Michel Melot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Melot.
Michel Melot
Description de cette image, également commentée ci-après

Michel Melot (à droite) lors du colloque des 50 ans des Nouvelles de l'estampe

Naissance (74 ans)
Blois
Nationalité France
Pays de résidence France
Diplôme
Profession
Activité principale
Formation

Michel Melot est un conservateur des bibliothèques et historien de l'art français né le , à Blois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l’École des chartes, il est l'auteur d'une thèse intitulée L'abbaye de Fontevrault de la réforme de 1458 à nos jours : étude archéologique qui lui permet d'obtenir le diplôme d'archiviste paléographe en 1967[1].

Il travaille à la Bibliothèque nationale de France comme conservateur (1967-1981) puis directeur (1981-1983) du département des estampes et de la photographie. Il organise de nombreuses expositions, publie des études et est rédacteur en chef des Nouvelles de l'estampe (1971-1982)[2].

En 1983, il prend la succession de René Fillet à la Bibliothèque publique d'information du centre Georges-Pompidou : il en est directeur de 1983 à 1989[3].

Auteur d'un rapport au Premier Ministre sur le projet de Très Grande Bibliothèque (Propositions pour une Grande Bibliothèque : rapport au Premier ministre, 30 novembre 1988), il joue un rôle important dans les réflexions sur la construction de la nouvelle Bibliothèque nationale. En 1990, il devient vice-président du Conseil supérieur des bibliothèques, qu'il préside à partir de 1993[4].

Enfin, il est chargé de la sous-direction de l'Inventaire général puis de la sous-direction de l'Architecture et du patrimoine au ministère de la Culture à partir de 1996 jusqu'à sa retraite[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Outre des rapports officiels, des guides sur le Val-de-Loire et des catalogues d'exposition, Michel Melot est l'auteur d'ouvrages sur l'histoire de l'estampe, de romans et de réflexions sur le livre et les bibliothèques.

  • L'Œil qui rit : le pouvoir comique des images, Fribourg, Office du livre ; Paris, Bibliothèque des arts, 1975
  • L'Œuvre gravé de Goetz, Paris, éd. Art moderne, 1977
  • Fontevrault, Paris, CLT, 1978
  • L'Œuvre gravé de Boudin, Corot, Daubigny, Dupré, Jongkind, Millet, Théodore Rousseau, Paris, Arts et métiers graphiques, 1978
  • Dubout, Paris, M. Trinckvel ; Monaco, A. Sauret, 1979
  • L'Estampe, Genève, Skira, 1981
  • L'Illustration, Genève, Skira, 1984
  • Les Femmes de Toulouse-Lautrec, Paris : A. Michel, 1985
  • Châteaux en Pays de Loire : architecture et pouvoir, Paris : la Bibliothèque des arts ; Genève : le Septième fou, 1988
  • L'Abbaye du Val-sans-Retour, Paris, Séguier, 1990 (roman)
  • L'Écriture de Samos, Paris, A. Michel, 1993 (roman)
  • L'Estampe impressionniste, Paris, Flammarion, 1994
  • Les Images dans les bibliothèques, Paris, Éd. du Cercle de la librairie, 1995 (en coll.)
  • La Sagesse du bibliothécaire, Paris, l'Œil neuf éd., 2004
  • Livre, Paris, l'Œil neuf éd., 2006
  • Une brève histoire de l'image, Paris, l'Œil neuf éd., 2007
  • Daumier : l'art et la République, Paris, les Belles lettres, 2008
  • L'Estampe impressionniste. Trésors de la Bibliothèque nationale de France. de Manet à Renoir, avec Caroline Joubert et Valérie Sueur-Hermel, Paris, Somogy, 2010
  • Mirabilia. Essai sur l'inventaire général du patrimoine culturel , Paris, Gallimard, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]