Auguste Bouquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Auguste Bouquet
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 36 ans)
LucquesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Auguste Bouquet, né à Abbeville (Somme) le et mort à Lucques (Italie) le (à 36 ans), est un peintre, lithographe, graveur et caricaturiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auguste Bouquet fait ses études à l’École des beaux-arts de Paris. Élève d'Ary Scheffer, il s'oriente, sous l'influence du maître, vers l’art nazaréen. Il réalise de nombreuses lithographies de caricatures pour les journaux L'Artiste, La Caricature (1831-1834), Le Charivari (1832-1833), Triboulet (1843), ainsi que pour l'ouvrage de Jules Janin Deburau, l’histoire du théâtre à quatre sous (1832).

Après sa mort, causée par une longue maladie de poitrine, sa fille Louise est recueillie par ses amis les Sabatier-Ungher. Louise épousera Michele Amari.

Œuvres[modifier | modifier le code]

« Père-Scie » (Lithographie d'Auguste Bouquet, La Caricature, 14 juin 1832. Le magistrat Jean-Charles Persil tente de décapiter le journaliste Charles Philipon à l'aide de son grand nez transformé en lame de scie. Philipon est allongé les mains liées sur une pile d'exemplaires de la revue La Caricature dont il était directeur)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Allgemeines Künstler Lexikon : die bildenden Künstler aller Zeiten und Völker, vol. 13, p. 350, München, Saur, 1996
  • Marcus Osterwalder, Dictionnaire des illustrateurs : illustrateurs, caricaturistes et affichistes, 1800-1914, Neuchâtel, Ides et Calendes, 1989

Liens externes[modifier | modifier le code]