Portail:Yéyé

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claude François (1976) by Erling Mandelmann - 4.jpg Portail des

120 articles sont actuellement liés au portail.

Sous-portails — Portails connexes
Musical notes.svg MusiqueElectric guitar.svg RockBundesarchiv B 145 Bild-F010324-0002, Flughafen Köln-Bonn, Adenauer, de Gaulle-cropped.jpg Années 1960Pompidou Reykjavik.JPG Années 1970Flag of France.svg France
modifier
 logo Présentation

Le yéyé est une expression usitée en France et au Québec au cours des années 1960, qui visait, généralement, à désigner une musique ou une chanson adaptée d'un succès américain, alors très prisée par la jeunesse. Elle désigne aussi bien le public amateur de ses airs que leurs interprètes (les yéyés), la connotation était le plus souvent péjorative et railleuse.

L'interjection yéyé est, au départ, la transcription française du yeah, une déformation de « yes », qui ponctue les chansons de rock et de twist américaines. Les paroliers ont préféré « yé » à une traduction plus littérale en ouais. De là, « yéyé » désigna le courant musical.

Le 22 juin 1963, entre 150 000 et 200 000 jeunes se retrouvent place de la Nation à Paris, pour un concert exceptionnel organisé par Europe N°1, à l'occasion du premier anniversaire du magazine Salut les copains.

A l'affiche : Danyel Gérard, Les Chats Sauvages avec leur nouveau chanteur Mike Shannon, Les Gam’s, Richard Anthony, Frank Alamo, et , revenus à Paris spécialement de Camargue où ils tournent le film D'où viens-tu Johnny ?, Sylvie Vartan et l'idole des jeunes Johnny Hallyday qui fermera ce concert improvisé.

Quelques jours plus tard, dans une chronique publiée dans le journal Le Monde, le sociologue Edgar Morin baptise ces jeunes les yéyé. Par extension yéyé désigne donc aussi un phénomène de mode des années 1960, caractérisé par les pantalons serrés et les blazers cintrés.

modifier
 logo Lumière sur ...

Salut les copains était une émission de variétés (pop music), lancée le 19 octobre 1959 sur Europe 1 par Frank Ténot et Daniel Filipacchi (inventée par Jean Frydman), qui était diffusée du lundi au vendredi entre 17 h et 19 h. Un sondage indique que 40% des 12-15 ans écoutaient cette émission.

L'émission gagna un vaste public, en partie par sa conception très structurée qui lui assura une audience plus fidèle que si elle n'avait été qu'une simple succession de chansons dans le désordre.

La pub était assurée par Vonny qui, par la suite, a été chargée de courts billets dans l'émission.

On a pris conscience de l'importance de ce public et du phénomène social qu'il représentait, lors du concert Place de Nation, organisé par Europe N°1 le 22 juin 1963, (à l'occasion du premier anniversaire du magazine Salut les copains. Deux cent mille jeunes se sont réunis pour applaudir Sylvie Vartan, Richard Anthony, Mike Shannon et les Chats sauvages, Danyel Gérard, les Gam's, Nicole Paquin et Johnny Hallyday. Peu après l'évènement, le sociologue Edgar Morin dans un article du Monde titrait « Le temps des yéyés », donnant ainsi naissance à cette appellation qui désormais allait coller à la peau des artistes de cette génération et de cette jeunesse en général.

Salut les copains

modifier
 logo L'image du mois


modifier
 logo Artistes
modifier
 logo Médias