Musée de la Résistance nationale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée de la Résistance nationale
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Champigny-sur-Marne
Adresse Parc Vercors
88 avenue Marx Dormoy
94500 Champigny-sur-Marne
Coordonnées 48° 48′ 26″ nord, 2° 31′ 31″ est
Informations générales
Conservateur Guy Krivopissko
Collections Résistance française
Informations visiteurs
Site web www.musee-resistance.com

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Musée de la Résistance nationale

Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne

(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Musée de la Résistance nationale

Le musée de la Résistance nationale (MRN) est un associatif musée sur la Résistance française dont le site principal est situé à Champigny-sur-Marne à l'est de Paris. Il regroupe également d'autres sites en France, à Bourges (Cher), Châteaubriant (Loire-Atlantique), Givors (Rhône), Montluçon (Allier), Nice (Alpes-Maritimes) et Varennes-Vauzelles (Nièvre)[1]. L'association "Musée de la Résistance nationale" est reconnue d'utilité publique[2].

Présentation[modifier | modifier le code]

Initiée en 1965, l'idée d’un Musée de la Résistance nationale (MRN) se concrétise grâce au soutien de collectivités territoriales, de résistants et déportés, de syndicats, d'associations et de simples citoyens[3]. Outre les expositions temporaires et itinérantes[4], le musée conçoit nombre de publications[5] et des manifestations culturelles et scientifiques.

Le Musée de la Résistance nationale gère, conserve, enrichit et valorise une collection exceptionnelle liées à la guerre d'Espagne et à la Seconde Guerre mondiale. Cette collection, labellisée "Musée de France", est dévolue aux Archives nationales[6].

Depuis 1985, le site muséographique à Champigny-sur-Marne est installé dans un hôtel particulier du XIXe siècle dans le parc Vercors en bordure de la Marne. En 2000 est inauguré un lieu de conservation, de recherche et de documentation, le Centre de conservation et de consultation "Jean-Louis Crémieux-Brihlac" , qui a pour mission de sauvegarder, étudier et enrichir les collections (archives, objets, bibliothèques) du Musée de la Résistance nationale, de les rendre accessibles à un large public, de concevoir et mettre en œuvre des actions d’éducation et de diffusion.

Cet espace permet la conservation de documents et objets originaux rassemblées grâce à plus de 4 000 donations depuis 1965 : 800 mètres linéaires d’archives, près de 5000 objets, une collection de beaux-arts, des fonds cinématographiques et photographiques majeurs, une bibliothèque patrimoniale ainsi qu'un vaste ensemble de ressources documentaires.

Le Musée de la Résistance nationale conserve une des principales collections d'éditions clandestines[7],[8] et d'archives d'organisations de la Résistance française, ainsi que le fonds photographique de 320 000 clichés du journal Le Matin (journal français fondé en 1884 et disparu en août 1944 après avoir collaboré avec l'occupant)[1], des photographies de Robert Doisneau, le manuscrit original du poème Liberté de Paul Éluard, la dernière lettre de Guy Môquet, etc.

Sous convention avec le Ministère de l'Éducation nationale, le Musée de la Résistance nationale participe activement à la préparation du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD)[9].

Le Musée de la Résistance nationale est dirigé par l'historien Thomas Fontaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MRN | Le réseau « Musée de la Résistance nationale » », sur musee-resistance.com, (consulté le 6 mars 2017)
  2. « Légifrance | Journal officiel de la République française n°0068 du 21 mars 2015 », Décret du 19 mars 2015 portant reconnaissance d'une association comme établissement d'utilité publique, sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 6 mars 2017)
  3. BERTRAND (Pierric), Le Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne ; histoire d'une collection muséographique (de 1965 à nos jours). Mémoire de maîtrise, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 2006.
  4. « MRN | Expositions », sur musee-resistance.com, (consulté le 6 mars 2017)
  5. « MRN | Publications », sur musee-resistance.com, (consulté le 6 mars 2017)
  6. « MRN | Tutelles, partenaires et soutiens », sur musee-resistance.com, (consulté le 6 mars 2017)
  7. « BnF | Gallica | Musée de la Résistance nationale / Champigny-sur-Marne », Page d'accès au corpus de 256 titres - parmi les quelques 800 titres conservés au MRN à Champigny-sur-Marne - numérisé en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France et la Fondation de la Résistance et consultable sur Gallica., sur gallica.bnf.fr, (consulté le 6 mars 2017)
  8. « MRN | Presse clandestine », sur musee-resistance.com, (consulté le 6 mars 2017)
  9. « MRN | Pédagogie | Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) », sur www.musee-resistance.com, (consulté le 6 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]