Les Poires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Poires, Honoré Daumier (1831)

Les Poires est un dessin paru dans le no 56 du de La Caricature. Il devient le symbole de la lutte des Républicains contre le régime de la Monarchie de Juillet de Louis-Philippe[1].

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Le croquis, réalisé par Charles Philipon le 14 novembre 1831, lors d'une audience à la Cour d'assises, fut ensuite repris, à la demande de son créateur, par Honoré Daumier. Philipon fit paraître l’œuvre de Daumier dans le journal qu'il dirigeait, La Caricature[2].

Description[modifier | modifier le code]

Les Poires représente la métamorphose, en quatre images, du roi Louis-Philippe Ier en poire. Cette caricature souligne le peu d'efficacité et la dégradation de la popularité du roi.

La rébellion du peuple[modifier | modifier le code]

La publication du dessin de Daumier eut l'effet souhaité par Charles Philipon qui déclara : « Ce que j'avais prévu arriva. Le peuple saisi par une image moqueuse, une image simple de conception et très simple de forme, se mit à imiter cette image partout où il trouva le moyen de charbonner, barbouiller, de gratter une poire. Les poires couvrirent bientôt toutes les murailles de Paris et se répandirent sur tous les pans de murs de France. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Noëlle Lenoir, La vie politique de Daumier à nos jours, Somogy, , p. 82
  2. Jean-Michel Renault, Censure et caricatures, Pat à Pan, , p. 14