Abou Diaby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diaby.
Abou Diaby
Abou Diaby Arsenal vs Birmingham 2010-11.jpg
Diaby sous le maillot d'Arsenal en 2010.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique de Marseille
Numéro 5
Biographie
Nom Vassiriki Abou Diaby
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (29 ans)
Lieu Aubervilliers (France)
Taille 1,91 m (6 3)
Période pro. Depuis 2004
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1994-1998 Drapeau : France FCM Aubervilliers
1998-2001 Drapeau : France Red Star
2001-2002 Drapeau : France Paris SG
2002 Drapeau : France INF Clairefontaine
2002-2004 Drapeau : France AJ Auxerre
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2004-2006 Drapeau : France AJ Auxerre 014 0(1)
2006-2015 Drapeau : Angleterre Arsenal 180 (19)
2015- Drapeau : France Olympique de Marseille 000 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2004-2005 Drapeau : France France - 19 ans 014 0(0)
2006 Drapeau : France France espoirs 001 0(0)
2007- Drapeau : France France 016 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 1er juillet 2015

Vassiriki Abou Diaby, dit Abou Diaby, né le à Aubervilliers, est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain à l'Olympique de Marseille.

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

D'origine ivoirienne[1], le jeune Vassiriki Abou Diaby débute dans le club de sa ville natale, le CM Aubervilliers, en septembre 1996 avant de rejoindre le Red Star puis le centre de formation du Paris Saint-Germain.

Il intègre par la suite l'INF Clairefontaine en 2002 aux côtés d'espoirs comme Hatem Ben Arfa. Cette fameuse promotion 86-87 est notamment rendue célèbre par la diffusion du reportage À la Clairefontaine, réalisé par Bruno Sevaistre sur Canal+ ; on y découvre la vie d'un groupe de jeunes espoirs en formation sur trois années, dès leur arrivée au centre à douze ans jusqu'à leur départ trois ans plus tard, pour la plupart dans le centre de formation d'un club professionnel.

Parallèlement à sa formation à Clairefontaine, Abou Diaby joue avec les équipes de jeunes du PSG en 2001-2002. Le service des ressources humaines du club parisien tarde trop à envoyer à ses parents une lettre d’engagement. Sans ce courrier au 30 avril, Diaby se retrouve donc libre et est amené à rejoindre l'AJ Auxerre avec l'aide de son agent[2].

AJ Auxerre[modifier | modifier le code]

Il poursuit donc sa formation à Auxerre puis débute en Ligue 1 le lors de la 2e journée de la saison 2004-2005 face au Stade rennais (victoire 3-1). Il inscrit son premier but en championnat contre le même Stade rennais la saison suivante (défaite 3-1) mais il n'a pas encore la confiance du nouvel entraîneur Jacques Santini et préfère rejoindre Arsenal en cours de saison après deux saisons professionnel à l'AJA.

Arsenal[modifier | modifier le code]

Abou Diaby, effectuant une touche, contre Fulham en 2007.

En janvier 2006, Abou Diaby signe donc un contrat de quatre ans et demi à Arsenal[3]. Il débute en Premier League le 21 janvier par une défaite face à Everton et marque son premier but le 1er avril suivant lors du match face à Aston Villa à Highbury (5-0). Le , il est victime d'un sévère tacle à la cheville du joueur de Sunderland Dan Smith qui l'éloigne des terrains pendant huit mois et le prive de la finale de la Ligue des champions face au FC Barcelone et de l'Euro espoirs 2006 au Portugal. Souvent comparé à Patrick Vieira du fait de son gabarit et de son style de jeu[4], ses trois premières saisons sont marquées par des blessures à répétition qui l'empêchent de s'imposer pleinement au sein de l'effectif d'Arsenal.

Diaby au milieu des joueurs de Chelsea en 2010.

La première partie de la saison 2009-2010 permet à Abou Diaby de gagner enfin une place de titulaire. Arsène Wenger en fait l'un de ses cadres au milieu de terrain et le joueur se révèle très précieux, inscrivant six buts dans le championnat d'Angleterre. Le , Diaby signe un nouveau contrat « de longue durée » avec les Gunners[5]. Il s'agit de la saison la plus aboutie du milieu de terrain français en terme de temps de jeu. Diaby dispute 29 matches de Premier League, et prend part à dix matches de Ligue des champions, où Arsenal s'arrêta en quarts de finale (élimination face au FC Barcelone).

Longtemps en course pour le titre de champion d'Angleterre en 2010-2011, Arsenal termine finalement quatrième de Premier League. Abou Diaby voit de nouveau sa saison largement amputée par de nombreuses blessures : blessure à la cheville à la suite d'un mauvais tacle de Paul Robinson en septembre 2010[6], élongation au mollet en décembre, lésion aux adducteurs en mars 2011 et rechute au mollet le mois suivant. Abou Diaby ne joue finalement que 20 matchs toutes compétitions confondues[7].

Opéré de la cheville durant l'été 2011, Diaby est indisponible plusieurs mois avant de faire deux courtes apparitions en équipe première fin novembre. Il se blesse aux ischio-jambiers début décembre et est de nouveau éloigné des terrains pendant trois mois[8]. Le , il effectue son retour lors du match comptant pour la 27e journée face à Liverpool (victoire 1-2) en remplaçant Mikel Arteta à l'heure de jeu. Cependant, le milieu français ressent de nouvelles douleurs aux muscles ischio-jambiers et demande à être remplacé moins d'une demi-heure après son entrée en jeu[9]. Le , il entre pour la dernière demi-heure de jeu face à Chelsea (0-0)[10].

Les nombreuses blessures contractées[11],[12] sont le principal frein à la progression de sa carrière. Il ne joue, par conséquent, que 17 matchs de championnat d'Angleterre en moyenne sur les saisons 2006-2007 à 2011-2012. Le , il est une nouvelle fois victime d'une blessure à l'entraînement, se rompant les ligaments croisés cette fois. Son opération doit l'éloigner des terrains entre 8 et 9 mois.

Lors de ces deux dernières saisons, Abou Diaby ne participe qu'à un seul match de Premier League face à Norwich City (0-2), le 11 mai, lors de la dernière journée de la saison 2013-2014 ; et la saison suivante, uniquement 67 minutes, lors du troisième tour de la coupe de la Ligue, le , où il est titulaire contre Southampton (défaite 2-1). Le , suite à ses blessures à répétition, il est libéré par Arsenal après neuf ans passés au club. Son départ est confirmé le sur le compte Twitter des Gunners qui annoncent ne pas avoir prolongé le Français.

Ces blessures à répétition ont souvent fait l'objet d'articles et d'infographie de la part des médias britanniques. Au total, entre 2006 et 2015 avec Arsenal, Abou Diaby s'est blessé 42 fois cumulant 1554 jours d'absence, soit 222 semaines selon le Daily Mail. Ce qui représente environ quatre années sans jouer, soit près de la moitié de la durée de sa carrière avec le club anglais.

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Libre de tout contrat, Abou Diaby s'engage avec l'Olympique de Marseille le 29 juillet 2015[13].

Parcours en sélection[modifier | modifier le code]

Retenu dans toutes les sélections de jeunes, il honore sa première sélection en équipe de France espoirs en février 2006.

Le , il est convoqué pour la première fois par Raymond Domenech en A. Il débute en équipe de France le 24 mars suivant contre la Lituanie en match qualificatif de l'Euro 2008, en remplaçant Florent Malouda en fin de match. Quelques jours plus tard, il est titulaire lors du match amical face à l'Autriche.

Le , il fait partie des 23 joueurs convoqués par Raymond Domenech pour disputer la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud[14]. Auteur de prestations convaincantes lors des trois matchs de préparation, le sélectionneur décide de le titulariser pour le premier match contre l'Uruguay (0-0). Il en sera de même face au Mexique et l'Afrique du Sud. Alors que l'équipe de France est éliminée au premier tour et subit une crise interne, Abou Diaby est l'une des rares satisfactions de ce Mondial côté français. À la rentrée, il est rappelé par le nouveau sélectionneur Laurent Blanc et débute la campagne de qualification pour l'Euro 2012 avec les Bleus. Cependant, ces nombreuses blessures lui font manquer la fin des éliminatoires et le championnat d'Europe disputé en Pologne et en Ukraine.

Plus appelé en sélection depuis juin 2011, Diaby fait partie de la liste des joueurs convoqués par Didier Deschamps pour disputer les deux premiers matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 face à la Finlande et la Biélorussie les 7 et 11 septembre 2012[15]. Il marque d'ailleurs son premier but en Bleu face à la Finlande (0-1)[16] sur une passe de Jérémy Ménez. Premier buteur de l'ère Deschamps, il n'est pas rappelé par la suite, gêné notamment par ses blessures et l'émergence de Paul Pogba.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Abou Diaby au 31 mai 2015[17]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2004-2005 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 5 0 - - - - C3 2 0 - - 7 0
2005-2006 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 5 1 - - - - C3 2 0 - - 7 1
Sous-total 10 1 - - - - - 4 0 - - 14 1
2005-2006 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 12 1 2 0 - - C1 2 0 - - 16 1
2006-2007 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 12 1 - - - - C1 1 0 2 0 15 1
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 15 1 7 1 - - C1 6 2 - - 28 4
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 24 3 5 0 - - C1 7 1 - - 36 4
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 29 6 5 0 - - C1 10 1 6 0 50 7
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 16 2 3 0 - - C1 1 0 7 0 27 2
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 4 0 - - - - C1 1 0 - - 5 0
2012-2013 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 11 0 3 0 - - C1 1 0 1 1 16 1
2013-2014 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League 1 0 - - - - - - - - - 1 0
2014-2015 Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC Premier League - - 1 0 - - - - - - - 1 0
Sous-total 124 14 26 1 - - - 33 4 16 1 199 20
2015-2016 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 - - - - - - C3 - - - - 0 0
Sous-total - - - - - - - - - - - 0 0
Total sur la carrière 134 15 26 1 - - - 33 4 16 1 209 21

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En 2007, il est finaliste de la League Cup mais défait par Chelsea. Il ne joue pas la finale de la FA Cup 2014 remporté 3-2 face à Hull City ni la finale 2015 remporté 4-0 face à Aston Villa ni le Community Shield en 2014 remporté par Arsenal face à Manchester City.

En sélection[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe de France -19 ans, il est champion d'Europe en 2005 en battant l'Angleterre en finale 1-3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Équipe de France : la tentation Diaby, lefigaro.fr, 5 juin 2010.
  2. Comment le PSG a laissé filer Diaby, leparisien.fr, 14 juin 2010.
  3. Diaby signe à Arsenal, football365.fr, 13 janvier 2006.
  4. Diaby, enfin l'envol ?, sports.fr, 29 décembre 2009.
  5. Diaby prolonge avec les Gunners, uefa.com, 1er janvier 2010.
  6. Arsène Wenger en colère après la blessure d'Abou Diaby, chronofoot.com, 15 septembre 2010.
  7. Diaby, l'éternel éclopé, lefigaro.fr, 31 mai 2011.
  8. Diaby encore blessé, eurosport.fr, 2 décembre 2011.
  9. Diaby, la rechute, lequipe.fr, 3 mars 2012.
  10. Arsenal sous la menace, francefootball.fr, 21 avril 2012.
  11. « Diaby Anatomie », sur Les Cahiers du Football,‎ (consulté le 5 mars 2013)
  12. (en) « Abou Diaby injury update plus full injury history », sur injuryleague.com,‎ (consulté le 5 mars 2013)
  13. Yannick Parienti, « Bienvenur à l'OM Abou Diaby », sur om.net,‎
  14. Domenech dévoile la liste des 23 joueurs pour le Mondial, lemonde.fr, 24 mai 2010.
  15. Avec Landreau, Rami, Diaby et Ménez, francefootball.fr, 29 août 2012.
  16. « L'indispensable » Abou Diaby, lequipe.fr, 8 septembre 2012.
  17. Statistiques de Abou Diaby sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :