Le Mesnil-Amand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Mesnil-Amand
Le Mesnil-Amand
L'entrée du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Coutances
Intercommunalité Communauté de communes Coutances Mer et Bocage
Statut commune déléguée
Maire délégué Jacky Bidot
Code postal 50450
Code commune 50301
Démographie
Gentilé Mesnil-Amandais
Population 162 hab. (2018)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 53″ nord, 1° 21′ 46″ ouest
Altitude Min. 30 m
Max. 131 m
Superficie 6,78 km2
Élections
Départementales Quettreville-sur-Sienne
Historique
Commune(s) d'intégration Gavray-sur-Sienne
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Le Mesnil-Amand
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Le Mesnil-Amand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Mesnil-Amand
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Mesnil-Amand

Le Mesnil-Amand est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 162 habitants[Note 1], commune déléguée au sein de Gavray-sur-Sienne depuis le 1er janvier 2019.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud du Coutançais. Son bourg est à 4 km au sud de Gavray, à 12 km au nord de La Haye-Pesnel, à 13 km au nord-ouest de Villedieu-les-Poêles, à 14 km à l'est de Bréhal et à 22 km au nord-est de Granville[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Mesnillo Amant vers 1280[3].

L'ancien français mesnil, « domaine rural », est à l'origine de nombreux toponymes, notamment en Normandie. Amand est un patronyme[4].

Le gentilé est Mesnil-Amandais[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la commune fusionne avec Gavray, Le Mesnil-Rogues, Sourdeval-les-Bois et La Baleine[6] pour former la commune nouvelle de Gavray-sur-Sienne et devient alors une commune déléguée.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
v. 1840 ? Florentin Piel[7]    
? 1983 Georges Gauthier    
1983[8] mars 2008 Charles Lemare SE Agriculteur, négociant en bestiaux
mars 2008[9] décembre 2018 Jacky Bidot[10] UMP-LR[11] Cadre de banque, président de la communauté de communes
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[10].

Liste des maires Délégués
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Jacky Bidot LR Cadre
président de CC Coutances Mer et Bocage
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[13],[Note 2].

En 2018, la commune comptait 162 habitants, en diminution de −7,95 % par rapport à 2013 (Manche : 0,44 %, France hors Mayotte : 2,49 %). Le Mesnil-Amand a compté jusqu'à 653 habitants en 1836.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
568595621644644653598593556
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
533547540493458444390345340
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
330332303263249244242237243
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2018
230207178164158145156176162
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018, légale en 2021.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. François de Beaurepaire - 1986 - Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche - Page 152.
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 173.
  5. Daniel Delattre, La Manche, les 602 communes, Granvilliers, Éditions Delattre, (ISBN 2-915907-09-9), p. 134.
  6. « recueil des actes administratifs de la Manche » (consulté le 14 décembre 2018)
  7. Annuaire du département de la Manche, 12e année 1840, p 225
  8. « Le maire Charles Lemare ne sera pas candidat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 novembre 2014)
  9. « Jacky Bidot élu maire succède à Charles Lemare », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 novembre 2014)
  10. a et b Réélection 2014 : « Le Mesnil-Amand (50450) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 juin 2014)
  11. « 3ème Circonscription », sur manche.u-m-p.org, site de l'UMP, fédération de la Manche (consulté le 28 décembre 2014)
  12. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 2017 2018 .

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :