Michel Pastoureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pastoureau.
Michel Pastoureau
Michel Pastoureau.jpg

Michel Pastoureau en 2011.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Liste détaillée

Michel Pastoureau, né le à Paris, est un historien médiéviste français, spécialiste de la symbolique des couleurs, des emblèmes, et de l'héraldique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Pastoureau est le petit-cousin de Claude Lévi-Strauss, le fils d'Henri Pastoureau, proche des surréalistes et le neveu d'Henri Dubief (historien) ; archiviste paléographe, sa thèse de l'École des chartes, soutenue en 1972, porte sur le bestiaire héraldique du Moyen Âge. Le sujet est alors considéré comme peu porteur : l'héraldique passait alors pour une discipline archaïque, et les animaux pour un sujet puéril qui n'intéressait pas les historiens.

Il est historien, et directeur d'études à l'École pratique des hautes études (4e section), où il occupe depuis 1983 la chaire d'histoire de la symbolique occidentale. Il a été élu le correspondant français de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Il est membre de l'Académie internationale d'héraldique et président de la Société française d'héraldique et de sigillographie.

Il a publié une quarantaine d'ouvrages, dont certains traduits dans plusieurs langues, consacrés à l'histoire des couleurs, des animaux et des symboles. Ses premiers travaux portaient sur l'histoire des emblèmes et les domaines qui s'y rattachent : héraldique, sigillographie et numismatique.

Le , il reçoit le prix Médicis essai pour son ouvrage Les Couleurs de nos souvenirs[1].

Après les Couleurs de nos souvenirs, Michel Pastoureau publie la même année un catalogue de 350 photographies, Couleurs, pour inaugurer un rapport différent à la couleur, via l'image. Divisé en six parties, il passe en revue le blanc, le rouge, le noir, le vert, le bleu et le jaune. À chacune de ses couleurs correspond une cinquantaine de photographies qui en évoquent les valeurs et significations, sans aucune légende[2].

En juillet et aout 2015 il produit avec Mathilde Wagman l'émission "Les animaux aussi ont une histoire" sur France Culture qui a pour ambition de cheminer à travers de grands récits de l'histoire sociale, culturelle, religieuse et symbolique de notre civilisation afin de composer un petit bestiaire radiophonique enchanté [3]

En juin 2016, il écrit, pour la première fois, pour la jeunesse en éditant aux Editions Privat, un ouvrage destiné à expliquer la couleur noire aux enfants. "Pierre n'a plus peur du noir", Textes de Michel Pastoureau et illustrations de Laurence Le Chau.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres d'études[modifier | modifier le code]

  • La Vie quotidienne en France et en Angleterre au temps des chevaliers de la Table ronde, Hachette littératures, 1976 (ISBN 978-2010177378).
  • Les Armoiries, Brepols (Typologie des sources du moyen âge occidental), 1976 (ISBN 978-2-503-36020-1).
  • Traité d'héraldique, Picard (Grands manuels), 1979, réédité en 1993, 1997, 2003 (version revue et complétée par les travaux du domaine publiés de 1979 à 1992).
  • Les Sceaux, Brepols (Typologie des sources du moyen âge occidental), 1981.
  • L'Hermine et le Sinople, études d'héraldique médiévale, Le Léopard d'Or, 1982 (ISBN 2863770179).
  • Jetons, méreaux et médailles, Brepols (Typologie des sources du moyen âge occidental), 1984.
  • Figures et couleurs. Études sur la symbolique et la sensibilité médiévales, Le Léopard d'Or, 1986.
  • Couleurs, images, symboles. Études d'histoire et d'anthropologie, Le Léopard d'Or, 1989.
  • L'Étoffe du diable, une histoire des rayures et des tissus rayés, Seuil (Point Essais), 1991 (ISBN 2020611988).
  • Dictionnaire des couleurs de notre temps, Bonneton, 1992 (ISBN 2862532436).
  • Figures de l'héraldique, Gallimard (Découvertes), 1996 (ISBN 2070533654).
  • Les Emblèmes de la France, Bonneton, 1998.
  • Jésus chez le teinturier. Couleurs et teintures dans l'Occident médiéval, Le Léopard d'Or, 1998.
  • Les Animaux célèbres, Bonneton, 2001 (ISBN 2-86253-281-9).
  • Bleu. Histoire d'une couleur, Le Seuil, 2002. version poche (ISBN 2020869918), version grand format (ISBN 2020204754).
  • Une histoire symbolique du Moyen Âge occidental, Le Seuil (La librairie du XXIe siècle), 2004 (ISBN 2020136112).
  • Le Petit Livre des couleurs avec Dominique Simonnet, Panama, 2005 (ISBN 2755700343).
  • La Bible et les Saints avec Gaston Duchet-Suchaux, Flammarion (Tout l'art référence), 2006 (ISBN 2080115987).
  • L'Ours. Histoire d'un roi déchu, Le Seuil (La librairie du XXIe siècle), 2007 (ISBN 202021542X). Prix national du livre médiéval 2010
  • Noir : Histoire d’une couleur, 2008.
  • L'Art de l'héraldique au Moyen Âge, Le Seuil, 2009, 240 p. (ISBN 978-2-02-098984-8).
  • Le Cochon. Histoire d'un cousin mal aimé, Gallimard (Découvertes n° 544), 2009, 160 p. (ISBN 2070360385).
  • Les Couleurs de nos souvenirs, Le Seuil, 2010, 257 p., (ISBN 978-2-02-096687-0). Prix Médicis essai 2010[4]
  • Bestiaires du Moyen Âge, Le Seuil, 2011, 235 p. (ISBN 978-2-02-102286-5).
  • Figures romanes, avec Frank Horvat, Le Seuil, 2013, 286 p. (ISBN 978-2-02-093384-1).
  • Les Secrets de la licorne, Réunion des musées nationaux, 2013, 144 p., 140 ill..
  • Vert. Histoire d'une couleur, Le Seuil, 2013, 240 p. (ISBN 978-2-02-109325-4).
  • Le Cochon, préface de Jean-Pierre Coffe, Gallimard (Albums Beaux-Livres), 2013, 128 pages illustrées (ISBN 9782070142620).
  • Le Roi tué par un cochon, Le Seuil, 2015, 232 p. (ISBN 978-202129-643-3).

Préfacier[modifier | modifier le code]

  • Gaston & Geneviève Saffroy. Bibliographie généalogique, héraldique et nobiliaire de la France, par Gaston Saffroy. Tome 5, supplément 1969-1983, Saffroy, 1988; 286 p. (ISBN 2-901541-05-4).
  • Annie Mollard-Desfour, Le Bleu (avec une préface de Michel Pastoureau), CNRS Éditions, coll. « CNRS Dictionnaires », 1998 (Nouvelle édition 2004), 274 p. (ISBN 2271062284).
  • Annie Mollard-Desfour, Le Bleu (nouvelle et deuxième préface de Michel Pastoureau, épilogue de Jean-Michel Maulpoix, nouvelle édition augmentée...), 2013 (ISBN 978-2-271-07752-3).

Ouvrages pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Pierre n'a plus peur du noir, Textes de Michel Pastoureau, Illustrations Laurence Le Chau, Editions Privat, Juin 2016, 32 p.

Articles[modifier | modifier le code]

Michel Pastoureau a également écrit un certain nombre d'articles consacrés aux couleurs, dans des publications telles que Pour la Science, ainsi que dans des publications universitaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Médicis à Maylis de Kerangal pour « Naissance d'un pont » », sur le site du journal Libération,‎ (consulté le 16 juillet 2015).
  2. Marion Genaivre, « Couleurs de Michel Pastoureau », sur le site de L'intermède,‎ (consulté le 16 juillet 2015).
  3. http://www.franceculture.fr/emission-les-animaux-ont-aussi-leur-histoire
  4. Alain Beuve-Mery, « Le prix Médicis décerné à Maylis de Kerangal », sur le site du journal Le Monde,‎ (consulté le 16 juillet 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]