Marcel Herrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Herrand
Nom de naissance Marcel Herrand
Naissance
Paris 8e, France
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 55 ans)
Montfort-l'Amaury, Seine-et-Oise, France
Profession Acteur
Films notables Les Enfants du paradis

Marcel Herrand (Paris 8e, Montfort-l'Amaury, )[1] est un acteur, metteur en scène et directeur de théâtre français.

Il est particulièrement connu pour ses rôles de « méchants » : Lacenaire, le dandy assassin du boulevard du Crime dans Les Enfants du paradis de Marcel Carné, Fantômas, Don Salluste dans Ruy Blas ou encore le policier Corentin dans Les Chouans d'après Balzac.

« Il émanait de lui un charme, une séduction qui sont ceux du traître élégant et raffiné de tout bon mélodrame[2]. »

Biographie[modifier | modifier le code]

Il dirige le « Rideau de Paris » avec Jean Marchat avant de succéder à Georges Pitoëff à la direction du théâtre des Mathurins en 1939. En 1952 il assure la direction du festival d'Angers[3],[4].

En 1953, il se sait atteint d'un grave cancer. Il met toutefois en scène les adaptations théâtrales de La Dévotion de la croix de Pedro Calderón de la Barca et Les Esprits de Pierre de Larivey, toutes deux signées Albert Camus, pour le festival d'Angers. Mais il meurt sans pouvoir achever les toutes dernières répétions. Albert Camus lui-même le remplace. Les deux spectacles, dédiés à sa mémoire, connaîtront un grand succès.

Théâtre[modifier | modifier le code]

En tant que comédien[modifier | modifier le code]

  • 1950 : Le Bal du Lieutenant Helt de Gabriel Arout, mise en scène Marcel Herrand, théâtre des Mathurins

En tant que metteur en scène[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance n°1983 (p.17) avec mention marginale du décès, Registre des naissances de l'année 1897, Mairie du 8e, sur le site des Archives numérisées de Paris.
  2. Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma : Les Acteurs, coll. Bouquins, Robert Laffont, Paris, 2007
  3. Jacques Bonnot, « Vers un renouveau culturel angevin », Annales de Bretagne, vol. 74, no 3,‎ , p. 459-463 (DOI 10.3406/abpo.1967.4580).
  4. « L’historique du Festival d’Anjou », sur Festivzl d’Anjou - EPCC Anjou Théâtre (consulté le 4 août 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]