racing en 2011 pour les trois dernières courses de l'ILMC : 6 Heures de Silverstone, Petit Le Mans et 6 Heures de Zhuhai[2]. Une quatrième course à Laguna Seca en American Le Mans Series est ajouté au programme en raison de sa durée de 6 heures pour préparer le Petit Le Mans et ce malgré son déroulement six jours seulement après la course de Silverstone. Cette course offre une nouvelle victoire au team Aston Martin Racing.

24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Elle participe pour la première fois au 24 Heures du Mans en 2009 dans la catégorie LMP1. Au général, les trois véhicules sont classés 4e (4e en LMP1), 13e (11e en LMP1), et 40e (disqualification).

Pour les 24 heures du Mans 2010, trois Lola B09/60 sont engagées par l'Aston Martin Racing, dont une est confiée à l'écurie française Signature-Plus. Une seule de ces trois voitures terminera la course, se classant à la 6e place.

Le Mans Series[modifier | modifier le code]

La voiture remporte l'édition 2009 des Le Mans Series dans la catégorie LMP1. L'écurie officielle ne participe pas à toutes les courses de la saison 2010 alors que Signature-Plus obtient la deuxième place du classement final derrière la Peugeot 908 d'Oreca.

Lors de la saison 2011, l'écurie Kronos Racing élargit son activité en engageant la voiture précédemment utilisée par Signature[3].

American Le Mans Series[modifier | modifier le code]

La Lola B09/60 participe à sa première compétition américaine en 2010 au 12 Heures de Sebring avec l'Aston Martin Racing mais c'est en 2011 qu'elle est inscrite pour une saison entière par l'écurie Muscle Milk Team Cytosport. La première victoire est obtenue cette même année lors de l'épreuve de Long Beach, elle est suivie par deux autres victoires à Mosport et à Mid-Ohio.

Asian Le Mans Series[modifier | modifier le code]

Pour la première saison de cette compétition en 2009 et deux courses sur le circuit international d'Okayama, l'Aston Martin Racing termine deuxième derrière la Pescarolo 01-Judd du Sora Racing en gagnant la seconde course.

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Équipe Championnat Épreuve Pilotes
Aston Martin Racing Le Mans Series 1 000 kilomètres de Catalogne Charouz-Enge-Mücke
Aston Martin Racing Le Mans Series 1 000 km du Nürburgring Charouz-Enge-Mücke
Aston Martin Racing Asian Le Mans Series 1 000 km d'Okayama (2e course) Mücke-Primat
Muscle Milk Team Cytosport American Le Mans Series Long Beach Graf-Luhr
Muscle Milk Team Cytosport American Le Mans Series Mosport Graf-Luhr
Muscle Milk Team Cytosport American Le Mans Series Mid-Ohio Graf-Luhr
Muscle Milk Team Cytosport American Le Mans Series Road America Graf-Luhr
Aston Martin Racing American Le Mans Series Laguna Seca Fernández-Primat-Mücke

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]