Diane de Margerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Jacquin de Margerie.
Diane de Margerie
Description de l'image Diane wiki2.png.
Nom de naissance Diane Jacquin de Margerie
Naissance (89 ans)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

Diane Jacquin de Margerie, née le , est une femme de lettres française et une traductrice de l'anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Romancière, critique littéraire, nouvelliste, biographe, traductrice, Diane de Margerie est l'auteur d'une œuvre diverse.

Membre du jury du prix Femina, elle a elle-même reçu plusieurs récompenses. Elle a vécu en Chine et en Italie.

Son œuvre fait une large place à l'autobiographie. Dans La Femme en pierre (1989) qui inaugure chez Gallimard la collection "L'un et l'autre", Diane de Margerie célèbre la cathédrale de Chartres, ville où elle habite. Avec Isola, Retour des îles Galapagos, elle relate, sous la forme d'un journal, un séjour loin de tout.

Diane de Margerie a publié de nombreux articles de critique dans l'Encyclopédie universalis, La Quinzaine littéraire, Le Figaro littéraire, la Nouvelle Revue Française et Le Monde. Traductrice de l'anglais, elle a traduit des textes de Henry James, Edith Wharton et John Cowper Powys qu'elle a également préfacés.

Famille[modifier | modifier le code]

Diane de Margerie est la fille de Jenny Fabre-Luce (1896-1991) et de Roland de Margerie[1] (1899-1990). Son père était le neveu de l'écrivain Edmond Rostand et le cousin de Gérard Mante, qui avait épousé la nièce de Marcel Proust. Sa mère était amie de l'écrivain autrichien Rainer Maria Rilke[2].

Diane de Margerie est la sœur de Bertrand de Margerie (1923-2003), jésuite et théologien, et d'Emmanuel de Margerie (1924-1991), ambassadeur.

Elle épouse en première noces le prince Ricardo Pignatelli della Leonessa (1927-1985). Un fils naît en 1952, Fabrizio Pignatelli della Leonessa[2]. Elle épouse en secondes noces l'écrivain Dominique Fernandez ; le couple aura une fille, Laetitia Fernandez, et un fils, Ramon Fernandez.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Le Détail révélateur, roman, Flammarion, Paris, 1974, rééd. 2007.
  • Le Paravent des enfers, roman, Flammarion, Paris, 1976.
  • L’Arbre de Jessé, roman, Flammarion, Paris, 1979.
  • La Volière, récit, Balland, Paris, 1979, rééd. Gallimard, coll. « Folio », Paris, 1995.
  • Ailleurs et autrement, nouvelles, Flammarion, Paris, 1980.
  • Duplicités, nouvelles, Flammarion, Paris, 1982, rééd. Gallimard, coll. « Folio », Paris, 1995.
  • Le Ressouvenir, Flammarion, Paris, 1985, rééd. Gallimard, coll. « Folio », Paris, 1988.
  • La Femme en pierre, Gallimard, coll. « L'un et l'autre », Paris, 1989.
  • Marcel Proust (Marcel et Léonie), Christian Pirot, 1992.
  • Le Jardin secret de Marcel Proust, album, photographies d'André Martin, Albin Michel, Paris, 1994.
  • Dans la spirale, Gallimard, coll. « Haute Enfance », Paris, 1996.
  • Bestiaire insolite du Japon, Albin Michel, Paris, 1997.
  • Autour de Gustave Moreau, Christian Pirot, 1998.
  • Edith Wharton, lecture d'une vie, biographie, Flammarion, Paris, 2000.
  • Maintenant, Mercure de France, Paris, 2001.
  • Isola, Retour des îles Galapagos, Éditions Pauvert, Paris, 2003
  • Aurore et George, (sur George Sand), Albin Michel, Paris, 2004.
  • L’Étranglée, roman, Mercure de France, Paris, 2006.
  • Noces d'encre, essai, Philippe Rey, 2007
  • Proust et l’obscur, essai, Albin Michel, 2010.
  • Passion de l’énigme, Mercure de France, 2012.
  • Éclats d’insomnie, Grasset, 2013
  • De la grenouille au papillon, Arléa, 2016
  • Mon éventail japonais, Philippe Rey, 2016
  • A la recherche de Robert Proust, Flammarion, 2016

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "Dossier : Diane de Margerie", Les Moments Littéraires, n°31, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roland de Margerie, Tous mes adieux sont faits, Mémoires inédits de Roland de Margerie, édition en cinq volumes préparée par Laure de Margerie-Meslay, New York, 2012
  2. a et b [Les Cinq portes de la fraternité poétique, de René de Ceccatty] ((lire en ligne))
  3. « Décret du 3 avril 2015 portant promotion et nomination », sur legifrance, (consulté le 13 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]