Championnat du monde d'endurance FIA 2019-2020

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnat du monde d'endurance 2019-2020
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) FIA, ACO
Édition 8e
Épreuves 8
Site web officiel www.fiawec.com

Navigation

Le Championnat du monde d'endurance FIA 2019-2020 est la huitième édition du Championnat du monde d'endurance FIA, une compétition automobile co-organisée par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et l'Automobile Club de l'Ouest (ACO). Cette compétition est ouverte aux Le Mans Prototype (LMP) et aux voitures de course grand tourisme (GTE) divisées en quatre catégories. Elle se déroule du au . Elle comprend huit manches dont les 24 Heures du Mans. Des titres de champion du monde seront attribués aux constructeurs et pilotes gagnant de chaque catégorie. Avec le nouveau format de la saison, le championnat débutera sur le Circuit de Silverstone en septembre 2019 et se terminera aux 24 Heures du Mans en juin 2020.

Repères de débuts de saison[modifier | modifier le code]

La catégorie GTE est en déclin puisque BMW et Ford quittent la catégorie en tant que constructeur officiel.

Le Prologue se déroulera pour la première fois sur le circuit de Barcelone en Espagne, et aura lieu les 24 et 25 juillet 2019[1].

Calendrier[modifier | modifier le code]

La FIA et l'ACO ont annoncé un calendrier provisoire durant les 6 Heures de Silverstone 2018[2]. Ce calendrier comprend huit épreuves étalées sur dix mois. Toutes les épreuves de la saison précédente sont maintenues. À cela, il est à noter le retour de Bahreïn, après une absence durant la saison précédente, et Interlagos, qui était absent du Championnat du monde d'endurance FIA depuis 2014. Il est à noter également que la durée de la majorité des épreuves a été modifiée, afin de faire écho aux épreuves d'endurance du passé, en s'éloignant du format traditionnel de six heures utilisé lors des saisons précédentes. Sebring reste sur une durée de huit heures et est rejointe par Bahreïn, tandis que Silverstone et Shanghai sont raccourcis à quatre heures.

Date Course Circuit Lieu État, Pays
1 1 septembre 2019 4 Heures de Silverstone Circuit de Silverstone Silverstone Drapeau de l'Angleterre Angleterre (Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni)
2 6 octobre 2019 6 Heures de Fuji Fuji Speedway Oyama Drapeau du Japon Japon
3 10 novembre 2019 4 Heures de Shanghai Circuit international de Shanghai Shanghai Drapeau de la République populaire de Chine Chine
4 14 décembre 2019 8 Heures de Bahreïn Circuit international de Sakhir Sakhir Drapeau de Bahreïn Bahreïn
5 1er février 2020 6 Heures de São Paulo Autodromo José Carlos Pace São Paulo État de São Paulo São Paulo (Drapeau du Brésil Brésil)
6 20 mars 2020 1 000 Miles de Sebring Sebring International Raceway Sebring Drapeau de la Floride Floride (Drapeau des États-Unis États-Unis)
7 2 mai 2020 6 Heures de Spa-Francorchamps Circuit de Spa-Francorchamps Francorchamps Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (Drapeau de la Belgique Belgique)
8 13 et 14 juin 2020 24 Heures du Mans Circuit des 24 Heures Le Mans Drapeau de la France France

Engagés[modifier | modifier le code]

Légende
Inscription pour toute la saison Inscription additionnelle Troisième voiture constructeur
Éligible pour tous les championnats Éligible uniquement pour le championnat pilote Éligible pour le championnat pilote
Éligible pour le championnat constructeur uniquement aux 24 Heures du Mans
No. Pays Écurie Voiture Pneu Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3
LMP1
1 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Rebellion R13-Gibson M Drapeau : Allemagne André Lotterer Drapeau : Brésil Bruno Senna Drapeau : Suisse Neel Jani
3 Drapeau : Suisse Rebellion Racing Rebellion R13-Gibson M Drapeau : France Nathanaël Berthon Drapeau : États-Unis Gustavo Menezes Drapeau : France Thomas Laurent
4 Drapeau : Autriche ByKolles Racing Enso CLM P1/01-Gibson M
5 Ginetta G60-LT-P1-AER M
6 Ginetta G60-LT-P1-AER M
7 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau : Royaume-Uni Mike Conway[3] Drapeau : Japon Kamui Kobayashi[3] Drapeau : Argentine José María López[3]
8 Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing Toyota TS050 Hybrid M Drapeau : Suisse Sébastien Buemi[3] Drapeau : Japon Kazuki Nakajima[3] Drapeau : Nouvelle-Zélande Brendon Hartley[3]
11 Drapeau : Russie SMP Racing BR Engineering BR1-AER M
17 Drapeau : Russie SMP Racing BR Engineering BR1-AER M
LMP2
29 Drapeau : Pays-Bas Racing Team Nederland Oreca 07-Gibson M Drapeau : Pays-Bas Giedo Van der Garde Drapeau : Pays-Bas Frits van Eerd Drapeau : Pays-Bas Nyck de Vries
36 Drapeau : France Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson M
37 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Oreca 07-Gibson D
38 Drapeau : République populaire de Chine Jackie Chan DC Racing Oreca 07-Gibson D
47 Drapeau : Italie Cetilar Racing Dallara P217-Gibson Drapeau : Italie Roberto Lacorte Drapeau : Italie Giorgio Sernagiotto Drapeau : Italie Andrea Bellichi
50 Drapeau : France Larbre Compétition Ligier JS P217-Gibson M
LMGTE Pro
51 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE M
71 Drapeau : Italie AF Corse Ferrari 488 GTE M
91 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR M
92 Drapeau : Allemagne Porsche GT Team Porsche 911 RSR M
95 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M
97 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M
LMGTE Am
54 Drapeau : Suisse Spirit of Race Ferrari 488 GTE M
56 Drapeau : Allemagne Team Project 1 Porsche 911 RSR M
70 Drapeau : Japon MR Racing Ferrari 488 GTE M
77 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR M
86 Drapeau : Royaume-Uni Gulf Racing UK Porsche 911 RSR M
88 Drapeau : Allemagne Dempsey-Proton Racing Porsche 911 RSR M
90 Drapeau : Royaume-Uni TF Sport Aston Martin Vantage AMR M
98 Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR M

Résumé[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Pilotes[modifier | modifier le code]

Constructeurs[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Pareillement à la saison passée, 4 titres sont délivrés aux pilotes :

  • 2 Championnats du monde, l'un disputé par les pilotes LMP1 et LMP2 et l'autre par les pilotes concourant dans les catégories LMGTE Pro et LMGTE Am ;
  • 2 Trophées Endurance FIA, attribués aux pilotes appartenant aux catégories LMP2 et LMGTE Am.

Championnat du monde d'endurance FIA — Pilotes[modifier | modifier le code]

Championnat du monde d'endurance FIA — Pilotes GT[modifier | modifier le code]

Trophée Endurance FIA pour les pilotes LMP2[modifier | modifier le code]

Trophée Endurance FIA pour les pilotes GT Am[modifier | modifier le code]

Championnat des équipes et des constructeurs[modifier | modifier le code]

Championnat du monde d'endurance FIA — LMP1[modifier | modifier le code]

Championnat du monde d'endurance FIA — Constructeurs GT[modifier | modifier le code]

Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMP2[modifier | modifier le code]

Trophée Endurance FIA pour les Équipes LMGTE Am[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Basile Davoine, « Un Prologue WEC à Barcelone en 2019 », sur motorsport.com, (consulté le 9 janvier 2019)
  2. Laurent Mercier, « Le calendrier FIA WEC 2019/2020 dévoilé… », sur endurance-info.com, (consulté le 25 août 2018)
  3. a b c d e et f Catherine Vatteoni, « Toyota Gazoo Racing : une nouvelle formation de pilotes pour la saison 2019-2020 », sur fr.fiawec.com,

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]