Le projet « Musées » lié à ce portail

Portail:Musées

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cartella Square blu.png
Portail Musées
Map symbol museum 02.png
Nuvola apps kedit.png    
PORTAIL des
musées
 ARBORESCENCE
des articles
 SUIVI des articles
sur les Musées
 Projet Musées
Bienvenue sur le portail des musées !

À ce jour, le portail des musées rassemble 6 984 articles.
Muses sarcophagus Louvre MR880.jpg

À l'origine, un musée est un temple consacré au culte des muses. Puis le mot a désigné un bâtiment destiné à recueillir, conserver, étudier et exposer des objets d'art, de culture ou de science. De nos jours, il existe des musées sur de nombreux thèmes : industrie, gastronomie, sport, guerre, vie quotidienne... et même des musées virtuels.

Quelle que soit la muse qui vous inspire, rejoignez-nous sur le Projet:Musées pour améliorer les 6 984 articles concernés par ce thème.


Cartella Square blu.png
Lumière sur ...
Map symbol museum 02.png
Nuvola apps kedit.png    
L’ivoire Barberini, musée du Louvre

L’ivoire Barberini est un objet d’art byzantin datant de l’Antiquité tardive. Il est conservé au musée du Louvre à Paris.

C'est un feuillet d’ivoire composé de quatre plaques sculptées dans le style classicisant dit théodosien tardif, représentant le thème de l’empereur triomphateur. L’œuvre est généralement datée de la première moitié du VIe siècle et attribuée à un atelier impérial de Constantinople, tandis que l’empereur figuré est identifié soit à Anastase Ier soit beaucoup plus probablement à Justinien.

Il n’est pas certain que le feuillet appartenait à un diptyque, c’est-à-dire qu’il existait un autre ensemble comparable de plaques formant un second feuillet, où aurait pu être représentée par exemple l’impératrice : le poids de ce premier feuillet est déjà trop important pour qu’il puisse être manipulé aisément et remplir une fonction utilitaire. Par ailleurs, il n’y a pas trace de charnière, qui pourrait indiquer une reliure.

La question de l’identification de l’empereur représenté sur le panneau central constitue le problème central qui a occupé les commentateurs de l’ivoire Barberini : son premier propriétaire moderne connu, Peiresc, y reconnaissait sans hésitation apparente Héraclius et faisait de l’officier lui offrant la statuette de victoire son fils Constantin III. Par la suite, on a reconnu sous les traits de l’empereur aussi bien Constantin Ier, que Constance II, Zénon Ier, et surtout Anastase Ier ou Justinien.

L’identification est compliquée par le fait que l’empereur représenté n’est pas nécessairement celui sous le règne duquel l’ivoire a été réalisé : la datation de l’ivoire n'est donc pas conclusive quant à l’identification de la figure impériale, mais elle est indéniablement une indication précieuse.



Cartella Square blu.png
Une image au hasard
Map symbol museum 02.png
Nuvola apps kedit.png    

MNCARS Lichtenstein 02.jpg

Brushstroke (1996), sculpture de Roy Lichtenstein, au musée Reina Sofía de Madrid.



Cartella Square blu.png
Le saviez-vous ?
Map symbol museum 02.png
Nuvola apps kedit.png    

Citation du mois

« Donnez-moi un musée et je le remplirai. » — Pablo Picasso

Le saviez-vous

Un article sur les musées au hasard