Saint-Martin-le-Bouillant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Martin.
Saint-Martin-le-Bouillant
L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Villedieu-les-Poêles
Intercommunalité Intercom du bassin de Villedieu
Maire
Mandat
Michel Lebedel
2014-2020
Code postal 50800
Code commune 50518
Démographie
Gentilé Saint-Martinais
Population
municipale
316 hab. (2015 en augmentation de 8,59 % par rapport à 2010)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 47′ 07″ nord, 1° 10′ 38″ ouest
Altitude Min. 90 m
Max. 252 m
Superficie 12,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Bouillant

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Bouillant

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Bouillant

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Martin-le-Bouillant

Saint-Martin-le-Bouillant est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 316 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au nord-est de l'Avranchin, aux confins du Bocage virois et du pays saint-lois. Son bourg est à 8 km au nord de Brécey, à 9 km au sud de Villedieu-les-Poêles, à 11 km au nord-ouest de Saint-Pois et à 23 km au nord-est d'Avranches[1].

Saint-Martin-le-Bouillant est en retrait des principaux axes routiers régionaux, notamment de la route départementale no 999 (ancienne route nationale 799) qui passe par Chérencé-le-Héron à l'ouest, reliant Saint-Lô au nord à Brécey et Saint-Hilaire-du-Harcouët au sud. Le nord du territoire est traversé par la D 81 joignant la D 33 — venant de Coulouvray-Boisbenâtre à l'est — à la D 999. Du bourg, on y accède par la D 209 qui se prolonge vers Saint-Laurent-de-Cuves au sud-est. Elle croise à l'est du territoire la D 233 qui permet de rejoindre Brécey au sud et, rejoignant la D 33 au même carrefour que la D 81, conduit à La Chapelle-Cécelin au nord. L'accès à l'A84 est à Fleury (échangeur 37) et à La Colombe (échangeur 38) à 11 km au nord.

Saint-Martin-le-Bouillant est dans le bassin de la Sée. La D 233 matérialise une ligne de partage des eaux entre deux de ses affluents. La partie occidentale, la plus étendue, est dans le bassine du Bieu (ou Anguille) qui délimite le territoire à l'ouest. L'est du territoire communal est dans le bassin du ruisseau de Saint-Laurent par son affluent le ruisseau de la Chaussée qui marque la limite orientale. Les eaux communales sont principalement drainées par trois affluents de rive gauche du Bieu dont le ruisseau de la Gairie, au sud.

Le point culminant (252 m) se situe à l'est, sur la D 233, près du lieu-dit Longuet. Le point le plus bas (90 m) correspond à la sortie du Bieu (ou Anguille) du territoire, au sud-ouest. La commune est bocagère.

Communes limitrophes de Saint-Martin-le-Bouillant[2]
Chérencé-le-Héron La Chapelle-Cécelin, Boisyvon Coulouvray-Boisbenâtre
Saint-Jean-du-Corail-des-Bois Saint-Martin-le-Bouillant[2] Coulouvray-Boisbenâtre
Saint-Nicolas-des-Bois, Les Loges-sur-Brécey Les Loges-sur-Brécey Saint-Laurent-de-Cuves

Toponymie[modifier | modifier le code]

La paroisse est dédiée à Martin de Tours. Bouillant est un patronyme[3]. Le nom primitif est "Saint Martin le Gast", Sancti Martini de Guasto. 1172-1182. - source : François de Beaurepaire - Le terme "bouillant" apparaît vers 1200, d'origine toponymique incertaine.

Le gentilé est Saint-Martinais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires[4]
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1793 Jean de Cassel   Cultivateur
1795 ? Julien Coquelin   Cultivateur
1796 1798 Jean Duval    
1798 1799 Richard Dumont   Laboureur
1799 1800 Pierre Charles Dumont   Laboureur
1800 1815 Julien Coquelin   Cultivateur
1815 1831 Richard Dumont   Laboureur
1832 1835 Julien Coquelin   Cultivateur
1835 1852 Jean Turgis   Cultivateur
1852 1860 Julien Lair-Gairie   Cultivateur
1860 1914 Baptiste Lair-Gairie   Géomètre
1914 1927 Jules Frémont   Cultivateur (fait fonction de maire de 1914 à 1919)
1927 1960 Jean-Baptiste Chaumont   Débitant
1960 1971 Marcel Lagoutte   Charpentier
1971 1994 Bernard Rubé   Cultivateur
décembre 1994 mars 2001 Jean Lejamtel    
mars 2001[5] mars 2008 Fernand Debroise SE  
mars 2008[6] en cours Michel Lebedel[7] SE Exploitant agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9].

En 2015, la commune comptait 316 habitants[Note 2], en augmentation de 8,59 % par rapport à 2010 (Manche : +0,11 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Saint-Martin-le-Bouillant a compté jusqu'à 906 habitants en 1841.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
700 756 855 851 858 882 906 904 876
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
850 830 848 800 817 788 676 655 578
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
617 642 616 569 552 559 575 552 562
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
479 422 375 339 303 305 287 284 305
2015 - - - - - - - -
316 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin du XVIIIe siècle.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Christophe Gadbled (1734 à Saint-Martin-le-Bouillant - 1782), mathématicien et hydrogéographe.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2, notice BnF no FRBNF36174448), p. 233
  4. René Gautier, 601 communes et lieux de vie de la Manche, Éditions Eurocibles, (ISBN 978-2354-58-0360), p. 576
  5. « Fernand Debroise, maire, ne repart pas », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 22 août 2014)
  6. « Michel Lebedel élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 22 août 2014)
  7. a et b Réélection 2014 : « Saint-Martin-le-Bouillant (50800) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 avril 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :