1775

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'année 1775 est une année commune qui commence un dimanche.

Événements[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

31 décembre : La mort du général Montgomery, John Trumbull, 1786

Europe[modifier | modifier le code]

  • 21 janvier[21], Russie : Emelian Pougatchev, livré par ses cosaques au général Souvorov () est transporté dans une cage de fer à Moscou où il est décapité ( du calendrier julien). La répression sur les lieux de la révolte fait 15 000 victimes et se poursuit jusqu’en août.
  • 15 février : début du pontificat de Pie VI (fin en 1799)[22].
  • 4 avril, Allemagne : dernier procès d'une « sorcière », Anna Schwegelin, à Kempten im Allgäu[23]. La condamnation à mort n'est pas exécutée, Anna Schwegelin meurt en 1781.
  • 4 mai : la Turquie cède la Bucovine à l'Autriche[24].
  • 16 mai - 25 mai : grande jacquerie en Bohême. La marche convergente des notables villageois pour l’abolition de la corvée, prévue pour la Saint-Jean Népomucène, est rapidement dépassée. Des châteaux sont brûlés, des seigneurs sont assassinés. Les insurgés arrivent en désordre devant Prague le 25 mai. Le grand burgrave, Charles-Egon de Fürstenberg tente en vain de parlementer. Il doit faire charger à l’arme blanche, sans faire de victimes[25].
  • 13 août : Marie-Thérèse promulgue sans accords avec la Diète sa patente de corvée, texte bien accueilli par les notables de Bohême qui le font accepter aux masses paysannes[25]. Joseph II et Kaunitz dissuadent Marie-Thérèse d’abolir la corvée. Les réformes sont timides et visent surtout à réorganiser le système seigneurial : les paysans du « dominical » doivent rendre leurs terres au seigneur qui en remboursera la valeur, les paysans du « rustical » reçoivent le droit de racheter la corvée qui est réglementée.
  • 7 novembre : réforme des tribunaux de province en Russie[26]. Réforme administrative : la Russie est divisée en 51 gouvernements d’environ 300 000 habitants, à la place des 16 provinces, eux-mêmes divisés en districts (ouezdy)[27]. Un gouverneur désigné par l’empereur est placé à leur tête, avec de larges pouvoirs administratifs, policiers et judiciaire. Réforme de la justice. Chaque ordre (nobles, marchands, paysans libres), reçoit des tribunaux pour juger ses membres. Les libertés des Cosaques zaporogues sont supprimées.
  • 17 novembre : la ville de Kuopio est fondée par le roi Gustave III de Suède[28].
  • 25 décembre : bulle Incrustabile divinae sapientiae consilium qui condamne l’irréligion, l’impiété, l’athéisme et appelle à l’union des pouvoirs spirituels et des pouvoirs temporels contre l’irréligion[29].

Naissances en 1775[modifier | modifier le code]

Décès en 1775[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Stewart Bowman, Columbia chronologies of Asian history and culture, New York, Columbia University Press, , 751 p. (ISBN 978-0-231-11004-4, LCCN 99047017, présentation en ligne)
  2. Muhammad Abdur Rahim, Lord Dalhousie's administration of the conquered and annexed states, S. Chand, (présentation en ligne)
  3. John Holland Rose, Ernest Alfred Benians et Arthur Percival Newton, The Cambridge history of the British Empire, vol. 4, CUP Archive, (présentation en ligne)
  4. Henri Cordier, Histoire générale de la Chine et de ses relations avec les pays étrangers, vol. 3, P. Geuthner, (présentation en ligne)
  5. Jean Bérenger, op. cit, p. 518.
  6. Basile Homsy, Les capitulations & la protection des chrétiens au Proche-Orient aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, Liban, (présentation en ligne)
  7. Dominique Perrin, Palestine : une terre, deux peuples, Presses Univ. Septentrion, , 346 p. (ISBN 978-2-85939-603-9, présentation en ligne)
  8. Guillaume Pauthier, Chine ou description historique, géographique et littéraire de ce vaste empire, Firmin Didot, (présentation en ligne)
  9. a b c d et e Francis D., Revolutionary America, 1763-1815 : A Political History, Taylor & Francis, , 324 p. (ISBN 978-0-415-96485-2, présentation en ligne)
  10. John Grafton, The declaration of independence and other great documents of american history : 1775-1865, Courier Dover Publications, , 96 p. (ISBN 978-0-486-41124-8, présentation en ligne)
  11. Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec : Des origines à 1791, Les éditions du Septentrion, , 480 p. (ISBN 978-2-89448-050-2, présentation en ligne)
  12. Stanley Yavneh Klos, America's Four Republics : The More Or Less United States, Stanley Klos, , 180 p. (ISBN 978-0-9752627-4-0, présentation en ligne)
  13. Alphonse Leclaire, Revue canadienne, vol. 7, (présentation en ligne)
  14. Bernard Caillot, La Guerre d'Indépendance américaine : Prototype des guerres de libération nationale ?, Éditions L'Harmattan, , 288 p. (ISBN 978-2-296-23650-9, présentation en ligne)
  15. Terry M. Mays, Historical Dictionary of the American Revolution, Scarecrow Press, (ISBN 978-0-8108-6066-7, présentation en ligne)
  16. The Arizona Historical Society, The Arizona Story, Gibbs Smith, , 432 p. (ISBN 978-1-4236-0462-4, présentation en ligne)
  17. John C. Fredriksen, America's Military Adversaries : From Colonial Times to the Present, ABC-CLIO, , 621 p. (ISBN 978-1-57607-603-3, présentation en ligne)
  18. a b et c Jacques Lacoursière, op. cit, p. 412-414.
  19. a et b Bernard Caillot, op. cit, p. 100.
  20. Jacques Lacoursière, op. cit, p. 423.
  21. L'Art de vérifier les dates depuis l'année 1770 jusqu'à nos jours, Arthus-Bertrand, (présentation en ligne)
  22. Joseph Épiphane Darras, Histoire générale de l'Église, Vives, (présentation en ligne)
  23. Jörg Robert, Vor der Klassik : Die Ästhetik Schillers zwischen Karlsschule und Kant-Rezeption, Walter de Gruyter, , 490 p. (ISBN 978-3-11-026824-9, présentation en ligne)
  24. Masha Itzhaki, Aharon Appelfeld : Le réel et l'imaginaire, Éditions L'Harmattan, , 198 p. (ISBN 978-2-296-46103-1, présentation en ligne)
  25. a et b Jean Bérenger, Histoire de l'Empire des Habsbourg (1273-1918), Fayard, , 810 p. (ISBN 978-2-213-64801-9, présentation en ligne)
  26. Christian Debuyst, Françoise Digneffe, Jean-Michel Labadie et Alvaro P. Pires, Histoire des savoirs sur le crime et la peine : 1. Des savoirs diffus à la notion de criminel-né, Bruxelles, Larcier, , 399 p. (ISBN 978-2-8044-3001-6, présentation en ligne)
  27. Marie-Pierre Rey, Le dilemme russe : la Russie et l'Europe occidentale d'Ivan le terrible à Boris Eltsine, Flammarion, , 354 p. (ISBN 978-2-08-210098-4, présentation en ligne)
  28. Kuopio: Historia (en finnois)
  29. Mario Alighiero Manacorda, Storia illustrata dell'educazione : dall'antico Egitto ai giorni nostri, Giunti Editore, , 272 p. (ISBN 978-88-09-01887-7, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]