Marie Charrel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie Charrel est une romancière et journaliste française née à Annecy.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2006, Marie Charrel, tout juste diplômée de l'IPJ, devient lauréate de l'académie Prisma[1]. Elle intègre ainsi la rédaction du magazine Capital.

En 2010, Plon publie son premier roman Une fois ne compte pas. Le roman reçoit un accueil enthousiaste de la critique[2],[3].

En 2013, elle rejoint Le Monde pour suivre la politique monétaire internationale.

En 2014, Plon publie L'enfant tombée des rêves. Ce second roman reçoit des critiques positives[4],[5]. Le roman sort en version Pocket en 2016.

En 2016, Les Editions Rue Fromentin publie Les Enfants Indociles[6]. Le roman sort en version Pocket en 2017.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Prix de journalisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Promotion 2006 de l'Académie Prisma Presse, 3 juillet 2006
  2. Marie Charrel, la face claire, Marie Claire, Emmanuelle de Boysson, juin 2010
  3. Premier roman Une fois ne compte pas, Biba, juin 2010
  4. Chronique de l'Enfant tombée des rêves, Elle, Mathilde Dondeyne, 3 avril 2014
  5. L'Enfant tombée des rêves, Le Monde des Livres, 11 avril 2014
  6. « Les brèves critiques du « Monde des livres » », sur Le Monde.fr (consulté le 23 mai 2016)
  7. Marie Charrel, Catherine Le Gall et Benjamin Adam récipiendaires du Prix du Meilleur Article Financier 2015, 8 avril 2015
  8. Prix reçus par les anciens de l'IPJ Paris-Dauphine
  9. Les lauréats 2006 du prix AJIS

Liens externes[modifier | modifier le code]