Musée Granet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Musée Granet
Image dans Infobox.
Façade du musée Granet
Logo monument historique Classé MH (1979) Logo monument historique Inscrit MH (1979)[1].
Informations générales
Type
Ouverture
Visiteurs par an
177 598 (2011)
150 565 (2012)
346 796 (2013)
199 353 (2014)[2]
Site web
Collections
Collections
Peinture, sculpture, archéologie
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Place Saint-Jean-de-Malte
Aix-en-Provence
Coordonnées
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Bouches-du-Rhône
voir sur la carte des Bouches-du-Rhône
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée Granet est un musée de beaux-arts, d'archéologie et d'art décoratif situé place Saint-Jean de Malte à Aix-en-Provence. Ouvert au public en 1838, ce musée a fait l'objet de plusieurs chantiers de rénovation depuis les années 1990 pour garantir de meilleures conditions d'exposition à ses riches collections permanentes. Il programme régulièrement des expositions temporaires.

Depuis 2013, la chapelle des Pénitents blancs, inscrite en tant que monument historique[3] et située à proximité, constitue une annexe du musée, sous le nom « Granet xxe », et présentant de nombreuses œuvres du XXe siècle mises en dépôt par la fondation Planque (notamment des peintures de Pablo Picasso, Paul Cézanne, Claude Monet ou Jean Dubuffet.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Logo du musée.

Un premier musée est créé en 1828 dans les locaux du prieuré de l'église Saint-Jean-de-Malte à Aix-en-Provence, inauguré en 1838. L'aile Granet est construite à partir de 1860. Un second bâtiment y est adjoint après 1870, puis un troisième en 1900, le tout étant agrandi vers 1940.

Les locaux ont été profondément rénovés à partir de 1990 jusqu'en 2005.

Les collections[modifier | modifier le code]

Le fonds d'origine provient essentiellement des collections d'antiquités rassemblées par Fauris de Saint-Vincens à la fin du XVIIIe siècle. Il s'enrichit assez considérablement en 1849 du don du peintre François Marius Granet qui légua à sa ville natale tous les tableaux et dessins en sa possession. Parmi les dessins, selon les termes de son legs, deux cents furent choisis pour le musée du Louvre.

Les collections ont été complétées par diverses donations : en 1863, Jean-Baptiste de Bourguignon de Fabregoules légua ainsi plus de 800 œuvres d'art. Les musées nationaux mirent en dépôt au musée Granet, neuf œuvres de Paul Cézanne en 1984, dans la mesure où le maître d'Aix n'était pas représenté dans les collections du musée. D'importantes œuvres du XXe siècle issues de la donation de Philippe Meyer (1925-2007), collectionneur privé et physicien, ont été versées au musée.

Collections[modifier | modifier le code]

Archéologie[modifier | modifier le code]

Un ensemble de pièces issues de fouilles archéologiques effectuées dans la région d'Aix a été regroupé et est exposé dans le musée. En particulier, les artefacts mis-au-jour à l'oppidum d'Entremont.

Sculpture[modifier | modifier le code]

La galerie de sculpture présente des œuvres anciennes comme un masque de femme en marbre de Francesco Laurana ainsi que des sculptures d'Alberto Giacometti dont Femme de Venise III. Un buste en marbre représentant François Marius Granet par le sculpteur lyonnais Jean-François Legendre-Héral fut attribué au musée en 1895[4].

Parmi les sculptures du XXe siècle, L'Homme qui chavire d'Alberto Giacometti est un dépôt du Musée d'Orsay.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Collection égyptienne[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Le musée conserve et présente des peintures datant du XIVe au XXe siècles :

Cependant, par manque de place, depuis quelques années, le musée a préféré se concentrer sur les expositions temporaires, plus intéressantes financièrement, que sur la présentation de ses collections permanentes, ce qui a eu pour résultat la mise en réserve de plusieurs peintures majeures (Jordaens, Guerchin, Puget, Piazzetta) et sculptures (dont une attribuée au Bernin) et l'affectation des salles qui les présentaient depuis la rénovation du musée de 2007 aux expositions temporaires.

Granet XXe[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Sainte-Victoire, Cézanne, du 16 juin au 2 septembre 1990
  • Les sites cézanniens vus par John Rewald, du 9 juillet au 30 septembre 1996
  • Cézanne en Provence, du 9 juin au 17 septembre 2006
  • La BD s’attaque au musée, du 19 mars au 8 juin 2008
  • Picasso Cézanne, du 25 mai au 27 septembre 2009
  • Collection Planque : l'example de Cézanne, du 11 juin au 2 octobre 2011[6],[7]
  • Le grand atelier du Midi, « de Cézanne à Matisse », du 13 juin au 13 octobre 2013[9],[10]
  • Icônes américaines : chefs-d'œuvre du SFMOMA et de la collection Fisher, du 11 juillet au 18 octobre 2015[11]
  • Dix ans d’acquisitions : 2006-2016, du 30 janvier au 24 avril 2016[12]
  • Camoin dans sa lumière, du 11 juin au 2 octobre 2016
  • Cézanne at home, du 20 octobre 2017 au 1er avril 2018[13]
  • Tal Coat, la liberté farouche de peindre, du 18 novembre 2017 au 11 mars 2018
  • Traverser la lumière, du 10 novembre 2018 au 31 mars 2019
  • Sainte(s)-Victoire(s), Constantin, Granet, Grésy, Loubon, Guigou, Cézanne, Picasso, Masson, Tal Coat, Plossu, 18 mai au 29 septembre 2019
  • Pharaon, Osiris et la Momie, du 19 septembre 2020 au 14 février 2021 (prolongée jusqu’au 26 septembre 2021)[17],[18],[19],[20],[21]

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Le musée a rouvert ses portes au public à l'été 2006, après plusieurs années de travaux.

Chiffres de fréquentation 2006-2017[24]
Année Entrées gratuites Entrées payantes Total
2006 88 511 400 264 488 775
2007 40 310 30 957 71 267
2008 38 316 60 629 98 945
2009 114 686 335 023 449 709
2010 58 025 75 975 134 000
2011 73 342 104 256 177 598
2012 63 600 86 965 150 565
2013 97 724 249 072 346 796
2014 63 793 135 560 199 353
2015 70 387 96 135 166 522
2016 65 652 109 825 175 477
2017 59 132 81 946 141 078
2018 68 951 108 111 177 062
2019 64 002 111 094 175 096

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prieuré des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Malte, actuellement Musée Granet », notice no PA00081105, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. data.culturecommunication.gouv.fr
  3. « Chapelle des Pénitents Blancs des Carmes », notice no PA00080984, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Base Arcade, notice n° AR009303.
  5. Lire en ligne sur Gallica : [1]
  6. « 'L'exemple de Cézanne' collection Planque », sur www.franceinter.fr, (consulté le )
  7. « Exposition "Collection Planque, l'exemple de Cézanne" à Aix-en-Provence », sur Franceinfo, (consulté le )
  8. Thierry Gandillot, « Chefs-d'oeuvre du musée Frieder Burda au musée Granet », sur Les Echos, (consulté le )
  9. Anne Audigier, « Le Grand Atelier du Midi », sur www.franceinter.fr, (consulté le )
  10. « Exposition - Le Grand Atelier du Midi: De Cézanne à Matisse », sur Le Journal Des Arts (consulté le )
  11. « - Icônes américaines - Chefs-d'oeuvre du SFMOMA et de la collection Fisher », sur Le Journal Des Arts (consulté le )
  12. Sophie Granel, « Dix ans d’acquisitions au Musée Granet : une exposition intemporelle », sur Franceinfo, (consulté le )
  13. Manuel Gros, « Aix : le musée Granet rend hommage à Cezanne à travers l'exposition "Cezanne at home" », sur LaProvence.com, (consulté le )
  14. Michaël de Saint-Cheron, « Quand Fabienne Verdier visite les terres de Cézanne », sur Revue Des Deux Mondes, (consulté le )
  15. Valérie Guédot, « Fabienne Verdier, sur les terres de Cézanne au Musée Granet, Aix-en-Provence, du 21 juin au 13 octobre 2019 », sur France Inter, (consulté le )
  16. « Fabienne Verdier, de Cézanne à Soulages », sur France Culture (consulté le )
  17. David Peyrat, « "Pharaon, Osiris et la momie" : le musée Granet d'Aix-en-Provence dévoile ses trésors venus d'Egypte », sur Geo.fr, (consulté le )
  18. Marion Bellal, « La pépite cachée dans « Pharaon, Osiris et la momie » », sur Beaux Arts,
  19. « Pharaon, Osiris et la momie. L’ Égypte ancienne à Aix-en-Provence », sur Le Louvre, (consulté le )
  20. « Exposition Pharaon, Osiris et la momie : le cabinet égyptien de François Sallier », sur Connaissance des Arts, (consulté le )
  21. « Aix-en-Provence : le musée Granet présente ses trésors de l'Égypte ancienne », sur Franceinfo, (consulté le )
  22. Présentation de l'exposition sur le site du musée
  23. Musée Granet : Plossu–Granet : Italia Discreta, in L'Œil de la Photographie, 29 avril 2022
  24. « Fréquentation des Musées de France », sur data.culture.gouv.fr (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Musée Granet, Guide des collections, 1996, Ville d'Aix en Provence.
  • Sculptures : la galerie du Musée Granet, Musée Granet, Somogy, (ISBN 2-85056-630-6)
  • Aix-en-Provence : le musée Granet, L'objet d'art, hors série no 31, .
  • Florian Rodari (dir.), Collection Planque : l’exemple de Cézanne, RMN/Grand Palais, (ISBN 9782711858743)
  • Collection Jean Planque : La chapelle des Pénitents à Aix-en-Provence, Granet XXe, coll. « Connaissance des arts / Hors-serie » (no 579), (ISBN 978-2-7580-0467-7)
  • Un rêve exaucé : Jean Planque en Provence, La Dogana, (ISBN 978-2-940055-78-4)
  • Donation Philippe Meyer : de Cézanne à Giacometti, Musée Granet, Aix-en-Provence, Réunion des musées nationaux, (ISBN 978-2-7118-6168-2)
  • Musée Granet à Aix-en-Provence, coll. « Connaissance des arts / Hors-série » (no 675), (ISBN 9782758006237)
  • Musée Granet : dix ans d'acquisitions, 2006-2016, (ISBN 978-2-85495-633-7)
  • Christophe Barbotin, Collection égyptienne : Musée Granet - Aix-en-Provence, Musée Granet, Khéops, (ISBN 978-2-916142-18-0). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
1ere édition : Collection égyptienne, Musée Granet, (ISBN 2-902410-05-0)
  • Christophe Barbotin, Pharaon, Osiris et la momie : L'Égypte ancienne à Aix-en-Provence : Album-guide de l’exposition, Musée Granet, Khéops, (ISBN 978-2-916142-19-7)

Liens externes[modifier | modifier le code]