Boisyvon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boisyvon
L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Avranches
Canton Villedieu-les-Poêles
Intercommunalité Intercom du bassin de Villedieu
Maire
Mandat
Stéphane Primois
2014-2020
Code postal 50800
Code commune 50062
Démographie
Gentilé Boisyvonnais
Population
municipale
107 hab. (2014)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 20″ nord, 1° 07′ 44″ ouest
Altitude Min. 170 m – Max. 270 m
Superficie 3,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 14.svg
Boisyvon

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 14.svg
Boisyvon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boisyvon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boisyvon

Boisyvon (prononcé [bwazivɔ̃][1]) est une commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, peuplée de 107 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Boisyvon[2]
Saint-Maur-des-Bois Saint-Aubin-des-Bois Fontenermont
Saint-Maur-des-Bois Boisyvon[2] Coulouvray-Boisbenâtre
La Chapelle-Cécelin,
Saint-Martin-le-Bouillant
Coulouvray-Boisbenâtre Coulouvray-Boisbenâtre

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Bosco Ivonis vers 1185[3]. Il est issu de l'ancien français bois[3], qui a conservé sa graphie en français moderne, et de l'anthroponyme Yvon qui devait être le propriétaire de ce bois[4].

Le gentilé est Boisyvonnais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sous la féodalité, le fief de Boisyvon appartenait à la famille éponyme qui possédait également le fief de Fontenermont. Le personnage le plus marquant dans l'histoire de la paroisse fut, sans doute, Samson de Boisyvon qui construisit, à la fin du XVIe siècle, la chapelle de l'église placée sous le patronage de saint Samson à qui un pèlerinage était voué.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
vers 1860  ? Ernest Gaultier de Carville[5]   Propriétaire
 ? mars 2001 Maurice Gaultier de Carville    
mars 2001[6] en cours Stéphane Primois[7]   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 107 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Boisyvon[8]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Boisyvon a compté jusqu'à 317 habitants en 1851.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
260 248 316 250 280 292 310 310 317
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
285 280 277 267 254 237 247 221 217
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
226 231 213 198 173 191 215 176 191
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
162 152 142 116 105 106 117 107 107
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre du XVIIIe siècle.
  • Château du XIXe siècle.
  • Moulin sur la Sienne.

Activité culturelle et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Les Boisyvon, qui « ont toujours été catholiques dans les mâles », épousèrent à plusieurs reprises des femmes de religion protestante. La branche de cette lignée s'éteint en 1729 car les deux derniers descendants Louis-Léonor et Georges entrèrent en querelle à propos de l'héritage d'une demoiselle de Laubrière. Georges fut assassiné, en 1729, par son frère et Louis-Léonor qui fut condamné à la décapitation. Les biens de Louis-Léonor furent confisqués par ordonnance des trésoriers généraux des finances de Caen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 72
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 3 : Formations dialectales (suite) et françaises, Genève, (lire en ligne), p. 1656
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  5. Annuaire du département de la Manche, 33e année, 1861, p 102
  6. « Stéphane Primois, maire sortant, se représente », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 novembre 2014)
  7. a et b Réélection 2014 : « Boisyvon (50800) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 avril 2014)
  8. Date du prochain recensement à Boisyvon, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]