Gentiobiose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gentiobiose[1]
image illustrative de l’article Gentiobiose
Structure du gentiobiose
Identification
Nom UICPA 6-O-β-D-glucopyranosyl-D-glucose
Synonymes

Amygdalose
beta-Gentiobiose

No CAS 554-91-6
No ECHA 100.008.250
No EINECS 209-074-0
PubChem 441422
SMILES
Apparence Solide blanc cristallin
Propriétés chimiques
Formule brute C12H22O11  [Isomères]
Masse molaire[2] 342,2965 ± 0,0144 g/mol
C 42,11 %, H 6,48 %, O 51,42 %,
Propriétés physiques
fusion 463,15 - 468.15 K
(190 à 195 °C)
Solubilité Soluble dans l'eau et le méthanol chaud.
Précautions
Directive 67/548/EEC

Composés apparentés
Isomère(s) Cellobiose, Isomaltose, Maltose, Tréhalose

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.


Le gentiobiose (ou amygdalose) est un diholoside (ou disaccharide) composé de deux unités de D-glucose liées par une liaison osidique du type β(1→6).

Le gentiobiose a de nombreux isomères, parmi lesquels des diholosides, qui différent par la nature de la liaison osidique qui relie les deux unités de glucose :

Le gentiobiose se présente sous la forme d'un solide blanc cristallin soluble dans l'eau ou le méthanol chaud.

On retrouve du gentiobiose dans la structure chimique de la crocine, le composé chimique qui donne au safran sa couleur.

On ne retrouve pas de gentiobiose dans la nature comme un sucre libre, mais on le retrouve sous forme d'hétéroside, par exemple dans l'amygdaline.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Merck Index, 11th Edition, 4288.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]