Lipp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lipp (homonymie).
Lipp
Image illustrative de l'article Lipp
Façade de la brasserie Lipp
Présentation
Coordonnées 48° 51′ 15″ Nord 2° 19′ 57″ Est / 48.854122, 2.332628
Pays Drapeau de la France France
Ville Paris
Adresse 151, boulevard Saint-Germain
Fondation 1880
Site web http://www.groupe-bertrand.com/lipp.php

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lipp
Lipp

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Lipp
Lipp
Géolocalisation sur la carte : 6e arrondissement de Paris/Paris/France
Lipp
Lipp

Lipp est une brasserie située au 151, boulevard Saint-Germain, dans le 6e arrondissement de Paris, en France. Elle décerne chaque année un prix littéraire, le Prix Cazes, du nom d'un de ses anciens propriétaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est le 27 octobre 1880, que Léonard Lipp et son épouse Pétronille ouvrent leur brasserie boulevard Saint-Germain. Alsacien d'origine, Léonard Lipp a fui sa terre natale, devenue allemande, et se consacre à la préparation de cervelas rémoulade en entrée et de la choucroute en plat de résistance, arrosée des meilleures bières. Sa convivialité et des prix modestes lui font connaître un franc succès. La germanophobie lors de la Première Guerre mondiale l'oblige à prendre comme nouveau nom la Brasserie des Bords pendant quelques années.

En juillet 1920, le bougnat Marcellin Cazes reprend l'établissement, qui était déjà fréquenté par quelques poètes comme Verlaine ou Apollinaire. Il le fait décorer avec des céramiques murales de Léon Fargues, les plafonds peints de Charly Garrey, les banquettes en moleskine marron. C'est en 1935 que Marcelin crééra le Prix Cazes, qui était originellement attribué chaque année à un auteur n'ayant jamais eu d'autre distinction littéraire, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. En 1955, Marcelin passe le flambeau à son fils Roger Cazes.

C'est devant cette brasserie, le que Mehdi Ben Barka, opposant politique au roi du Maroc, Hassan II, a été enlevé par les services secrets marocains avec de probables collaborations locales. L'affaire Ben Barka deviendra un scandale politique qui altérera profondément les relations entre la France et le Maroc.

À partir de 1990, la famille Bertrand d'origine auvergnate, propriétaire du salon de thé Angélina, de la chaîne de restauration rapide Bert's et du pub Sir Winston, reprend progressivement Lipp[1].

Prix Cazes brasserie Lipp[modifier | modifier le code]

Dans la culture[modifier | modifier le code]

  • L'écrivain Pierre Bourgeade a écrit plusieurs nouvelles ayant pour cadre la célèbre brasserie : « La Perleuse » (dans Cybersex et autres nouvelles, Éditions Blanche, 1997) ; « Histoire de Chimène » (dans Senso, mars-avril 2004, no 13) ; « Chimène chez Lipp » (extrait d'Éloge des fétichistes, Tristram, 2009).
  • Jean Diwo a publié Chez Lipp, un livre racontant l'histoire de la brasserie (Denoël, 1981).
  • Lipp, La Brasserie, par Claude Guittard et Isabelle Courty-Siré (Ramsay 2006).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérôme Béglé, « Il était une fois... Lipp, le temple de la tradition », sur Le Figaro,‎
  2. « Le prix Cazes décerné à Nicolas d’Estienne d'Orves », sur Livreshebdo.fr,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]