Albert Boime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert Isaac Boime (né le à Saint-Louis aux États-Unis - mort le à Los Angeles également aux États-Unis) était un universitaire et historien de l'art. Il avait le titre de professeur en histoire de l'art et a travaillé à l'Université de Californie pendant trois décennies, jusque son décès.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Albert Boime est né le 17 mars 1933 à Saint-Louis. Il a obtenu son diplôme de licence en histoire d'art de l'Université de Californie en 1961 après avoir fait son service militaire à l'Armée de terre des États-Unis. Il a continué dans ce domaine avec un master et ensuite un doctorat à l'Université Columbia respectivement en 1963 et en 1968. Il était ensuite professeur à l'Université Stony Brook de 1968 jusque 1972. Il a continué ensuite sa carrière à l'Université Binghamton (en) jusque 1978. Il a rejoint la faculté de UCLA en 1979[1].

Littérature[modifier | modifier le code]

Albert Boime est l'auteur d'une vingtaine de livres sur l'art européen, dans lesquels il examine le contexte social et politique de la création des œuvres d'art.

Son premier livre, The Academy and French Painting in the Nineteenth Century, publié en 1971, examinait le rôle joué par l'Académie des Beaux-Arts dans l'évolution de la peinture française du XIXe siècle et comment celle-ci a été affectée par les institutions culturelles et politiques.

De 1987 à 2007, il a publié les quatre volumes de The Social History of Modern Art, analysant l'art français du milieu du XVIIIe siècle à la fin du XIXe : Art in an Age of Revolution, 1750–1800 (1987); Art in an Age of Bonapartism, 1800–1815 (1990); Art in an Age of Counterrevolution, 1815–1848 (2004); et finalement, Art in an Age of Civil Struggle, 1848–1871 (2007, tous publié par University of Chicago Press).

Il s'est aussi intéressé aux artistes moins canoniques : ainsi The Art of Exclusion, 1990, portait sur la représentations des noirs dans l'art du XIXe siècle, tandis que Thomas Couture and the Eclectic Vision, 1980, Yale University, redécouvrait les œuvres de Thomas Couture.

La peinture La nuit étoilée[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Albert Boime était un résident de Los Angeles pendant longtemps. Il est décédé à 75 ans chez lui de troubles de moelle osseuse appelé splénomégalie myéloïde[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Fox, Margalit. "Albert Boime, Leading Art Historian, Dies at 75", The New York Times, November 1, 2008. Accessed November 2, 2008.