Gaby Aghion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aghion.
Gaby Aghion
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Enfant
Autres informations
Distinction

Gaby Aghion (née Gabrielle Hanoka, à Alexandrie, en 1921, et morte à Paris le [1]) est une styliste française.

Elle est la fondatrice de l'entreprise de mode française Chloé, une enseigne de prêt-à-porter. Gaby Aghion avait souhaité créer une marque à mi-chemin entre la haute couture et le prêt-à-porter. Elle est également célèbre pour avoir inventé le "prêt-à-porter de luxe"[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en Égypte, elle est élevée dans un milieu francophile et ouvert. Son père était fabriquant de cigarettes[3]. Après son mariage, elle adopte le nom de son mari, le militant communiste Raymond Aghion (Alexandrie, 1921 - Paris, le 24 juin 2009)[4],[5],[6],[7],[8], son ancien camarade d'école. Elle venait de la petite bourgeoisie juive égyptienne, il sortait de la grande[9],[10],[11]Ils déménagent à Paris en 1945.

En 1952, Gaby lance la marque Chloé - le prénom de son amie Chloé Huysmans - à Paris et invente le prêt-à-porter de luxe bien avant d'autres couturiers. Elle conçoit six modèles qu'elle fait réaliser par une couturière et va en personne les proposer aux boutiques en vogue. Ses relations dans la haute société parisienne lui apportent de nombreux soutiens : Jacques Lenoir, avec lequel elle s'associe en 1953, la fondatrice de l'hebdomadaire Elle Hélène Lazareff, la directrice du Jardin des modes Maïmé Arnodin[12]. Il faut attendre 1956 pour voir une véritable collection qu'elle présente au Café de Flore[13].

La même année, Raymond Aghion part en Italie, où il restera jusqu'à 1956[14]. Cette année-là leur fils, Philippe, est né.

Gaby se définit elle-même comme « une beauté sombre et un esprit bohème »[15]. Elle a tôt rejeté les formes rigides caractérisant la mode des années 1950 et s'est évertué à créer une nouvelle catégorie de vêtements féminins dans le secteur du haut-de-gamme de l'époque dominé par la haute couture, le « prêt-à-porter de luxe », un concept alors rare en son temps. Son objectif était de produire des vêtements avant tout doux et féminins, dans des tissus qui ne contraignent pas le corps.

Gaby Aghion et Jacques Lenoir sont restés à la tête de cette maison jusqu'en 1985, année où Chloé a été racheté par Dunhill Holdings P.L.C. (aujourd'hui Groupe Richemont)[16].

En décembre 2013, elle est faite chevalier de la Légion d'honneur[17].

Gaby Aghion décède le , à l'âge de 93 ans[17],[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chloé Founder Gaby Aghion Dies at 93. Par Miles Socha et Laure Guilbault. WWD, 27 septembre 2014
  2. Gaby Aghion, la créatrice de Chloé et du "prêt-à-porter de luxe", tire sa révérence. La tribune, 28 septembre 2014.
  3. Gaby Aghion obituary. The Guardian.
  4. Gabrielle, “Gaby” Hanoka.
  5. Avis du decès Raymond Aghion sur Le Figaro, 25 juin.
  6. AAHA - Alexandrie Info no 35, décembre 2010
  7. Raymond Aghion (fils de Maurice Moise Frederic Aghion et Linda Curiel) et Gabrielle "Gaby" Hanoka
  8. Disparition de Raymond Aghion
  9. Gaby Aghion, les sœurs Mitford, l’Histoire au féminin singulier et pluriel. Caravane, 30 septembre 2014
  10. Aghion, Raymond. Encyclopedia of Jews in the Islamic World.
  11. The Dispersion of Egyptian Jewry. 6. "The Communist Emigres in France". "Egyptian Jews in Paris and the Arab-Israeli Conflict After the 1967 War". UC Press E-Books Collection, 1982-2004
  12. Créateurs parisiens
  13. Catherine Örmen (préf. Inès de La Fressange), Un siècle de mode, Éditions Larousse, coll. « Les documents de l'Histoire », , 128 p. (ISBN 978-2-03-587455-9, présentation en ligne), « Chloé, le laboratoire de la mode », p. 69
  14. (en) BEININ, Joel. The Dispersion of Egyptian Jewry: Culture, Politics, and the Formation of a Modern Diaspora (Contraversions: Critical Studies in Jewish Literature, Culture, and Society). Part II. 6. "The Communist Emigres in France. Egyptian Jews in Paris and the Arab-Israeli Conflict After the 1967 War "
  15. Chloé. ELLE, 23/08/10
  16. (en) Chloé - Fashion Designer Encyclopedia.
  17. a et b Géraldine Dormoy, « Gaby Aghion, fondatrice de la maison de mode Chloé, est morte », L'Express,‎ (lire en ligne).
  18. Véronique Lorelle, « Gaby Aghion, fondatrice de la marque Chloé, est morte », Mode, sur lemonde.fr, (consulté le 1er octobre 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]