Intercontinental Le Mans Cup 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Intercontinental Le Mans Cup 2011
Généralités
Organisateur(s) ACO
Édition 2e
Épreuves 7

Navigation

L'Intercontinental Le Mans Cup 2011 est la deuxième édition de cette compétition et se déroule du 19 mars au . Elle comprend sept manches dont les 24 Heures du Mans[1].

L'édition suivante en 2012 prend le nom de Championnat du monde d'endurance FIA.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Manche Course Circuit Date
1 Drapeau : États-Unis 12 Heures de Sebring Sebring 19 mars
2 Drapeau : Belgique 1 000 kilomètres de Spa Spa-Francorchamps 7 mai
3 Drapeau : France 24 Heures du Mans Circuit des 24 Heures 11&12 juin
4 Drapeau : Italie 6 Heures d'Imola Imola 3 juillet
5 Drapeau : Royaume-Uni 6 Heures de Silverstone Silverstone 11 septembre
6 Drapeau : États-Unis Petit Le Mans Road Atlanta 1er octobre
7 Drapeau : République populaire de Chine 6 Heures de Zhuhai[2] Zhuhai 13 novembre

Résultats[modifier | modifier le code]

Les vainqueurs du classement général de chaque manche sont inscrits en caractères gras.

Manche Circuit Équipe victorieuse LMP1 Équipe victorieuse LMP2 Équipe victorieuse GTE Pro Équipe victorieuse GTE Am Résultats
Pilotes victorieux LMP1 Pilotes victorieux LMP2 Pilotes victorieux GTE Pro Pilotes victorieux GTE Am
1 Sebring Drapeau : France Team Oreca-Matmut Drapeau : États-Unis Level 5 Motorsports[3] Drapeau : Allemagne BMW Motorsport Drapeau : États-Unis Krohn Racing résultats
Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : France Loïc Duval
Drapeau : France Olivier Panis
Drapeau : États-Unis Scott Tucker
Drapeau : États-Unis Ryan Hunter-Reay
Drapeau : Mexique Luis Díaz
Drapeau : Royaume-Uni Andy Priaulx
Drapeau : Allemagne Dirk Müller
Drapeau : États-Unis Joey Hand
Drapeau : États-Unis Tracy Krohn
Drapeau : Suède Niclas Jönsson
Drapeau : Italie Michele Rugolo
2 Spa-Francorchamps Drapeau : France Team Peugeot Total Drapeau : Espagne TDS Racing[3] Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : France IMSA Performance Matmut[4] résultats
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : Autriche Alexander Wurz
Drapeau : Espagne Marc Gené
Drapeau : Suisse Mathias Beche
Drapeau : Royaume-Uni Jody Firth
Drapeau : France Pierre Thiriet
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni
Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : France Nicolas Armindo
Drapeau : France Raymond Narac
3 Circuit des 24 Heures Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Drapeau : Royaume-Uni Greaves Motorsport[3] Drapeau : États-Unis Corvette Racing[5] Drapeau : France Larbre Compétition résultats
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Arabie saoudite Karim Ojjeh
Drapeau : France Olivier Lombard
Drapeau : Royaume-Uni Tom Kimber-Smith
Drapeau : Monaco Olivier Beretta
Drapeau : États-Unis Tom Milner Jr.
Drapeau : Espagne Antonio García
Drapeau : France Patrick Bornhauser
Drapeau : France Julien Canal
Drapeau : Suisse Gabriele Gardel
4 Imola Drapeau : France Team Peugeot Total Drapeau : Royaume-Uni Greaves Motorsport[3] Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : France IMSA Performance Matmut[6] résultats
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : France Sébastien Bourdais
Drapeau : Arabie saoudite Karim Ojjeh
Drapeau : France Olivier Lombard
Drapeau : Royaume-Uni Tom Kimber-Smith
Drapeau : Brésil Jaime Melo
Drapeau : Finlande Toni Vilander
Drapeau : France Nicolas Armindo
Drapeau : France Raymond Narac
5 Silverstone Drapeau : France Peugeot Sport Total Drapeau : Royaume-Uni Greaves Motorsport[7] Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : France IMSA Performance Matmut[8] résultats
Drapeau : France Simon Pagenaud
Drapeau : France Sébastien Bourdais
Drapeau : Arabie saoudite Karim Ojjeh
Drapeau : France Olivier Lombard
Drapeau : Royaume-Uni Tom Kimber-Smith
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni
Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : France Nicolas Armindo
Drapeau : France Raymond Narac
6 Road Atlanta Drapeau : France Peugeot Sport Total Drapeau : États-Unis Level 5 Motorsports Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : États-Unis Krohn Racing résultats
Drapeau : France Stéphane Sarrazin
Drapeau : France Franck Montagny
Drapeau : Autriche Alexander Wurz
Drapeau : États-Unis Scott Tucker
Drapeau : France Christophe Bouchut
Drapeau : Portugal João Barbosa
Drapeau : Italie Giancarlo Fisichella
Drapeau : Italie Gianmaria Bruni
Drapeau : Allemagne Pierre Kaffer
Drapeau : États-Unis Tracy Krohn
Drapeau : Suède Niclas Jönsson
Drapeau : Italie Michele Rugolo
7 Zhuhai Drapeau : France Peugeot Sport Total Drapeau : France Signatech Nissan Drapeau : Allemagne BMW Motorsport Drapeau : Allemagne Proton Competition résultats
Drapeau : France Sébastien Bourdais
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : France Franck Mailleux
Drapeau : France Jean-Karl Vernay
Drapeau : Espagne Lucas Ordóñez (en)
Drapeau : Allemagne Jörg Müller
Drapeau : Brésil Augusto Farfus
Drapeau : Allemagne Christian Ried
Drapeau : Italie Gianluca Roda (pl)
Drapeau : Autriche Richard Lietz

Classement écuries[modifier | modifier le code]

Pour toutes les courses hors 24 Heures du Mans les points sont attribués aux douze premiers comme suit :

Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Points 15 13 11 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Pole position 1

Les points sont doublés lors des 24 Heures du Mans.

Les écuries qui engagent plusieurs voitures n'inscrivent que les points de leur voiture la mieux classée. Pour pouvoir marquer des points, l'écurie doit être classée suivant le règlement de chaque course (24 Heures du Mans, ALMS, LMS, Asian Le Mans Series). Si une écurie est classée treizième ou au-delà elle marque un point[9].

Classement constructeurs[modifier | modifier le code]

Par constructeur, il est entendu le couple formé par le moteur et le châssis. La répartition des points est identique au classement des écuries mais deux voitures sont comptabilisées par constructeur[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Calendrier 2011 sur le site de l'ACO
  2. ILMC 2011 : Fin de saison à Zhuhai
  3. a, b, c et d L'écurie n'est pas inscrite au championnat ILMC, les points de la victoire reviennent à la Signatech Nissan N°26.
  4. L'écurie n'est pas inscrite au championnat ILMC, les points de la victoire reviennent à la Ferrari AF Corse N°61.
  5. L'écurie n'est pas inscrite au championnat ILMC, les points de la victoire reviennent à la Ferrari AF Corse N°51.
  6. L'écurie n'est pas inscrite au championnat ILMC, les points de la victoire reviennent à la Corvette Larbre Compétition N°50.
  7. L'écurie n'est pas inscrite au championnat ILMC, les points de la victoire reviennent à la Pescarolo 01 OAK Racing N°35.
  8. L'écurie n'est pas inscrite au championnat ILMC, les points de la victoire reviennent à la Porsche Proton Competition N°63.
  9. a et b Règlement sportif