Paul Ginisty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Paul Ginisty (Paris, - Paris, ) est un écrivain, chroniqueur et journaliste français.

Historique[modifier | modifier le code]

Chroniqueur régulier à la revue Gil Blas, il y fait la connaissance de Guy de Maupassant qui lui dédiera la nouvelle Mon oncle Sosthène. De 1896 à 1906, il est directeur du Théâtre de l'Odéon, puis devient inspecteur des monuments historiques[1].

Bibliographie partielle[modifier | modifier le code]

  • Les Idylles parisiennes, 1881 (texte disponible sur Gallica).
  • Les Rastaquouères : études parisiennes, 1883 (texte disponible sur Gallica).
  • L'Amour à trois, 1884, préface de Guy de Maupassant.
  • La Seconde Nuit, roman bouffe, 1884 (texte disponible sur Gallica).
  • La Marquise de Sade, 1901.
  • Mémoires d'un danseuse de corde : Mme Saqui (1786-1866), 1907 (texte disponible sur Gallica).
  • Mémoires et souvenirs de comédiennes (XVIIIe siècle), 1914.
  • Les Nids d'aigles, 1923.
  • Les Anciens Boulevards ,1925.
  • Eugène Sue, 1929.
  • Souvenirs de journalisme et de théâtre, 1930 (texte disponible sur Gallica).
  • "Le dieu bibelot" 1888 EditeurA-Dupret In 16

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Volume Maupassant, contes et nouvelles, page 1450, Bibliothèque de la Pléiade.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notice d'autorité sur le site de la BnF