Brasserie (restaurant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La devanture de la brasserie Lipp.

En hôtellerie-restauration, une brasserie (\bʁɑs.ʁi\) est un type de restaurant et de bar, souvent ouvert en continu, du moins jusqu'à l'« après-spectacle », éventuellement jour et nuit (c'est devenu plus rare en France), en général assez vaste.

Description[modifier | modifier le code]

Il y est proposé une cuisine relativement simple ; on peut ne commander qu'un plat, s'attabler en dehors des heures habituelles du déjeuner et du dîner, éventuellement n'y prendre qu'un verre entre les repas. Il n'existe pas de définition officielle permettant de différencier catégoriquement ce genre d'établissement d'un restaurant classique. La brasserie, lieu originellement lié à quelque brasseur, peut élaborer elle-même sa bière de façon artisanale[1] : on parle alors de microbrasserie.

Le montant de l'addition varie beaucoup selon les établissements, leur implantation ou leur renommée.

Plats typiques[modifier | modifier le code]

Les brasseries proposent généralement une carte fixe étendue et quelques suggestions du jour, liées aux saisons.

Plusieurs, notamment à Paris et dans de grandes villes, disposent d'un banc de fruits de mer près de l'entrée, l'écailler œuvrant généralement à l'extérieur (comme par exemple les brasseries La Lorraine ou La Coupole)[2].

Parmi les plats typiques des brasseries, on peut mentionner la choucroute[3], le steak tartare, le steak frites, les escargots, la blanquette, le boeuf bourguignon, le osso buco et beaucoup d’autres spécialités françaises.

La bière y est généralement de consommation plus courante que dans les restaurants classiques, mais la carte des vins, proposés au verre, en pichet ou en bouteille, est souvent importante. Les brasseries ont des accords privilégiés avec des marques de bière, le débit y étant très important, mais n'en dépendent plus directement comme par le passé.

Le décor[modifier | modifier le code]

Décor intérieur, brasserie Julien, Paris.

Le décor des brasseries s'inspire du style des restaurants alsaciens. Elles présentent des miroirs, des carreaux céramiques, des sièges en cuivre et des lustres et souvent, surtout les plus anciennes brasseries traditionnelles, ont encore une décoration typique d'époque. Les vitraux décorés façon Mucha, le sol fleuri, les moulures et d'autres éléments Art nouveau et d'Art déco se mélangent entre eux, créant une ambiance accueillante et emblématique de la Belle Époque[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Principalement à Paris, on parla souvent de « brasseries alsaciennes » en indiquant de nombreux établissements ayant été ouverts par des Alsaciens après la guerre franco-allemande de 1870.

En effet avec la défaite de l’Empire français dans ce conflit, la France perdit le territoire de l'Alsace-Moselle. C’est alors que de nombreuses familles alsaciennes qui voulaient rester françaises et ne pas tomber sous la domination prussienne s’installèrent à Paris pour ouvrir des brasseries. L'annexion de l'Alsace par l'Allemagne posa problème, en raison des droits de douane : la bière arriva davantage de Lorraine ensuite, jusqu'en 1918. Plusieurs grandes brasseries parisiennes — dont celles qui étaient dites alsaciennes — appartiennent à de grands groupes nationaux et internationaux (Flo, Frères Blanc). À Paris en particulier il y a des brasseries désormais incontournables, parmi lesquelles on peut mentionner La Coupole, Lipp, le Bouillon Chartier, Le Procope, Le Mollard et Bofinger.[5]

Fondée en 1867, la brasserie Mollard est la plus ancienne brasserie de Paris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BRASSERIE : Etymologie de BRASSERIE », sur www.cnrtl.fr (consulté le )
  2. Madame Figaro, « Le retour en force des bancs d'écailler dans les brasseries parisiennes », sur Madame Figaro, (consulté le )
  3. Causeur.fr, « La choucroute, des familles alsaciennes aux brasseries parisiennes », sur Causeur, (consulté le )
  4. « 5 brasseries qui nous font vivre le Paris de la Belle Époque », sur Paris ZigZag | Insolite & Secret (consulté le )
  5. « Les brasseries alsaciennes de Paris », sur www.evous.fr (consulté le )