Préfectures de la République centrafricaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Préfectures
Préfectures de la République centrafricaine
Administration
Pays Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Division supérieure Régions
Division inférieure Sous-préfectures
Nombre de subdivisions 20 (2020)
Création 1961
Localisation
Localisation de Préfectures
Carte des Préfectures (avant 2020)

Les Préfectures sont des circonscriptions administratives de la République centrafricaine.

Liste[modifier | modifier le code]

Depuis 2021, la République centrafricaine est légalement divisée en 20 préfectures (chef-lieu mis entre parenthèses) et 82 sous-préfectures[1]. Les préfectures sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

1961[modifier | modifier le code]

Après l'indépendance, la République centrafricaine instaure les Préfectures en 1961 (Loi 60-179 du 23 janvier 1961)[2]. Issues des Régions mises en place pendant la période coloniale, elles sont au nombre de douze[3] :

  • Basse-Kotto (Mobaye)
  • Bouar-Baboua (Bouar)
  • Haute-Kotto (Bria)
  • Haute-Sangha (Berbérati)
  • Kémo-Gribingui (Fort-Sibut)
  • Lobaye (M'Baïki)
  • M'Bomou (Bangassou)
  • Obo-Zémio (Obo)
  • Ombella-M'Poko (Bangui)
  • Ouaka (Bambari)
  • Ouham (Bossangoa)
  • Ouham-Pendé (Bozoum)

Auxquelles s'ajoutent deux sous-préfectures autonomes : Birao et N'Délé.

1964[modifier | modifier le code]

En 1964, la capitale Bangui est érigée en commune autonome[4]. En novembre 1964, Bimbo devient chef-lieu de l'Ombella-M'Poko, deux préfectures sont renommées, Bouar-Baboua devient la Nana-Mambéré et Obo-Zémio prend le nom de Haut-Mbomou. Les deux sous-préfectures autonomes sont érigées en préfectures, portant leur nombre à 14 :

  • Bamingui-Bangoran (Ndélé)
  • Vakaga (Birao)

1974[modifier | modifier le code]

La Kémo-Gribingui est divisée en deux, la partie nord devient la Gribingui économique avec comme chef-lieu Kaga-Bandoro nouveau nom de Crampel. La préfecture de Sangha économique est créée par le démembrement d'une partie occidentale de la Lobaye, et le sud de la Haute-Sangha, elle a pour chef-lieu : Nola. Le pays compte 16 préfectures.

1988[modifier | modifier le code]

CAR prefectures.png

La Présidence Kolingba, confirme la division du pays en 16 préfectures administrées par les préfets[5]. Les chefs-lieux sont indiqués entre parenthèses  :

La capitale nationale, Bangui, jouit d'un statut particulier, elle constitue une commune.

Les 16 préfectures sont constituées de 53 sous-préfectures.

Quartiers de Bangui[modifier | modifier le code]

  • Km5, Combattant, Gobongo, Galabadja, Miskine, Gbakondja, Damala, Ngongono, Boy-rabe, Cattin, Fatima
  • Lakouanga, Sica I, Sica II, Sica III, Saïdou, Ngaragba, Sango, Bruxelles, Kpetene, Yapele, Miskine, Malimaka,
  • Benz-Vi, Castors, Petevo, Ramandji, 200 Villas, Fouh
  • Yangato, Bangui-Mpoko, Walingba, Sarah, Fondo, Saidou, Mbossoro, 92 Logements, Ngbenguewe, Ngou-ciment, Ouango, Ngatoua, Landjia, Mboko, Sao, Batignol, Boeing, Damala, Tournant, Sinistrer, Tekpa, Magombassa,Malla,Saint Paul 1, Saint Paul 2

Arrondissements de Bangui et périphéries[modifier | modifier le code]

1er arrondissemnet, au centre-ville, 2e arrondissement proche de la ville, 3e arrondissement au km 5, 4e au sortie nord de Bangui, 5e au centre de la ville, 6e vers le sud de la ville, 7e vers l'est de la ville, 8e vers le nord de la ville, Bimbo sortie sud de la ville, et Bégoua à la sortie nord de Bangui.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. French.xinhuanet.com, « La Centrafrique passe de 16 à 20 préfectures », 2020-2021,‎ 2021-01-22 à 10:57, http://french.xinhuanet.com/2021-01/22/c_139689009.htm (lire en ligne)
  2. Juan Fandos-Rius,République centrafricaine, 2006
  3. Gwillim Law, Stadoïds, Prefectures of the Central African Republic, (consulté en 2021)
  4. Loi 63-445 du 3 janvier 1964
  5. CGLU Afrique, Centrafrique, Ordonnance 88.005 du 5 février 1988