Muzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Muzy
L'Avre à Muzy.
L'Avre à Muzy.
Blason de Muzy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Évreux
Canton Saint-André-de-l'Eure
Intercommunalité Communauté de communes Normandie Sud Eure
Maire
Mandat
Sylvain Fleury
2014-2020
Code postal 27650
Code commune 27423
Démographie
Population
municipale
831 hab. (2014)
Densité 91 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 46′ 34″ nord, 1° 20′ 47″ est
Altitude Min. 76 m – Max. 137 m
Superficie 9,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Muzy

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Muzy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Muzy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Muzy
Liens
Site web http://www.muzy.fr

Muzy est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il existe en réalité trois Muzy imbriqués les uns dans les autres :

  • la commune de Muzy, dans l'Eure, qui reprend le territoire de l'ancienne seigneurie de Muzy-en-Normandie et qui regroupe sept hameaux : le Vieil Estrée, Bourg-l'Abbé, l'Estrée, Tizon, le Verger, Aulnay, Pont-Charrier et ... Muzy ;
  • le hameau de Muzy, situé sur la rive nord de l'Avre, donc en Normandie, dans le département de l'Eure ;
  • le hameau de Muzy, naguère appelé « Muzy-en-France » et situé sur la rive sud de l'Avre, en Eure-et-Loir.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Muzy est traversé par l'Avre.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Museum en 1144[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de Muzy remonte à l'an 1100, à l'époque où Rahier du Donjon épouse Berthe de Lèves et reçoit en dot le fief de Muzy et de Louye. Rahier qui prend alors le nom de Muzy fonde successivement l'église (vers 1100), le prieuré qui lui est mitoyen (1128) qu'il place sous la dépendance de l'abbaye de Coulombs, et en 1144 l'abbaye de l'Estrée, de l'ordre de Cîteaux, où saint Bernard fit de longs séjours.

Muzy est placé en bordure de l'Avre qui constituait à l'époque la frontière entre le duché de Normandie et le royaume de France.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Les seigneurs de Muzy (1100 à 1790)[modifier | modifier le code]

1100 à 1145 : Rahier Ier de Muzy

1145 à 1155 : Geoffroy de Muzy

1155 à 1200 : Rahier II de Muzy

1200 à 1255 : Jean Ier de Muzy

1255 à 1275 : Robert de Muzy

1275 à 1306 : Jean II de Muzy

1306 à 1331 : Robert de Tournebu

1331 à 1335 : Guy de Tournebu

1335 à 1340 : Nicolas Ier Behuchet

1340 à 1420 : Nicolas II Behuchet

1420 à 1461 : Perrette Behuchet

1461 à 1489 : Michel de Lagrée

1489 à 1508 : Gauvain III de Dreux

1508 à 1521 : Jacques de Dreux

1521 à 1540 : Nicolas de Dreux

1540 à 1550 : Charlotte de Dreux

1550 à 1588 : Jean de Moüy

1588 à 1590 : Jacques de Moüy

1590 à 1610 : Françoise de Moüy

1610 à 1615 : Henri Anquetil

1615 à 1633 : Françoise Anquetil

1633 à 1661 : Félix le Conte de Nonant

1661 à 1666 : Louis-Jacques le Conte de Nonant

1666 à 1687 : Jean-François le Conte de Nonant

1687 à 1710 : Alexandre de Guenet

1710 à 1740 : François Paul Alexandre de Guenet de Louye

1740 à 1753 : Henri François Adjutor de Guenet

1753 à 1780 : Henri Alexandre de Guenet

1780 à 1790 : Jean-Marie d'Arjuzon

Les maires de Muzy (depuis 1790)[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1790 ... Abbé Jean-Claude Leboucq    
1794 1805 Pierre Lemaire    
... 1852 Marcel Maugard    
1852 1860 Charles-Pierre Dubaux    
1860 1865 Jean-Baptiste Désiré Lemaire    
1865 1871 Eugène-Intime Vigneron    
1871 1876 Georges Lefèvre    
1876 1896 Louis Manet    
1896 1900 Firmin Godeau    
1900 1903 Ernest Huet    
1903 1908 Louis Manet    
1908 1919 Jules Baudran    
1919 1929 Alphonse Lepeinteur    
1929 1931 Albert Hurel    
1931 1933 Albert Brouet    
1933 1935 Eugène Lesière    
1935 1945 Georges Manet    
1945 1947 Georges Vivier    
1947 1953 Georges Manet    
1953 1961 Albert Brouet    
1961 1975 Pierre Philippeaux    
1975 1977 Roger Batrel    
1977 2001 Bernard Pelluard    
2001 en cours Sylvain Fleury DVD Employé
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 831 habitants, en augmentation de 4,01 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
609 643 560 545 569 560 550 544 564
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
526 516 541 519 504 500 469 440 438
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
393 412 391 373 412 380 370 392 383
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
364 373 437 510 632 694 801 799 831
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

église Saint-Jean-Baptiste
Église Saint-Jean-Baptiste -  Inscrit MH (2005)
  • Rares vestiges de l'abbaye royale Notre-Dame de l'Estrée, édifiée au milieu du XIIe siècle et démolie à l'époque de la Révolution.
    En subsiste l'édifice ci-dessous.
  • Église Saint-Jean-Baptiste, inscrite au titre des Monuments historiques le 15 décembre 2005 [6].
    En 1128, Rahier Ier fonde un prieuré dédié à Notre-Dame. Encore active au XIIIe siècle, la communauté périclite au XIVe siècle. Le prieuré tombe en commende puis disparaît au XVIIIe siècle. Seule subsiste l'ancienne église priorale. L'édifice est consolidé au cours du XIXe siècle, puis endommagé en 1944.
    L'église présente un plan rectangulaire. Le clocher est arasé en 1959. Construit en maçonnerie de calcaire et silex liés au mortier, l'édifice est percé de baies ogivales et épaulé par des contreforts plats.
    L'intérieur présente un volume unique à voûte lambrissée. En 1963, des peintures murales sont découvertes dans la nef, attribuables au XIVe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. François de Beaurepaire - Les noms des communes et anciennes paroisses de l'Eure - Page 148
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. Notice no PA27000064, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marc Levet, Muzy-en-Normandie, neuf siècles d'histoire, Yvelinédition, (ISBN 2-84668-082-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]