Portail:Washington (État)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Drapeau du Washington

Portail de l’État de Washington

Localisation du Weshington

L’État de Washington, l'un des 50 États des États-Unis, est situé à l'extrême nord-ouest du pays. Il est bordé au nord par la province canadienne de la Colombie-Britannique, à l'est par l'Idaho, au sud par l'Oregon et à l'ouest par l'océan Pacifique. Sa capitale est Olympia.

Sommaire thématique

Géographie

Situé au nord-ouest des États-Unis d'Amérique, l'État de Washington a pour capitale la ville d'Olympia.

Histoire

Avant l'arrivée des Européens, la côte Pacifique est habitée par de nombreuses tribus d'Amérindiens de cultures très variées, vivant de la pêche de saumon et de baleine. Ils sont aujourd'hui connus pour leurs totems et leurs canoës.

Le capitaine espagnol don Bruno de Heceta découvre la région en 1775 et revendique au nom de l'Espagne toutes les terres allant jusqu'aux possessions russes au nord. En 1778 l'explorateur James Cook navigue jusqu'aux alentours du cap Flattery, à l'entrée du détroit de Juan de Fuca, mais ce dernier n'est exploré qu'à partir de 1789 par Charles W. Barkley, puis par des navigateurs espagnols et le britannique George Vancouver en 1792.

À l'issue de la convention de Nootka de 1790, le territoire du Nord-Ouest est ouvert aux trappeurs et explorateurs britanniques et américains. Le capitaine Robert Gray, qui a donné son nom au comté de Grays Harbor, découvre l'embouchure de la Columbia, et donne au fleuve le nom de son bateau, le Columbia. Les premiers colons à s'installer et à découvrir cette région sont Lewis et Clark. Ceux-ci ont découvert la région par voie terrestre.

Durant la première moitie du XIXe siècle, la région fait partie de l’Oregon Country que se disputent Britanniques et Américains. Le Traité de l'Oregon en 1846 fixe définitivement la frontière terrestre dans la région sur 49e parallèle nord. Deux ans plus tard, le Territoire de l'Oregon est organisée. En 1853, celui-ci est scindé en deux : sa partie située sur la rive droite du cours inférieur de fleuve Columbia (la « Columbia River ») et au nord du 46e parallèle constitue le Territoire de Washington. En 1863, la création du Territoire de l'Idaho à l'est de la Snake River et du 117e méridien donne au futur État ses frontières terrestre actuelles.

Le , Par l’Enabling Act voté par le Congrès, le Territoire de Washington devient le 42e État des États-Unis d'Amérique. Dans les années 1850, l'État nomma deux de ses comtés Pierce et King, en hommage au président Franklin Pierce et à son vice-président William Rufus DeVane King. Depuis, le second a été officiellement renommé en l'honneur de Martin Luther King Jr..

Politique

L'État de Washington est un État très partagé entre sa partie orientale très conservatrice et la région très libérale de Seattle. Depuis le milieu des années 1980, le déséquilibre démographique entre le comté de King (englobant la ville de Seattle) et les comtés de l'ouest fait nettement pencher l'État du côté du Parti démocrate.

Au début des années 2000 et plus encore après l'élection contestée du gouverneur démocrate Christine Gregoire, acquise grâce aux seules voix du comté de King, de nombreux élus des comtés de l'est de l'État ont commencé à militer pour la création d'un nouvel État séparé de la région de Seattle.

Économie

Le siège social de Microsoft se trouve à Redmond.

Le siège social et la principale usine de production du géant de l'aéronautique Boeing sont situés à Seattle et en banlieue, à Everett. L'entreprise emploie quelque 75 500 personnes soit près de la moitié de l'effectif total.

Cultivé sur les hauts plateaux de la chaîne des Cascades, le blé constitue, avec le maïs, les principales céréales produites dans l'État de Washington. Fortement mécanisée, l'agriculture a des rendements élevés ; vendues sur le marché intérieur américain, les céréales sont également exportées.

Culture

Seattle a joué un rôle important dans l'histoire de la musique rock. Elle est le lieu de naissance du guitariste Jimi Hendrix, mais surtout le centre de la scène grunge qui a renouvelé le rock américain dans les années 1990. Les groupes Nirvana, Pearl Jam, Alice in Chains et Soundgarden, entre autres, y ont fait leur début. La ville demeure encore aujourd'hui un centre important du rock alternatif autour de groupes tels Modest Mouse ou Death Cab for Cutie. C'est aussi la ville dans laquelle le label Sub Pop a été créé. Le chanteur et bassiste de reggae Clinton Fearon, ancien membre des Gladiators, est basé à Seattle depuis 1987. La ville d'Olympia est aussi une ville très active en matière de rock indépendant. Elle est le centre de la scène Riot grrrl et est la ville des labels indépendants K Records et Kill Rock Stars.

Lumière sur...

Vue sur les lacs Thornton.

Le parc national des North Cascades (en anglais : North Cascades National Park) est un parc national américain situé dans le Nord de l’État de Washington, aux États-Unis d’Amérique.

Couvrant une superficie de 2 042,78 km2, ce parc est reconnu pour ses paysages montagneux du massif des North Cascades, la partie septentrionale de la chaîne des Cascades. Les montagnes, âgées de plusieurs millions d’années, sont nées suite à la collision de la plaque tectonique nord-américaine avec des plaques d’origine océanique. Les bassins hydrographiques de quatre fleuves s’étendent dans le parc et plus de 500 lacs y sont présents, dont le lac Chelan, qui est classé en troisième position au niveau national en termes de profondeur.

L’occupation humaine de la région remonte à au moins 8 500 ans, lorsque des Paléoaméricains l’arpentent pour chasser et pratiquer la cueillette. Après l’arrivée des premiers explorateurs d’origine européenne, les tribus locales de langues salish sont en grande partie décimées par des épidémies de variole amenée sur le continent par les colons dès la fin du XVIIIe siècle. Durant les années 1950, la région est une source d’inspiration pour plusieurs poètes américains, dont Jack Kerouac.

Le parc est créé le durant la présidence de Lyndon Johnson. Depuis, le National Park Service a pour mission de protéger ses richesses naturelles et culturelles. Le parc abrite ainsi plus de 1 600 espèces végétales et plus de 300 espèces de vertébrés. Avec d’autres réserves naturelles voisines, il est au cœur d’un immense écosystème protégé de plus de 12 000 km2.

Nouveaux articles

  1. Julie Gibson
  2. South Hill (Washington)
  3. Réserve indienne de Tulalip
  4. Brier (Washington)
  5. Woodway (Washington)
  6. Sultan (Washington)
  7. Stanwood (Washington)
  8. Granite Falls (Washington)
  9. Gold Bar
  10. Index (Washington)


Arborescence des catégories

Nuvola apps kontact.png Cliquez ici pour purger le cache

Autres portails Portail des portails
pour accéder à tous les portails thématiques de Wikipédia