Saint-Michel-de-la-Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Michel.

Saint-Michel-de-la-Pierre
Saint-Michel-de-la-Pierre
L'église Saint-Michel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Coutances
Canton Agon-Coutainville
Intercommunalité Communauté de communes Coutances Mer et Bocage
Statut commune déléguée
Maire délégué Daniel Parey
Code postal 50490
Code commune 50524
Démographie
Gentilé Pierrais
Population 215 hab. (2016 en augmentation de 3,37 % par rapport à 2011)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 18″ nord, 1° 23′ 07″ ouest
Altitude Min. 25 m
Max. 109 m
Superficie 4,25 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Saint-Sauveur-Villages
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-la-Pierre

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-la-Pierre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-la-Pierre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Michel-de-la-Pierre

Saint-Michel-de-la-Pierre est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 215 habitants[Note 1], devenue commune déléguée à partir du au sein de la commune nouvelle de Saint-Sauveur-Villages.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en pays coutançais. Son bourg est à 2 km à l'est de Saint-Sauveur-Lendelin, à 6 km au sud de Périers et à 13 km à l'ouest de Marigny[1].

Couvrant 425 hectares, le territoire de Saint-Michel-de-la-Pierre était le moins étendu du canton de Saint-Sauveur-Lendelin.

Communes limitrophes de Saint-Michel-de-la-Pierre[2]
Saint-Sauveur-Lendelin Saint-Aubin-du-Perron Saint-Aubin-du-Perron
Saint-Sauveur-Lendelin Saint-Michel-de-la-Pierre[2] Le Mesnilbus
Saint-Sauveur-Lendelin Saint-Sauveur-Lendelin Montcuit


Toponymie[modifier | modifier le code]

La paroisse et son église étaient dédiées à l'archange Michel.

Le village tire son nom de la nature de son sol d'où l'on extrait des graviers pour les travaux de voirie[3]. De la Pierre pourrait également évoquer la présence d'un mégalithe[4].

Le gentilé est Pierrais[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle de Saint-Sauveur-Villages est créée le [6] après la fusion de Ancteville, Le Mesnilbus, La Ronde-Haye, Saint-Aubin-du-Perron, Saint-Michel-de-la-Pierre, Saint-Sauveur-Lendelin et Vaudrimesnil.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires[7]
Période Identité Étiquette Qualité
1908 1954 Louis-Pierre Fauny    
1955 1965 Paul Vilquin    
1965 1971 Jean Vallée    
1971 1974 Maurice Lelandais    
1974 mars 2001 Bernard Vastel    
mars 2001[8] décembre 2018 Daniel Parey[9] SE Formateur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint[9].

Le , par arrêté préfectoral du , Saint-Michel-de-la-Pierre devient une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Saint-Sauveur-Villages. À l'issue des élections municipales de 2020, Saint-Sauveur-Villages sera représentée par 29 conseillers municipaux, répartis au prorata du nombre d’habitants, soit : douze pour Saint-Sauveur-Lendelin, quatre pour Vaudrimesnil, trois pour Le Mesnilbus, La Rondehaye et Ancteville, et deux pour Saint-Michel-de-la-Pierre et Saint-Aubin-du-Perron.

Liste des maires Délégués
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Daniel Parey SE Formateur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2016, la commune comptait 215 habitants[Note 2], en augmentation de 3,37 % par rapport à 2011 (Manche : -0,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Saint-Michel-de-la-Pierre a compté jusqu'à 594 habitants en 1806.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
521541594513529551542536517
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
502462468354354382358310263
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
268241233197220220238204210
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
202190187150177183168205211
2016 - - - - - - - -
215--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Michel, photographiée par Camille Vannier vers 1910.
Le puits Saint-Marcouf.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Le comité des fêtes organise une randonnée et un rallye pédestre le 1er mai, un vide-greniers le dimanche de Pentecôte, les illuminations de Noël et différents repas festifs[15].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre Fauny (1847 à Saint-Michel-de-la-Pierre - 1907 à Saint-Michel-de-la-Pierre), médecin, maire de Saint-Michel-de-la-Pierre, conseiller général du canton de Saint-Sauveur-Lendelin (1901-1907).
  • Louis Fauny (1876 à Triel -1955 à Saint-Michel-de-la-Pierre), pharmacien, chevalier de la Légion d'honneur, maire de Saint-Michel-de-la-Pierre (1908-1954).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. Junod, Christine., Les Saint-Michel de France, Éd. le Sureau, (ISBN 2911328043 et 9782911328046, OCLC 469306921, lire en ligne)
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 234
  5. « Ouest-france.fr - Mairie de Saint-Michel-de-la-Pierre » (consulté le 18 juillet 2011)
  6. Jean-Marc Sabathé, « Arrêté n° 17-18-ASJ du 26 décembre 2018 portant création de la commune nouvelle de SAINT-SAUVEUR-VILLAGES », Recueil des actes administratifs spécial n°50-2018-94,‎ (lire en ligne [PDF])
  7. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche, Éditions Eurocibles, (ISBN 978-2354-58-0360), p. 581
  8. « Daniel Parey prêt pour un troisième mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 février 2017)
  9. a et b Réélection 2014 : « Saint-Michel-de-la-Pierre (50490) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 mai 2014)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. Archives départementales de la Manche, dossiers d'indemnisation des biens et des personnes réquisitionnées par l'armée allemande, 43 W 3327.
  15. « Ouest-france.fr - Le comité des fêtes organisera un vide-greniers en 2011 - Saint-Michel-de-la-Pierre » (consulté le 18 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :