Les Grandes Vacances (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Grandes Vacances.
Les Grandes Vacances
Réalisation Jean Girault
Scénario Jean Girault
Jacques Vilfrid
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Copernic
Ascot Cineraid
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Durée 85 minutes
Sortie 1967

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Grandes Vacances est une comédie franco-italienne écrite et réalisée par Jean Girault, sortie en 1967.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Philippe, le fils aîné de Charles Bosquier, propriétaire et directeur d'un pensionnat pour enfants de familles aisées, est recalé au bac en partie à cause de son anglais déplorable. Pour remédier à cette carence, son père décide de l'envoyer pour les grandes vacances au Royaume-Uni, dans la famille Mac Farrell, propriétaire d'une distillerie de whisky écossais. En contrepartie, la famille Bosquier accueille leur fille Shirley. Cela contrarie les plans de Philippe, qui avait prévu pour ses vacances de descendre la Seine en voilier… Il décide de se faire remplacer par Stéphane Michonnet, autre élève de l'institution, aux projets de vacances incertains et désireux de visiter le Royaume-Uni. Après le départ de Michonnet, Shirley arrive chez les Bosquier, dissipe les élèves présents et entraîne Gérard, le fils cadet de Charles Bosquier, dans ses distractions. Au cours de l'une de leurs sorties, ils tombent sur Philippe qui tente désépérément de réparer son bateau avant de partir en croisière avec ses amis. Shirley, exaspérée de son séjour chez les Bosquier, s'échappe du pensionnat en emmenant avec elle l'élève Bargin qui, grâce à ses compétences de mécanicien, fait démarrer le voilier. Tous deux participent ensuite à la croisière avec Philippe et ses amis.

Au même moment, Charles Bosquier se rend chez Mac Farrell, alerté par ce dernier que "Philippe" est malade. Le directeur découvre donc que Michonnet est parti en Angleterre à la place de Philippe. De retour en France, il apprend que Shirley est partie avec Philippe et il s'empresse de les rattraper avant que Mac Farrell n'arrive pour récupérer sa fille. Après une poursuite rocambolesque qui se termine au Havre, Charles Bosquier retrouve les deux jeunes gens et les ramène, ainsi que Bargin, au pensionnat juste à temps pour l'arrivée de Mac Farrell qui repart avec Shirley. De retour à Londres, celle-ci rencontre Michonnet qu'elle croit être Philippe. Voulant se venger de Charles Bosquier, elle endort Michonnet dans sa chambre et fait croire à son père qu'ils ont couché ensemble... Celui-ci, furieux, accueille Charles et Philippe, arrivés précipitemment. Alors que les deux pères sont sur le point de se battre, Shirley découvre alors l'identité de son compagnon de croisière qui s'était présenté à elle sous le nom de "Michonnet", puis elle avoue la vérité sur sa mise en scène avant d'aller embrasser discrètement Philippe...

Le lendemain, Mac Farrell est de nouveau furieux après avoir découvert une lettre de sa fille lui annonçant qu'elle a pris la fuite avec Philippe pour qu'ils se marient. Pour cela, les deux amoureux doivent se rendre au village écossais de Gretna Green où se tient une fête annuelle permettant aux jeunes gens de se marier chez le forgeron, sans le consentement de leurs parents. Bosquier et Mac Farrell s'empressent de les rejoindre, mais ils arrivent alors que l'office vient de se terminer. Philippe et Shirley s'enfuient alors à cheval à travers les landes écossaises, toujours poursuivis par leurs pères. Mais au cours de la poursuite, ceux-ci finissent par dévaler une pente sans moyen de ralentir. Ils pensent alors que leur dernière heure est arrivée et jurent conjointement de ne plus s'opposer au mariage de leurs enfants. Heureusement, leur course folle s'achève sans heurts dans la distillerie de Mac Farrell où leur arrivée provoque une inondation au whisky. Après cela, le mariage de Philippe et Shirley est célébré dans la joie en Ecosse.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

C'est la première fois que Claude Gensac interprète la femme d'un personnage interprété par Louis de Funès. Elle le sera sept fois au total (Les Grandes vacances, Oscar, Le gendarme se marie, Hibernatus, Le Gendarme en balade, Jo et Le Gendarme et les Gendarmettes). Par ailleurs, elle jouera dans d'autres films avec Louis de Funès : dans L'Aile ou la Cuisse, elle jouera la secrétaire, dans L'Avare, elle incarnera Frosine, et dans La Soupe aux choux, elle interprètera le rôle de la voisine qui déclare avoir vu la soucoupe volante à la Gendarmerie.

Le cascadeur Jean Falloux est décédé pendant ce film lors d'une cascade aérienne. Il était l'époux de la speakerine Anne-Marie Peysson. Ce film lui est dédié.

Ce film est le plus gros succès français de l'année 1967 avec environ sept millions de spectateurs, devant un autre film de Louis de Funès, Oscar.

Dans ce film, Olivier de Funès joue « le fils de son père ».

On remarque que Louis de Funès conduit une Citroën DS. On retrouvera, dans d'autres films, l'union entre Louis de Funès et cette voiture (DS 19, puis DS 21, dans Hibernatus et Les Aventures de Rabbi Jacob).

Tout comme dans Fantômas contre Scotland Yard (tourné l'année précédente et sorti en mars 1967), aucun plan du film censé se dérouler au Royaume-Uni n'y sera tourné.

Quelques références sont faites à la chanteuse Sheila, qui est la chanteuse la plus populaire de France et à l'international en 1967, à travers des magazines affichés dans la chambre du fils Gérard, puis dans une presse[Quoi ?], et également à travers l'expression de Shirley Mac Farrell the school is finish, référence à la chanson phare du premier succès international de Sheila L'école est finie.

Le nom de la péniche qui « repêche » Louis de Funès est « Groote Lulu » et celui du bateau des marins bagarreurs est « Kleine Muisje » ; en français « Grande Lulu » et « Petite Souris ». Sur les pulls des marins de ces péniches est également inscrit « Anvers ». Or, la ville d'Anvers est située en Belgique néerlandophone, et les marins parlent en néerlandais dans le film. Donc, c'est plutôt « Antwerpen » (Anvers en néelandais) que nous devrions voir sur les pulls.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louise Chevalier est citée à tort, d'après un addenda (systématiquement repris sans avoir été vérifié, et notamment chez Tulard) à sa filmographie dans la Lettre des comédiens (1998). L'erreur provient en fait d'une confusion avec la comédienne Dominique Marcas, laquelle apparaît bel et bien dans le film comme pompiste.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]