Blainville-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Blainville-sur-Mer
Blainville-sur-Mer
Vue aérienne du bourg.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Coutances
Intercommunalité Communauté de communes Coutances Mer et Bocage
Maire
Mandat
Louis Teyssier
2020-2026
Code postal 50560
Code commune 50058
Démographie
Gentilé Blainvillais
Population
municipale
1 653 hab. (2017 en augmentation de 5,69 % par rapport à 2012)
Densité 143 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 00″ nord, 1° 35′ 01″ ouest
Altitude Min. 1 m
Max. 67 m
Superficie 11,60 km2
Élections
Départementales Canton d'Agon-Coutainville
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Blainville-sur-Mer
Géolocalisation sur la carte : Manche
Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Blainville-sur-Mer
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Blainville-sur-Mer
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Blainville-sur-Mer
Liens
Site web www.blainvillesurmer.fr

Blainville-sur-Mer (prononcer /blɛ̃vilsyʁmɛʁ/) est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 1 653 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en pays coutançais, sur la Côte des Havres, donnant sur la Manche. Le littoral est une plage de sable fin, avec en outre plusieurs zones conchylicoles. Le havre de Blainville abrite une faune et une flore particulières, et est entouré de dunes naturelles.

Le bourg de Blainville-sur-Mer se trouve à 12 km à l'ouest de Coutances et à 40 km à l'ouest de Saint-Lô[1]. Sa population fait plus que doubler en été, en raison de son attractivité touristique, et de sa proximité avec la commune d'Agon-Coutainville. Elle possède une très belle plage, d'où l'on peut apercevoir Jersey et les îles Chausey. À marée basse, il s'y pratique la pêche à pied.

Sa richesse principale résulte de la culture des huîtres, appréciées dans tout le territoire national. Un complexe de loisirs, pouvant accueillir de nombreux estivants, ainsi que des congrès, y a été créé. On y trouve à proximité la plage d'Agon-Coutainville, ainsi qu'un golf de 18 trous sur cette même commune. On peut y admirer, sur la route de Gouville-sur-Mer, le château des Ruettes.

Le point culminant (67 m) se situe en limite est, près du lieu-dit la Martinière. La commune est littorale et bocagère.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Blainvilla en 989 - 996 (copie du XVIIIe siècle), Blainville ou Blandevilla en 1056 (copie 1319), Blainvilla au XIIe siècle, Bleinvilla en 1146 et 1231[3],[4].

Il s'agit d'une formation toponymique médiévale dont le second élément -ville représente l'ancien français vile « domaine rural, village ». Il est lui-même issu du gallo-roman VILLA « grand domaine rural », terme désignant la villa rustica romaine à l'origine.

L'interprétation du premier élément Blain- est plus problématique. François de Beaurepaire rejette la forme Blandevilla retenue par Mme Fauroux et Albert Dauzat, car il se peut qu'elle soit due à l'attraction d'un Blandevilla mentionné en 1146 dans la région de Saint-Lô[5]. Il s'agit selon le cas général d'un anthroponyme, mais l'absence de formes anciennes suffisamment caractérisées ne permet pas de l'identifier avec certitude.

René Lepelley considère que l'élément Blain- représente le nom de personne Blein qu'il croit scandinave[6]. En réalité, Blein, Bleyn est cité par Fellows-Jensen comme la forme anglo-saxonne du nom de personne scandinave Blaeingr[5]. Il faut comprendre Blæingr[7].

En 1936, Blainville devient Blainville-sur-Mer[8], pour éviter l'homonymie apparente avec Blainville-sur-Orne (Calvados), Blainville-Crevon (Seine-Maritime) et plus loin, Blainville-sur-l'Eau (Meurthe-et-Moselle), bien qu'aucun de ces noms de commune ne partage la même étymologie. Après une première tentative infructueuse, de la part de Louis Du Bois, pour ajouter un déterminant complémentaire distinctif au toponyme de la Manche (Blainville-le-Havre en 1828, d'après le port naturel dit Havre de Blainville), le déterminant -sur-Mer a été ajouté à des fins à la fois différenciatrices et touristiques.

Le gentilé est Blainvillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la création des cantons, Blainville est chef-lieu de canton. Ce canton est supprimé lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801)[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1790 1791 Pierre-Denis Moulard    
1791 1792 Jacques Quesnel    
1792 1795 Guillaume François Bucaille    
1795 1815 Louis Charles Robin    
1815 1824 Jean-Baptiste Foubert    
1824 1829 Charles Ménard Louis    
1829 1831 Abel Julien Guillot    
1831 1841 Jean Zacharie Héron   propriétaire
1841 1858 François Quesnel    
1858 1873 Sénateur Almire Bucaille   propriétaire
1873 1881 Joseph Jean Baptiste Lefournier    
1881 1899 Charles Désiré Guillot    
1899 1908 Frédéric Calenge    
1908 1919 Camille Clermont Niobey    
1919 1925 Auguste Paul Lecuir    
1925 1934 Auguste Louis Leroutier    
1934 1945 Jean Michel Vallée    
1945 1963 Delphin Charles Servule    
1963 1967 Michel Claude Letellier    
1967 1971 Henri Lecannelier    
1971 1995 Roger Mauger    
juin 1995[10] mai 2020 Michel Boivin[11] SE Professeur des universités
mai 2020[12] En cours Louis Teyssier SE Ostréiculteur
Une partie des données est issue de l'ouvrage "601 communes et lieux de vie de la Manche" [13]

Le conseil municipal est composé de dix-neuf membres dont le maire et trois adjoints[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[14]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[15].

En 2017, la commune comptait 1 653 habitants[Note 2], en augmentation de 5,69 % par rapport à 2012 (Manche : -0,49 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Blainville a compté jusqu'à 1 951 habitants en 1806.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 8341 8771 9511 7781 7701 8381 7831 6511 735
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5431 7081 7041 7031 7111 6681 5451 5261 512
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5251 4191 2961 0751 1521 0821 0871 159932
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
9689749531 0161 1131 3191 4831 5761 634
2017 - - - - - - - -
1 653--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie et tourisme[modifier | modifier le code]

En 2009, le guide Michelin décerne une étoile au restaurant le Mascaret.

Blainville-sur-Mer est dénommée « commune touristique » depuis décembre 2009[17].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre.
  • L'église Saint-Pierre est romane, à nef unique. Les chapelles latérales forment le transept. Le chœur à pans coupés et le porche sont du XVe siècle, le clocher carré en granit à flèche hexagonale ainsi que les modillons et les chapiteaux sont du XIIe siècle. On peut y voir à l'intérieur une vierge du XVe siècle et des statues des XVIIe et XVIIIe siècles.
  • Le château des Ruettes dans la rue de Bas est une des maisons d'éditeurs qui ornent cette rue.
  • Le manoir de Gonneville, du XVe siècle.
  • La chapelle des Marins fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments historiques[18]. Trois ex-votos sont classés à titre d'objets aux Monuments historiques[19].
  • On peut voir de vieilles maisons de pêcheurs dans la rue et le village de Gruchy. Ces maisons sont pour la plupart convenablement restaurées et occupées par des estivants pendant les vacances.
  • Près de la mairie, un mégalithe retrouvé lors de travaux dans le carrefour voisin a été dressé.

Environnement, écologie[modifier | modifier le code]

Blainville-sur-mer possède une vaste zone dunaire, longeant toute la côte maritime de la commune. Cependant, cette côte dunaire est menacée par la mer, qui peu à peu regagne le terrain qu'elle a auparavant perdu. Le , lors d'une tempête un jour de grande marée, plus de 500 mètres de dunes ont été repris par la mer. Celle-ci est désormais visible depuis la route départementale située à 900 mètres.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'AJB (Association des Jeunes de Blainville) fait évoluer une équipe de football en division de district[20].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Librairie Guénégaud, 1979 (réédition), p. 86b
  4. François de Beaurepaire (préf. Yves Nédélec), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Manche, Paris, A. et J. Picard, , 253 p. (ISBN 2-7084-0299-4, OCLC 15314425), p. 81
  5. a et b François de Beaurepaire, op. cit.
  6. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2, notice BnF no FRBNF36174448), p. 69
  7. Site de Nordic Names : origine du nom de personne Blæingr : https://www.nordicnames.de/wiki/Blæingr
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Blainville-sur-Mer », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 19 août 2012)
  10. « Michel Boivin brigue un nouveau mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 décembre 2014)
  11. a et b Réélection 2014 : « Blainville-sur-Mer (50560) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 mai 2014)
  12. « Louis Teyssier, nouveau maire de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 23 juin 2020)
  13. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche [détail des éditions]
  14. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  15. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  16. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  17. [PDF] « Préfecture de la Manche - Recueil des actes administratifs - décembre 2009 » : page 13.
  18. Notice no PA50000031, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « Œuvres mobilières à Blainville-sur-Mer », base Palissy, ministère français de la Culture.
  20. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – ASJ Blainville s/ Mer » (consulté le 26 décembre 2014)
  21. Comité de Jumelage Blainville / Zimmerbach

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :