Michel Melot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melot.

Michel Melot est un conservateur des bibliothèques et historien de l'art français né le , à Blois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l’École des chartes, il est l'auteur d'une thèse intitulée L'abbaye de Fontevrault de la réforme de 1458 à nos jours : étude archéologique qui lui permet d'obtenir le diplôme d'archiviste paléographe en 1967[1].

Il travaille à la Bibliothèque nationale de France comme conservateur (1967-1981) puis directeur (1981-1983) du département des estampes et de la photographie. Il organise de nombreuses expositions, publie des études et est rédacteur en chef des Nouvelles de l'estampe (1971-1982)[2].

En 1983, il prend la succession de René Fillet à la Bibliothèque publique d'information du centre Georges-Pompidou : il en est directeur de 1983 à 1989[3].

Auteur d'un rapport au Premier Ministre sur le projet de Très Grande Bibliothèque (Propositions pour une Grande Bibliothèque : rapport au Premier ministre, 30 novembre 1988), il joue un rôle important dans les réflexions sur la construction de la nouvelle Bibliothèque nationale. En 1990, il devient vice-président du Conseil supérieur des bibliothèques, qu'il préside à partir de 1993[4].

Enfin, il est chargé de la sous-direction de l'Inventaire général puis de la sous-direction de l'Architecture et du patrimoine au ministère de la Culture à partir de 1996 jusqu'à sa retraite[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Outre des rapports officiels, des guides sur le Val-de-Loire et des catalogues d'exposition, Michel Melot est l'auteur d'ouvrages sur l'histoire de l'estampe, de romans et de réflexions sur le livre et les bibliothèques.

  • L'Œil qui rit : le pouvoir comique des images, Fribourg, Office du livre ; Paris, Bibliothèque des arts, 1975
  • L'Œuvre gravé de Goetz, Paris, éd. Art moderne, 1977
  • Fontevrault, Paris, CLT, 1978
  • L'Œuvre gravé de Boudin, Corot, Daubigny, Dupré, Jongkind, Millet, Théodore Rousseau, Paris, Arts et métiers graphiques, 1978
  • Dubout, Paris, M. Trinckvel ; Monaco, A. Sauret, 1979
  • L'Estampe, Genève, Skira, 1981
  • L'Illustration, Genève, Skira, 1984
  • Les Femmes de Toulouse-Lautrec, Paris : A. Michel, 1985
  • Châteaux en Pays de Loire : architecture et pouvoir, Paris : la Bibliothèque des arts ; Genève : le Septième fou, 1988
  • L'Abbaye du Val-sans-Retour, Paris, Séguier, 1990 (roman)
  • L'Écriture de Samos, Paris, A. Michel, 1993 (roman)
  • L'Estampe impressionniste, Paris, Flammarion, 1994
  • Les Images dans les bibliothèques, Paris, Éd. du Cercle de la librairie, 1995 (en coll.)
  • La Sagesse du bibliothécaire, Paris, l'Œil neuf éd., 2004
  • Livre, Paris, l'Œil neuf éd., 2006
  • Une brève histoire de l'image, Paris, l'Œil neuf éd., 2007
  • Daumier : l'art et la République, Paris, les Belles lettres, 2008
  • L'Estampe impressionniste. Trésors de la Bibliothèque nationale de France. de Manet à Renoir, avec Caroline Joubert et Valérie Sueur-Hermel, Paris, Somogy, 2010
  • Mirabilia. Essai sur l'inventaire général du patrimoine culturel , Paris, Gallimard, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]