Jean Blot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Blot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (95 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Alexandre Blokh (russe : Александр Арнольдович Блок), dit Jean Blot, né le à Moscou, est un écrivain et traducteur français, d'origine russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Blot vient de deux familles bourgeoises (diamantaires pétersbourgeois pour son père, épicier en gros pour sa mère). Dans l'URSS des années vingt, ses parents travaillent au Commissariat à la défense pour son père, comme avocate des enfants des rues pour sa mère. Sa famille part en Allemagne au moment de la NEP, puis s'installe à Paris où il fait ses études primaires. Envoyé en Angleterre pour apprendre l'anglais pour ses études secondaires, il passe la guerre en France. Réfugié russe et juif, il fuit vers Lyon et s'engage dans la Résistance (Le Juif Margolin 1998). Docteur en droit, licencié ès lettres, fonctionnaire international aux Nations unies à New York (1946-1956), à Genève (1958-1961) puis à l'UNESCO de Paris (à partir de 1962).  Il voyage ainsi dans le monde entier. Secrétaire international du PEN club de 1981 à 1997 puis Vice Président international du P.E.N. Club depuis 1998 et Président du P.E.N. Club français de 1999 à 2005., il crée en 1990 le Pen Club russe. Il est romancier mais aussi critique en lien avec son trilinguisme (français, russe, anglais).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Naissance de l'État coréen, 1951
  • Le Soleil de Cavouri, Gallimard, 1956
  • Les Enfants de New-York, Gallimard, 1959
  • Obscur ennemi, Gallimard, 1961
  • Les Illusions nocturnes, 1964
  • La Jeune Géante, Gallimard, 1968
  • La Difficulté d’aimer, Gallimard, 1971
  • Ossip Mandelstam, Seghers, collection Poètes d'aujourd'hui, 1972
  • Là où tu iras, La Table Ronde, 1973
  • Les Cosmopolites, Gallimard, 1976
  • Sporade (récits de voyage), Arthaud, collection "Terre écrite", 1979
  • Marguerite Yourcenar, Seghers, 1980
  • Gris du ciel, Gallimard, 1981
  • Ivan Gontcharov ou le réalisme impossible, 1984[1]
  • La Montagne sainte, Albin Michel, 1984
  • Tout l’été, Albin Michel, 1985
  • Sainte Imposture, Albin Michel, 1988
  • Si loin de Dieu et Autres Voyages, Albin Michel, 1990
  • Bloomsbury, Histoire d’une sensibilité artistique et politique anglaise, Balland, 1992
  • Albert Cohen ou Solal dans le siècle, Albin Michel, 1995
  • Nabokov, Seuil, collection Écrivains de toujours, 1995
  • Le Juif Margolin, Plon, 1998
  • Moïse, notre contemporain, Albin Michel, 2001
  • Roses d'Amérique, Balland, 2002
  • Le soleil se couche à l’est, Le Rocher, 2005
  • Une vie à deux, le Rocher, 2008[2]
  • Le Roman, poésie de la prose, Champion, 2010
  • Affaire de Cœur, Pierre-Guillaume de Roux, 2012
  • Tout sera paysage, Gallimard, 2015

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

France Culture lui a consacré cinq émissions en 2012[3]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Comprendre, no 28, 1964, p. 277

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]