Sédoheptulose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un composé chimique
Cet article est une ébauche concernant un composé chimique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Sédoheptulose
Structure du sédoheptulose
Structure du sédoheptulose
Identification
Nom UICPA 1,3,4,5,6,7-hexahydroxyheptan-2-one
Synonymes

Volemulose
D-Altro-2-heptulose
D-Mannoheptulose
L-Galactoheptulose

No CAS 3019-74-7
No EINECS 221-166-2[1]
PubChem 102926
Apparence Solide (monohydrate) ou sirop[2]
Propriétés chimiques
Formule brute C7H14O7  [Isomères]
Masse molaire[3] 210,1819 ± 0,0087 g/mol
C 40 %, H 6,71 %, O 53,29 %,
Propriétés physiques
fusion 100 à 102 °C (126 °C)[2]
Solubilité Soluble dans l'eau[2].
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.


Le sédoheptulose est un cétose, l'une des deux grandes familles d'oses.

C'est un heptose[4] composé de 7 atomes de carbone et dont le groupement cétone est en C2. Tous ces groupements hydroxyles (OH) sont à droite à part sur le C3.

Un autre heptose est le mannoheptulose (Manno-2-heptulose)[5].

Le sédoheptulose est naturellement présent dans le Sedum spectabile et probablement dans toutes les plantes comme intermédiaire de la photosynthèse (voie des pentoses phosphates, sédoheptulose-7-phosphate). Il est aussi présent dans les tissus de mammifères[2].

Dans l'eau à 20 °C, la forme tautomère prédominante du sédoheptulose est la forme β-furanose (64 %)[2]. Les autres formes sont minoritaire :

  • α-pyranose (17 %),
  • β-furanose (6 %),
  • α-furanose (13 %).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) ChemIDplus, « Sedoheptulose - RN: 3019-74-7 », sur chem.sis.nlm.nih.gov, U.S. National Library of Medicine (consulté le 6 octobre 2008)
  2. a, b, c, d et e (en) (en) Peter M. Collins, Dictionary of carbohydrates, CRC Press,‎ , 1282 p. (ISBN 0849338298), p. 607
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. sedoheptulose sur MeSH
  5. Mannoheptulose sur MeSH

Lien externe[modifier | modifier le code]