Storm de Seattle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seattle Storm
Logo du Seattle Storm
Généralités
Fondation 2000
Couleurs Vert, blanc et jaune
Salle KeyArena
(17 072 places)
Président Alysha Valavanis
Entraîneur Drapeau : États-Unis Jenny Boucek
Palmarès principal
National[1] 2 (2004, 2010)

Le Storm de Seattle (en anglais Seattle Storm) est une franchise féminine de basket-ball américaine appartenant à la WNBA. Le nom de Storm, qui signifie « tempête » en anglais, fait référence au climat souvent pluvieux de la région où se trouve la ville de Seattle.

Le Storm est alors directement lié (sister team) à la franchise masculine NBA des Supersonics de Seattle, comme cela était le cas pour les premières franchises WNBA.

Historique[modifier | modifier le code]

Avant le Storm, l'équipe ABL du Reign de Seattle est active de 1996 à 1998. Sur ce passé, la WNBA annonce la création d'une nouvelle franchise à Seattle.

Pour sa première saison en 2000, l'équipe est composée avec divers éléments, comme il est de mise lors d'une expansion draft. Ainsi, emmené par la meneuse Edna Campbell et le pivot Kamila Vodichkova, la franchise n'a pu faire mieux qu'un bilan de 6 victoires contre 26 défaites. Ce faible bilan lui assure un premier choix de draft la saison suivante, et le Storm mise sur une jeune australienne de 19 ans, Lauren Jackson. Cette dernière impressionne dès son année rookie (21 points dès son premier match). Elle ne parvient pas à emmener son équipe (10 victoires - 22 défaites) jusqu'aux play-offs, mais la franchise sera désormais bâtie autour d'elle[2].

Lors de la draft 2002, Seattle sélectionne la meneuse des Huskies du Connecticut, Sue Bird, et compense donc un manque sur le poste de meneuse. L'association Bird-Jackson fonctionne bien, et l'équipe rallie les play-offs pour la première fois, mais se voit infliger un sweep (2 matchs perdus sans victoire) au premier tour par les Sparks de Los Angeles.

La saison 2003 sera en demi-teinte puisque la blessure de Bird durant une grande partie de la saison prive le Storm des playoffs. Lauren Jackson est cependant élue MVP de la saison régulière.

La saison 2004, est celle de la consécration, dominant ardemment la Ligue. Avec un bilan de 20 victoires pour 14 défaites, le Storm se qualifie aisément pour les playoffs et inflige même un swept lors du premier tour au Lynx du Minnesota. Lors de la finale de la conférence Ouest le Storm élimine les Monarchs de Sacramento par 2 manches à 1. C'est sur le même score qu'est défait le Sun du Connecticut pour le titre de champion WNBA, avec en bonus le titre de MVP des finales pour Betty Lennox.

Les trois étés suivants, le Storm est éliminé dès le premier tour des playoffs respectivement par les Comets de Houston (1-2), les Sparks de Los Angeles (1-2) et le Mercury de Phoenix (0-2).

En 2008 est annoncée la relocalisation des l'équipe NBA des Sonics à Oklahoma City qui met en péril le Storm. Toutefois, le nouveau propriétaire Clay Bennett revend la franchise WNBA à des investisseurs locaux et elle peut poursuivre son activité[2].

Du 15 juin au , le Storm gagne à 13 reprises consécutives, ce qui en fait alors la troisième plus longue série de victoires de la ligue[3]. Seattle remporte en cette saison-là le deuxième titre de son histoire au terme d'une saison nettement dominée : troisième meilleur bilan de l'histoire en saison régulière (28 victoires pour 6 défaites) puis invincibilité en playoffs. Pour couronner le tout, la star de l'équipe Lauren Jackson est élue MVP de la saison puis MVP des finales.

Le Storm non qualifié pour les play-offs de la saison WNBA 2014, Brian Agler cède sa place à Jenny Boucek. La franchise cherche à se reconstruire autour d'une nouvelle génération avec les premier et troisième choix de la draft 2015 Jewell Loyd et Kaleena Mosqeda-Lewis[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion WNBA (2) : 2004 et 2010.
  • Champion de Conférence (2) : 2004 et 2010.

Saisons[modifier | modifier le code]

Entraîneurs successifs[modifier | modifier le code]

Saison 2015[modifier | modifier le code]

  Storm de Seattle[5]  v · d · m 
Joueuses Entraineurs
Pos. No  Nat. Nom Taille
Meneur 10 Drapeau des États-Unis Bird, Sue 5 ft 9 in (1,75 m) 150 lb (68 kg) Connecticut
Ailier 5 Drapeau de l'Australie Bishop, Abby 6 ft 3 in (1,91 m) 180 lb (82 kg)
Ailier 32 Drapeau des États-Unis Clark, Alysha 5 ft 10 in (1,78 m) 167 lb (76 kg) Middle Tennessee State*
Pivot Drapeau des États-Unis Gatling, Markeisha 6 ft 5 in (1,96 m) 255 lb (116 kg) North Carolina State
Arrière 3 Drapeau des États-Unis Goodrich, Angel 5 ft 4 in (1,63 m) 123 lb (56 kg) Kansas
Pivot 13 Drapeau des États-Unis Hollingsworth, Quanitra 6 ft 5 in (1,96 m) 200 lb (91 kg) Virginia Commonwealth*
Ailier 1 Drapeau des États-Unis Langhorne, Crystal 6 ft 2 in (1,88 m) 185 lb (84 kg) Maryland
Arrière 24 Drapeau des États-Unis Loyd, Jewell 5 ft 10 in (1,78 m) 148 lb (67 kg) Notre Dame
Arrière 21 Drapeau des États-Unis Montgomery, Renee 5 ft 7 in (1,7 m) 143 lb (65 kg) Connecticut
Ailier 23 Drapeau des États-Unis Mosqueda-Lewis, Kaleena 5 ft 11 in (1,8 m) 180 lb (82 kg) Connecticut
Arrière 4 Drapeau de l'Australie O’Hea, Jenna 6 ft 1 in (1,85 m) 174 lb (79 kg)
Ailier 7 Drapeau du Japon Tokashiki, Ramu 6 ft 3 in (1,91 m) 176 lb (80 kg)
Arrière 22 Drapeau des États-Unis Wright, Monica 5 ft 11 in (1,8 m) 182 lb (83 kg) Virginia
Entraineur
Assistants
  • Rob Fodor, Ryan Webb
Légende 
  • (C) Capitaine

Début juin, le Storm annonce la signature du pivot Markeisha Gatling et de l’arrière Angel Goodrich, respectivement coupées quelques jours plus par le Sky et le Shock[6]. Le 20 juillet, le Lynx du Minnesota échange Monica Wright avec le Storm contre Renee Montgomery et un second tour de la draft 2016[7].

Effectif 2014[modifier | modifier le code]

  Storm de Seattle[8]  v · d · m 
Joueuses Entraineurs
Pos. No  Nat. Nom Taille
Meneur 10 Drapeau des États-Unis Bird, Sue 5 ft 9 in (1,75 m) Connecticut
Ailier 32 Drapeau des États-Unis Clark, Alysha 5 ft 10 in (1,78 m) Middle Tennessee State*
Arrière 2 Drapeau des États-Unis Johnson, Temeka 5 ft 3 in (1,6 m) LSU
Ailier 1 Drapeau des États-Unis Langhorne, Crystal 6 ft 2 in (1,88 m) Maryland
Ailier fort 20 Drapeau des États-Unis Little, Camille 6 ft 2 in (1,88 m) North Carolina
Arrière 4 Drapeau de l'Australie O'Hea, Jenna 6 ft 1 in (1,85 m)
Ailier 14 Drapeau des États-Unis Powell, Nicole 6 ft 2 in (1,88 m) Stanford
Arrière 45 Drapeau des États-Unis Quinn, Noelle 6 ft 0 in (1,83 m) UCLA
Ailier 8 Drapeau des États-Unis Robinson, Angel 6 ft 5 in (1,96 m) Georgia
Pivot Drapeau des Bahamas Rolle, Walteia 6 ft 6 in (1,98 m) North Carolina
Meneur 40 Drapeau des États-Unis Stricklen, Shekinna 6 ft 2 in (1,88 m) Tennessee
Meneur 30 Drapeau des États-Unis Wright, Tanisha 5 ft 11 in (1,8 m) Penn State*
Entraineur
Entraineure associée
Assistante
  • Shaquala Williams
Légende 
  • (C) Capitaine

Le 21 juillet, le Storm signe la bahaméenne Waltiea Rolle[9]. Le Storm ne se qualifie pas pour les plays-offs avec un bilan de 12 victoires pour 22 défaites en saison régulière[10].

Effectif 2013[modifier | modifier le code]

  Seattle Storm[11]  v · d · m 
Joueuses Entraineurs
Pos. No  Nat. Nom Taille
Meneur 10 Drapeau des États-Unis Bird, Sue 5 ft 9 in (1,75 m) Connecticut
Ailier 14 Drapeau des États-Unis Bravard, Cierra 6 ft 4 in (1,93 m) Florida State
Ailier 32 Drapeau des États-Unis Clark, Alysha 5 ft 10 in (1,78 m) Middle Tennessee State*
Ailier 21 Drapeau des États-Unis Hawkins, Tianna 6 ft 3 in (1,91 m) Maryland
Arrière 2 Drapeau des États-Unis Johnson, Temeka 5 ft 3 in (1,6 m) LSU
Ailier fort 20 Drapeau des États-Unis Little, Camille 6 ft 2 in (1,88 m) North Carolina
Arrière 45 Drapeau des États-Unis Quinn, Noelle 6 ft 0 in (1,83 m) UCLA
Ailier fort/pivot 43 Drapeau des États-Unis Sanford, Nakia 6 ft 4 in (1,93 m) Kansas
Pivot 34 Drapeau des États-Unis Shegog, Chay 6 ft 5 in (1,96 m) North Carolina
Meneur 40 Drapeau des États-Unis Stricklen, Shekinna 6 ft 2 in (1,88 m) Tennessee
Meneur 7 Drapeau des États-Unis Thompson, Tina 6 ft 2 in (1,88 m) South Carolina
Meneur 30 Drapeau des États-Unis Wright, Tanisha 5 ft 11 in (1,8 m) Penn State*
Entraineur
Assistants
  • Jenny Boucek, Nancy Darsch
Légende 
  • (C) Capitaine

Lauren Jackson est forfait pour la saison. De même Sue Bird ne devrait pas jouer de la saison, mais est maintenue dans l'équipe pour son rôle de leadership.

Effectif 2012[modifier | modifier le code]

  Seattle Storm  v · d · m 
Joueuses Entraineurs
Pos. No  Nat. Nom Taille
Meneur 10 Drapeau des États-Unis Bird, Sue 5 ft 9 in (1,75 m) Connecticut
Ailier 32 Drapeau des États-Unis Clark, Alysha 5 ft 10 in (1,78 m) Middle Tennessee State*
Ailier 34 Drapeau des États-Unis Dunlap, Victoria 6 ft 1 in (1,85 m) Kentucky
Ailier fort/pivot 15 Drapeau de l'Australie Jackson, Lauren 6 ft 5 in (1,96 m) Australie
Ailier fort/pivot 11 Drapeau de la Pologne Kobryn, Ewelina 6 ft 3 in (1,91 m)
Ailier fort 20 Drapeau des États-Unis Little, Camille 6 ft 2 in (1,88 m) North Carolina
Arrière 14 Drapeau des États-Unis Smith, Katie 5 ft 11 in (1,8 m) Ohio State
Meneur 40 Drapeau des États-Unis Stricklen, Shekinna 6 ft 2 in (1,88 m) Tennessee
Meneur 7 Drapeau des États-Unis Thompson, Tina 6 ft 2 in (1,88 m) South Carolina
Pivot 12 Drapeau de la Belgique Wauters, Ann 6 ft 4 in (1,93 m) Belgique*
Meneur 30 Drapeau des États-Unis Wright, Tanisha 5 ft 11 in (1,8 m) Penn State*
Entraineur
Assistants
  • Jenny Boucek, Nancy Darsch
Légende 
  • (C) Capitaine

Le , le Storm rompt le contrat d'Ify Ibekwe puis engage Ewelina Kobryn le [12].

Maillot retiré[modifier | modifier le code]

Le , le Storm hisse le maillot numéro 15 de la présidente Karen Bryant pour symboliser ses 15 ans passés au service de la franchise[13].

Joueuses célèbres ou marquantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b «  We Have Heroes: The Story of Karen Bryant Part Three: A Devastating Blow », WNBA (consulté le 17 août 2014)
  3. « Mercury Watch: Follow Phoenix's Quest for WNBA Records », WNBA,‎ (consulté le 30 juillet 2014)
  4. Josh Zavadil, « What Were the Biggest Moves of the WNBA Offseason? », WNBA (consulté le 30 avril 2015)
  5. (en) « Opening night rosters for the 2015 WNBA season », hoopfeed.com (consulté le 7 juin 2015)
  6. (en) Jānis Kacēns, « Seattle Storm signs Markeisha Gatling and Angel Goodrich », Loce Women's Basketball,‎ (consulté le 7 juin 2015)
  7. (en) « Minnesota Trades Wright To Seattle In Exchange For Montgomery, Second-Round Pick », WNBA,‎ (consulté le 21 juillet 2015)
  8. « Seattle Storm Names 2013 Regular-Season Roster », WNBA,‎ (consulté le 17 mai 2014)
  9. « Seattle Storm signs Waltiea Rolle to a 7 day contract », Love Women's Basketball,‎ (consulté le 22 juillet 2014)
  10. « Standings », WNBA (consulté le 10 août 2014)
  11. « Seattle Storm Names 2013 Regular-Season Roster », WNBA,‎ (consulté le 26 mai 2013)
  12. « 2011 WNBA Transactions », WNBA (consulté le 5 août 2011)
  13. «  We Have Heroes: The Story of Karen Bryant Part Three: A Devastating BloPart Five: Our Heroes, Our Future », WNBA (consulté le 17 août 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]